Les Termes Hypothécaires au Canada

Les Termes Hypothécaires au Canada

Table des matières

    Publié 21/10/2020 14:10 EST

    Vous voulez quitter votre “foyer permanent” avant la fin du terme de l’hypothèque? Assurez-vous de bien comprendre les petits caractères des conditions hypothécaires canadiennes afin d’éviter de devoir payer de lourdes pénalités. 

     

    Qu’est-ce que le terme hypothécaire?

    Le terme hypothécaire est la durée pendant laquelle vous êtes lié à votre taux hypothécaire, à votre prêteur et à vos conditions. Les durées peuvent varier, mais les termes hypothécaires courants au Canada sont de 2, 3, ou 5 ans.

    L’idée d’avoir un “foyer permanent”, souvent idéale aux yeux de plusieurs, n’est pas réaliste pour de nombreuses familles canadiennes d’aujourd’hui. Les familles ne souhaitent plus passer leur vie dans leur maison natale.  Trève de nostalgie, renoncer à un taux inférieur (les hypothèques à plus long terme ont des taux inférieurs) et opter pour un prêt hypothécaire plus flexible est idéal pour être bien préparé à tout ce qui se présentera à vous.

    Historique des taux hypothécaires fixes

    Année (Données de Janvier)

    Taux sur 5 ans

    1950

    5.00%

    1960

    7.30%

    1970

    10.58%

    1980

    13.26%

    1990

    12.01%

    2000

    8.34%

    2010

    4.80%

    2020

    3.08%

    2030

    Quelle est votre prédiction?

    Il est presque impossible de prévoir les futurs taux hypothécaires. Il ne suffit que de rechercher “prévisions hypothécaires 2020” sur Google et de comparer les données avec les taux actuels. Est-ce que quelqu’un avait raison? Personne ne peut prédire avec conviction ce que les moments importants de notre histoire auront comme répercussion sur l’économie, ni quand ils se produiront.

    Quel terme hypothécaire devriez-vous choisir?

    Du point de vue du courtier hypothécaire, il est vraiment difficile de répondre, alors utilisons plutôt une approche des sciences du comportement. Les psychologues s’entendent pour dire que les humains sont reconnus pour changer énormément au fil des ans bien leur caractère, leurs valeurs, et leur moi fondamental, eux, ne changent jamais réellement. Vous envisagez opter pour un terme plus long? Disons 10 ans? Considérez ce que vous pourriez perdre si les taux d’intérêt baissaient (comme aujourd’hui) et que vous êtiez le seul co-propriétaire du bloc à ne pas en bénéficier pendant encore 6 ans? Combien de fois avez-vous déménagé dans le passé? Si c’est en moyenne tous les 2-3 ans, vous avez là une tendance à ne pas négliger. Renseignez-vous auprès de votre courtier sur les hypothèques auxquelles vous pouvez vous soustraire si vous déménagez, quelle que soit la durée de l’hypothèque, si vous deviez vendre votre propriété après 2-3 ans. De nouvelles options hypothécaires sont disponibles régulièrement et nesto est bien équipé pour vous offrir un prêt hypothécaire qui vous convient.

    Conditions hypothécaires par âge

    Nous avons tendance à penser que les personnes âgés opteraient pour des prêts hypothécaires à plus long terme pour tirer profit des taux d’intérêt plus bas, simplement parce qu’elles sont dans une période de vie plus stable. Pas nécessairement. Nos parents et leurs parents ne sont pas nés d’hier, ils ont eu à faire face à des défis et des changements que nous n’avons pas encore connu. Des études démontrent que nous nous en tenons généralement tous à des termes hypothécaires de 5 ans et qu’il n’y a pas de différence significative entre la façon dont les jeunes Canadiens et les plus âgés choisissent leur hypothèque.

    Durée du terme (Années)

    Popularité au Canada

    1

    6%

    2-4

    20%

    5

    66%

    6-10

    6-10%

    11+

    11%

    Comment se qualifier pour une hypothèque en 3 étapes faciles

    Les prêteurs et les banques utilisent votre “portrait financier” pour évaluer leur risque ainsi que votre capacité et votre volonté d’effectuer des paiements hypothécaires. Vous êtes en bonne forme si ce qui suit s’applique à vous!

    1. Vous gagnez votre vie – le revenu de pension compte aussi! 
    2. Vous avez des économies pour une mise de fond
    3. Vous payez vos factures de carte de crédits, autres prêts et factures à temps

    La meilleure façon de savoir si vous êtes admissible à un prêt hypothécaire est de faire une demande. Pas encore tout à fait prêt? Gardez un oeil attentif sur la part de votre revenu consacré au paiement de vos dettes et de vos factures. Le prêteur ou la banque tient compte des dettes ou des factures que vous payez chaque mois pour vous assurer d’avoir un revenu suffisant pour payer votre prêt hypothécaire. Par exemple, si vous avez une voiture de location, vous pourriez être admissible à un prêt hypothécaire plus petit que quelqu’un qui n’a pas de prêt automobile. Voir Quel est le Ratio Dette-Revenu Idéal pour Obtenir un Prêt Hypothécaire?.

    Le prêteur doit également confirmer la source de votre mise de fonds et que celle-ci respecte le seuil requis au Canada de 5% minimum. En supposant que vous soyez une personne réelle avec une pièce d’identité légitime pour le prouver, les prêteurs doivent également voir un enregistrement indiquant que vous payez vos factures à temps. Ils consulteront votre dossier de crédit, alors surveillez attentivement votre cote de crédit. Voir Comment se calcule votre cote de crédit.

    Rompre le terme de votre prêt hypothécaire – Voici où les choses se compliquent

    Casser la durée de votre prêt hypothécaire est possible, mais ce n’est pas recommandé. En général, les pénalités seront plus élevées si vous rompez avant la fin du terme. C’est pourquoi il est important, dans votre recherche de prêt hypothécaire, de bien mentionner à votre courtier l’importance de la flexibilité des conditions du prêt. Dans la mesure du possible, essayez de ne rompre votre prêt que plus tard dans la durée, lorsque les pénalités sont moins élevées.

    Quand la rupture du terme de votre prêt hypothécaire fait-elle du sens? 

    Lorsque les taux d’intérêts baissent si bas que votre épargne, au cours de la période à venir, couvre le montant de la pénalité de la rupture du prêt hypothécaire. Voir Rompre votre prêt hypothécaire peut vous coûter des dizaines de milliers de dollars, mais il y a une autre solution!

    Les prêteurs et les banques incitent à choisir des prêts hypothécaires plus long au Canada, avec des taux hypothécaires plus bas. Des taux plus bas signifient plus d’économie dans votre compte bancaire si vous ne rompez pas le terme et devez payer de lourdes pénalités. Les pénalités doivent être envisagées avant que les propriétaires ne se lancent dans une hypothèque.

    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pouvez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Partager :

    Articles connexes : Fondamentaux de l'Hypothèque