Immobilier

Abordabilité du logement : Prix réels des propriétés par rapport au revenu disponible réel

Abordabilité du logement : Prix réels des propriétés par rapport au revenu disponible réel
Écrit par
  • Samson Solomon
| Juil 24, 2023
Révisé, Sep 21, 2023
Partager :

Dans le guide complet de nesto sur l’abordabilité du logement, nous explorerons les tendances des prix de l’immobilier par rapport aux revenus, et leur impact sur l’abordabilité du logement pour les Canadiens. L’abordabilité du logement est un aspect crucial du marché immobilier, car elle détermine dans quelle mesure les emprunteurs peuvent se permettre d’acheter une propriété. 

Nous examinerons les facteurs qui influencent les prix immobiliers, la relation entre les prix immobiliers et le revenu disponible réel, et nous vous donnerons des conseils pour accroître l’abordabilité du logement. Alors, plongeons dans le vif du sujet.


Les grandes lignes

  • Des facteurs comme le revenu disponible réel, les taux hypothécaires et les tendances du marché immobilier influencent l’abordabilité du logement.
  • Les prix des propriétés au Canada ont augmenté à un rythme effréné, dépassant le revenu disponible réel. Il en résulte un écart important entre les prix des propriétés et les revenus, ce qui remet en question la capacité de nombreux Canadiens à acheter une propriété.
  • La relation entre les prix immobiliers et le revenu disponible réel est un facteur clé pour déterminer l’abordabilité du logement. Avec la hausse continue des prix de l’immobilier, il devient crucial que les revenus suivent le même rythme afin de maintenir l’abordabilité du logement.
  • Améliorer l’abordabilité du logement nécessite une approche à multiples facettes, notamment des stratégies comme la construction de nouveaux logements, l’amélioration des revenus, des options de logement abordables, une planification et une budgétisation efficaces, et la mise en œuvre de politiques et de programmes gouvernementaux qui soutiennent les initiatives en matière de logement abordable.

Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

Comprendre l’abordabilité du logement

L’abordabilité du logement fait référence à la capacité d’un individu ou d’une famille à pouvoir disposer d’un logement adéquat. Il s’agit d’une mesure de la relation entre les coûts de logement et le revenu d’un ménage, qui indique dans quelle mesure les dépenses de logement ont un impact sur son budget.

L’indice d’abordabilité du logement est un indicateur couramment utilisé. Il mesure la part du revenu disponible qu’un ménage typique consacrerait aux dépenses liées au logement. Plus le ratio est élevé, plus il est difficile pour un individu ou une famille de se loger.

Importance de l’abordabilité du logement

L’abordabilité du logement joue un rôle important dans la société, car elle a un impact direct sur la qualité de vie, la mobilité sociale et le bien-être économique des individus. Un logement abordable garantit que les individus et les familles ont accès à des options de logement sûres et adéquates, contribuant ainsi à leur stabilité et à leur bien-être général.

De plus, l’abordabilité du logement est étroitement liée à des facteurs socio-économiques comme l’inégalité des revenus, les taux de pauvreté et la santé économique en général. Cela peut entraîner toute une série de conséquences négatives, notamment l’augmentation du nombre d’itinérants, la surpopulation et les difficultés financières des ménages.

Garantir l’abordabilité du logement constitue une priorité de premier plan pour les décideurs politiques, car elle est essentielle à la création de communautés inclusives et pérennes. En s’attaquant aux problèmes d’abordabilité du logement, les gouvernements peuvent favoriser l’équité sociale, la croissance économique et le bien-être général de la société.

Maintenant que nous avons établi l’importance de l’abordabilité du logement, explorons les tendances des prix de l’immobilier et les facteurs qui les influencent.

Comprendre la dynamique des prix de l’immobilier

Les prix de l’immobilier sont influencés par de nombreux facteurs, notamment la dynamique de l’offre et de la demande, les conditions économiques, la croissance démographique, les taux d’intérêt, les politiques gouvernementales et la spéculation sur le marché. La combinaison de ces facteurs peut entraîner d’importantes fluctuations des prix de l’immobilier au fil du temps.

Ces dernières années, les prix de l’immobilier au Canada ont connu une croissance substantielle, ce qui a suscité des inquiétudes quant à l’abordabilité du logement. Selon les données les plus récentes, les prix de l’immobilier au Canada ont augmenté à un rythme beaucoup plus rapide que le revenu disponible réel. Il en résulte une disparité importante entre les prix de l’immobilier et le revenu médian des ménages, ce qui pose des problèmes aux acheteurs potentiels.

Facteurs influençant les prix de l’immobilier

Plusieurs facteurs contribuent à la trajectoire ascendante des prix de l’immobilier au Canada. Examinons quelques-uns des principaux moteurs de cette tendance :

  • Déséquilibre entre l’offre et la demande : Une offre limitée de logements par rapport à une forte demande peut faire grimper les prix de l’immobilier. La croissance démographique, l’urbanisation et la disponibilité limitée de terrains peuvent contribuer à ce déséquilibre.
  • Faibles taux d’intérêt : Les taux d’intérêt historiquement bas ont rendu l’emprunt plus abordable, alimentant la demande de logements et faisant grimper les prix. Les faibles taux hypothécaires ont permis aux acheteurs de bénéficier de prêts plus importants, augmentant ainsi leur pouvoir d’achat.
  • Spéculation et investissement : L’immobilier a longtemps été considéré comme un investissement sûr, attirant les investisseurs nationaux et étrangers. Cette activité d’investissement peut faire grimper le prix de vente des propriétés, en particulier dans les zones urbaines populaires et les quartiers recherchés.
  • Politiques gouvernementales : Les politiques gouvernementales, comme les mesures incitatives fiscales et les réglementations, peuvent influencer le marché immobilier. Par exemple, les initiatives visant à encourager l’accession à la propriété, comme les programmes destinés aux nouveaux acheteurs, peuvent contribuer à l’augmentation de la demande et à l’appréciation des prix.
  • Facteurs économiques : Les conditions, comme la croissance de l’emploi, la croissance du PIB et l’inflation, peuvent avoir un impact sur le marché immobilier. Une économie forte peut stimuler la demande, entraînant des augmentations de prix pour un certain nombre de ménages dans une zone économique.

Les prix de l’immobilier au Canada ont augmenté plus rapidement qu’aux États-Unis

En comparant les marchés immobiliers canadien et américain, il est évident que les prix moyens des propriétés au Canada ont connu une croissance significative par rapport à ceux des États-Unis. La disparité de l’appréciation du prix des propriétés entre les deux pays est stupéfiante.

Selon les données de la Réserve fédérale américaine, au deuxième trimestre 2021, les prix moyens des propriétés au Canada ont augmenté de 139 % d’une année sur l’autre depuis 2005, alors que les États-Unis ont connu une augmentation relativement modeste de 10 % au cours de la même période. En d’autres termes, les prix des propriétés au Canada ont augmenté 13 fois plus vite qu’aux États-Unis au cours de cette période.

L’écart dans la croissance des prix des propriétés n’est pas un phénomène récent. Il s’agit d’une tendance à long terme au Canada depuis 2005, alors que les États-Unis n’ont connu qu’une accélération plus récente de l’appréciation des prix de l’immobilier. Cette grande différence dans les taux de croissance a entraîné un écart dramatiquement important entre les prix moyens des propriétés et les revenus au Canada par rapport aux États-Unis.

Avec nesto, aucun stress

Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

*Des conditions s’appliquent

Comparaison des tendances en matière d’abordabilité du logement entre le Canada et les États-Unis

Pour mieux comprendre la question de l’abordabilité du logement, examinons la relation entre les prix réels des propriétés et le revenu disponible réel, tant au Canada qu’aux États-Unis.

Qu’est-ce que le revenu disponible réel?

Le revenu disponible réel est le montant du revenu dont disposent les individus et les ménages après déduction des impôts et correction de l’inflation. Il s’agit d’un facteur essentiel pour déterminer l’abordabilité du logement, car il reflète le pouvoir d’achat de l’acheteur.

Le revenu disponible réel est un indicateur permettant d’évaluer la situation financière des emprunteurs et leur capacité à se loger. Il reflète le revenu réel dont disposent les ménages après la prise en compte des variations de prix, ce qui permet une évaluation plus précise de l’abordabilité au fil du temps.

Maintenant que nous comprenons le concept de revenu disponible réel, examinons la relation entre les prix de l’immobilier et cette mesure essentielle de l’abordabilité.

Prix réels des propriétés au Canada par rapport au revenu

Au Canada, les revenus disponibles réels ont augmenté de 46 % depuis 2005, alors qu’aux États-Unis, ils n’ont progressé que de 10 % au cours de la même période. Malgré cette croissance, les revenus canadiens n’ont pas suivi l’augmentation rapide des prix de l’immobilier, ce qui a entraîné une disparité importante entre les deux. 

Les prix réels de l’immobilier ont largement dépassé le revenu disponible réel. Entre 2005 et le deuxième trimestre 2021, les prix des propriétés au Canada ont augmenté 64 % plus vite que le revenu disponible. Cela signifie que le coût du logement a augmenté à un rythme beaucoup plus rapide que la croissance des revenus.

La disparité entre les prix de l’immobilier et les revenus au Canada est frappante. Elle met en évidence les difficultés rencontrées par les Canadiens pour se loger, le coût de l’accession à la propriété étant devenu disproportionné par rapport à leur niveau de revenu.

Les États-Unis, en revanche, ont connu une tendance différente dans la relation entre les prix de l’immobilier et le revenu personnel disponible réel.

Prix réels des propriétés aux États-Unis par rapport aux revenus

Bien que les prix de l’immobilier aux États-Unis aient également connu une croissance, cette dernière a été plus lente que celle des prix de l’immobilier au Canada. Aux États-Unis, les revenus personnels disponibles réels ont en fait augmenté 16 % plus vite que les prix de l’immobilier entre 2005 et le deuxième trimestre 2021.

Cela indique une relation plus équilibrée entre les prix de l’immobilier et les revenus aux États-Unis, les coûts du logement augmentant de manière plus viable par rapport à la croissance des revenus. Toutefois, des données récentes suggèrent que les prix de l’immobilier aux États-Unis ont commencé à dépasser la croissance des revenus, bien que dans une moindre mesure qu’au Canada.

Les tendances contrastées du ratio prix de l’immobilier/revenu entre le Canada et les États-Unis mettent en évidence les défis uniques auxquels sont confrontés les Canadiens en matière d’abordabilité du logement.

Impact de la hausse des prix de l’immobilier

Avec l’augmentation des prix de l’immobilier, le coût de l’accession à la propriété devient plus élevé par rapport au revenu disponible. Il est donc de plus en plus difficile pour les individus et les familles de s’offrir une propriété, en particulier pour les nouveaux acheteurs ou les personnes à faible revenu.

La croissance rapide des prix de l’immobilier, telle qu’elle est observée au Canada, peut entraîner un écart important en matière d’accessibilité financière, lorsque les coûts de l’immobilier dépassent la croissance des revenus. Cela crée des obstacles à l’accession à la propriété et oblige les individus à consacrer une part plus importante de leur revenu aux dépenses de logement.

Rôle de la croissance des revenus

La croissance des revenus joue un rôle crucial dans la détermination de l’abordabilité du logement. Lorsque les revenus augmentent à un rythme soutenu, les individus ont une plus grande capacité à s’offrir un logement, même face à la hausse des prix de l’immobilier.

Toutefois, si la croissance des revenus ne suit pas le rythme de l’appréciation des prix de l’immobilier, l’abordabilité du logement est compromise. Cette situation est particulièrement problématique lorsque les prix de l’immobilier augmentent beaucoup plus vite que les revenus, comme c’est le cas au Canada. Dans ce cas, les acheteurs peuvent éprouver des difficultés à épargner pour la mise de fonds, à obtenir un prêt hypothécaire ou à gérer les dépenses liées au logement.

L’abordabilité du logement du point de vue du revenu disponible

Il est essentiel pour les législateurs, les acheteurs et les particuliers désireux d’améliorer leur situation en matière de logement de comprendre comment les variations du revenu disponible peuvent avoir un impact sur l’abordabilité du logement. 

L’écart important entre les prix de l’immobilier et le revenu disponible au Canada met en évidence les difficultés rencontrées par les particuliers et les familles lorsqu’ils tentent d’entrer sur le marché immobilier. Il devient de plus en plus difficile pour les Canadiens de s’offrir un logement, ce qui suscite des inquiétudes quant aux répercussions économiques à long terme et à la capacité des générations futures à accéder à la propriété.

Impact de l’augmentation du revenu disponible

Lorsque le revenu disponible augmente, les propriétaires ont une plus grande capacité à allouer une partie de leur revenu aux dépenses de logement. Cela peut améliorer l’abordabilité du logement, car des revenus plus élevés offrent plus d’options et de flexibilité en termes de choix de logement.

L’augmentation du revenu disponible peut également permettre aux acheteurs d’épargner pour une mise de fonds, de bénéficier de prêts hypothécaires plus importants et d’accéder à des propriétés situées dans des endroits recherchés. Elle renforce le pouvoir d’achat des emprunteurs et élargit leurs possibilités d’accession à la propriété.

Les enjeux de la stagnation du revenu disponible

Par ailleurs, la stagnation ou la faible croissance du revenu disponible peut poser des problèmes d’abordabilité du logement. Si les niveaux de revenus restent relativement inchangés alors que les prix de l’immobilier continuent d’augmenter, les particuliers peuvent avoir de plus en plus de mal à s’offrir un logement adéquat.

Dans de telles circonstances, les individus peuvent être amenés à allouer une part plus importante de leur revenu aux dépenses de logement, ce qui laisse moins de place pour d’autres besoins essentiels et objectifs financiers. Cela peut entraîner un stress financier, une réduction de l’épargne et une limitation des possibilités d’accumulation de richesses.

Pour améliorer l’abordabilité du logement, il faut adopter une approche à multiples facettes qui porte à la fois sur les prix de l’immobilier et sur les niveaux de revenus disponibles.

Améliorer l’abordabilité du logement : Stratégies et solutions

Pour résoudre le problème de l’abordabilité du logement, il faut adopter une approche à multiples facettes. Voici quelques stratégies et solutions qui peuvent contribuer à améliorer l’abordabilité du logement :

  • Construire plus de logements : L’augmentation de l’offre de logements peut contribuer à réduire le déséquilibre entre l’offre et la demande et à stabiliser les prix de l’immobilier.
  • Améliorer les revenus : En se concentrant sur des politiques qui favorisent la croissance économique, l’augmentation des salaires et la création d’emplois, il est possible d’améliorer le pouvoir d’achat des individus et de rendre le logement plus abordable.
  • Choisir des options de logement abordables : L’exploration d’autres options de logement, telles que la propriété partagée, la colocation et les initiatives de logement abordable, peut offrir des possibilités d’accession à la propriété plus abordables.
  • Planification et budgétisation : La mise en œuvre de stratégies efficaces de planification financière et de budgétisation peut aider les individus à épargner pour une mise de fonds et à gérer les coûts liés au logement.
  • Politiques et programmes gouvernementaux : Les gouvernements peuvent mettre en place des politiques et des programmes qui encouragent la construction de logements abordables, fournissent une aide financière aux nouveaux acheteurs et réglementent le marché immobilier afin d’en garantir l’accessibilité.

Construire plus de logements

L’une des principales stratégies pour remédier au problème de l’abordabilité du logement consiste à augmenter l’offre de logements. La construction d’un plus grand nombre de logements, en particulier de logements abordables, peut contribuer à atténuer la pression sur les prix des logements et à offrir davantage d’options aux acheteurs potentiels.

Les investissements dans les infrastructures de logement, la rationalisation des procédures d’approbation et les collaborations entre les secteurs public et privé peuvent faciliter la construction de logements abordables. Cela peut aider à répondre à la demande croissante de logements et à garantir un marché plus équilibré.

Améliorer les niveaux de revenus

L’augmentation des niveaux de revenus est un autre aspect crucial de l’amélioration de l’abordabilité du logement. Les politiques qui favorisent la croissance de l’emploi, l’augmentation des salaires et le développement des compétences peuvent améliorer le pouvoir d’achat des individus et leur permettre de se loger.

Les efforts visant à réduire les inégalités de revenus et à soutenir les ménages à revenus faibles et moyens peuvent également améliorer l’abordabilité du logement. Cela inclut des initiatives telles que des augmentations du salaire minimum, des programmes sociaux ciblés et des incitations pour les employeurs à offrir des salaires compétitifs.

Choisir des options de logement abordable

Le choix d’options de logement abordable, comme les coopératives d’habitation, les logements locatifs, les programmes d’aide à la mise de fonds ou les modèles de propriété partagée, peut également améliorer l’abordabilité du logement. Ces solutions offrent aux particuliers une plus grande flexibilité et des coûts initiaux inférieurs à ceux de l’accession à la propriété traditionnelle. 

Planification et budgétisation

Une planification et une budgétisation efficaces sont essentielles pour améliorer l’abordabilité du logement. L’élaboration d’un budget réaliste, le suivi des dépenses et l’identification des postes de dépenses où on peut réaliser des économies peuvent aider les individus à optimiser leurs ressources financières.

En donnant la priorité aux dépenses liées au logement, comme les versements hypothécaires, les taxes foncières et les frais d’entretien, on peut s’assurer que les individus peuvent faire face à leurs obligations en matière de logement tout en conservant leur stabilité financière.

Politiques et programmes gouvernementaux

Les politiques et programmes gouvernementaux jouent un rôle important dans l’abordabilité du logement. La mise en œuvre de mesures telles que le contrôle des loyers, les aides au logement abordable et les mesures incitatives fiscales peut contribuer à atténuer l’impact de la hausse des prix de l’immobilier et à promouvoir l’accession à la propriété à prix abordable.

La mise en place d’une planification urbaine exhaustive, de réformes de zonage et de politiques d’utilisation des sols peut également contribuer à la création de communautés pérennes et inclusives. Les gouvernements peuvent collaborer avec les parties prenantes pour développer des solutions innovantes qui répondent aux besoins spécifiques des différentes régions et démographies en matière de logement.

En mettant en œuvre une combinaison de ces stratégies, les parties prenantes peuvent s’efforcer d’améliorer l’abordabilité du logement et de créer des opportunités de logement plus équitables pour tous les Canadiens.

Les hausses de taux actuelles de la Banque du Canada (BDC) ont continué de faire gonfler les versements hypothécaires des propriétaires, ce qui pourrait les inciter à réévaluer leur situation. De nombreux experts financiers pensent que la hausse des taux par la BDC pourrait entraîner une vague de ventes de propriétés dans les mois à venir, aussi bien par les propriétaires que par les investisseurs.

Trouver le meilleur taux hypothécaire peut améliorer votre situation financière

L’obtention d’un taux hypothécaire avantageux est l’un des aspects de l’amélioration de l’abordabilité du logement. Trouver le meilleur taux hypothécaire permet de réduire les versements mensuels, de diminuer les charges d’intérêt sur la durée du prêt et d’améliorer l’accessibilité dans son ensemble.

Pour trouver le meilleur taux hypothécaire, les particuliers doivent faire le tour du marché et comparer les offres de différents prêteurs. Il est essentiel de prendre en compte des facteurs comme les taux d’intérêt hypothécaires, les modalités de l’hypothèque, les frais de constitution, les options de remboursement et les privilèges de remboursement anticipé. Les experts hypothécaires de nesto peuvent vous conseiller et vous aider à naviguer sur le marché hypothécaire.

Les acheteurs potentiels et les propriétaires devraient s’efforcer d’améliorer leur cote de crédit, car celle-ci joue un rôle important dans la détermination des taux d’intérêt hypothécaires. Le fait de payer ses factures à temps, de réduire ses dettes et de maintenir un historique de crédit sain peut renforcer la solvabilité et augmenter les chances d’obtenir le meilleur taux hypothécaire auprès de prêteurs de premier ordre.

Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

Foire aux questions

Bienvenue dans notre section foire aux questions (FAQ), où nous répondons aux questions les plus courantes, élaborées par nos experts hypothécaires afin de vous aider à prendre les meilleures décisions en matière de financement hypothécaire.


Quel est le rapport entre le prix de l’immobilier et le revenu disponible réel?

Les prix de l’immobilier et le revenu disponible réel entretiennent une relation complexe. Lorsque les prix de l’immobilier augmentent plus rapidement que le revenu disponible, la propriété devient moins abordable. Inversement, si le revenu disponible augmente à un rythme plus élevé que les prix de l’immobilier, l’abordabilité du logement s’améliore.

Que puis-je faire pour améliorer l’abordabilité du logement avec mon revenu actuel?

Vous pouvez prendre plusieurs mesures pour améliorer l’abordabilité du logement avec votre revenu actuel. Vous pouvez notamment établir un budget réaliste, étudier les options de logement abordable, envisager des modèles de propriété partagée et rechercher des programmes d’aide gouvernementaux.


Comment la relation entre les prix de l’immobilier et le revenu disponible a-t-elle évolué au fil des ans?

La relation entre les prix de l’immobilier et le revenu disponible est devenue de plus en plus tendue sur de nombreux marchés. La croissance rapide des prix de l’immobilier, en particulier par rapport à la croissance des revenus, a entraîné un écart important entre les prix et les revenus dans de nombreuses régions. Cette situation a créé des difficultés pour les personnes et les familles qui cherchent à entrer sur le marché immobilier.

En conclusion

L’abordabilité du logement est une préoccupation majeure au Canada, car les prix de l’immobilier ont surpassé le revenu disponible réel, ce qui pose d’importants problèmes aux acheteurs potentiels. Comprendre la dynamique du marché immobilier, la relation entre les prix de l’immobilier et le revenu disponible réel, et mettre en œuvre des stratégies pour améliorer l’abordabilité est nécessaire pour assurer la viabilité à long terme du bien-être socio-économique des Canadiens.

En construisant plus de logements, en améliorant les niveaux de revenus, en choisissant des options de logement abordable, en planifiant et en établissant un budget adéquat, et en mettant en œuvre des politiques et des programmes gouvernementaux, nous pouvons améliorer l’abordabilité du logement et veiller à ce que tous les Canadiens aient accès à un logement convenable et abordable.

Chez nesto, nous comprenons l’importance de l’abordabilité du logement et nous nous engageons à fournir aux emprunteurs les connaissances et les outils dont ils ont besoin pour naviguer dans le monde complexe des prêts hypothécaires. Contactez nos experts hypothécaires pour obtenir des conseils personnalisés et un soutien dans votre parcours d’accession à la propriété.


Prêt à vous lancer?

En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

Les meilleurs taux hypothécaires au 30 septembre, 2023

Table des matières