nesto acquiert le Groupe CMLS

Taux hypothécaires

Choisir l’emplacement :
5 ans variable* 0,00% (Taux préférentiel 0,00%)
5 ans fixe* 0,00%

Aucun taux pour le moment

*Transactions assurées. D’autres conditions s’appliquent. Taux en vigueur le 25 juin, 2024

Découvrez le meilleur taux hypothécaire dans votre région

Obtenez instantanément les taux les plus bas, allant des prêts hypothécaires à taux fixe de 3 ans aux prêts hypothécaires à taux variable de 5 ans.

Les taux indiqués ici concernent les prêts hypothécaires assurés allant de 700 000 $ à moins de 925 000 $. Certaines conditions s’appliquent. À des fins de visualisation uniquement. Obtenez une vision plus claire grâce à notre Calculateur de versements hypothécaires

Les taux indiqués ici concernent les prêts hypothécaires assurés allant de 700 000 $ à moins de 925 000 $. Certaines conditions s’appliquent. À des fins de visualisation uniquement. Obtenez une vision plus claire grâce à notre Calculateur de versements hypothécaires

Options de taux hypothécaires

Vous avez beaucoup d’options en matière de taux hypothécaires. Il est important que vous trouviez ce qui répondra le mieux à vos besoins avant de vous engager. Pour vous aider, nous vous proposons un tableau pratique qui présente les conditions des taux les plus populaires, ainsi que leurs niveaux de risque.

Les taux indiqués ici concernent les prêts hypothécaires d’un montant compris entre 700 000$ et 925 000$. Les taux non assurés s’appliquent aux prêts hypothécaires de 900 000$ et plus. Certaines conditions s’appliquent. Demandez un devis pour obtenir votre taux personnalisé.

Le ratio prêt-valeur (RPV) est une mesure qui compare le montant de votre hypothèque à la valeur estimée de la propriété. Plus votre mise de fonds est élevée, plus votre ratio RPV est faible. *Applicable seulement avec une offre d’achat accepté ou de renouvellement (non applicable pour les préqualifications ou refinancement).

Les meilleurs taux des grandes banques

Les meilleurs taux des grandes banques dans un tableau facile à consulter. Consultez leurs taux, puis battez-les (ou obtenez 500 $) avec la garantie de bas taux de nesto.

*Taux de Toronto

Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

Province d’achat

Trouvez la maison
qui convient à votre budget

Vous ne savez pas par où commencer? Consultez nos outils pour commencer

Calculatrice
de versements hypothécaires

Calculatrice de refinancement hypothécaire

Calculatrice
de capacité d’emprunt

Tendances nationales des taux hypothécaires d’aujourd’hui

Pour le mardi, 25 juin, 2024:

Le taux assuré moyen pour les prêts hypothécaires à taux fixe de 5 ans est en baisse de 5 points de base depuis la semaine dernière pour s’établir à 5,37%. Par rapport au mois précédent, ces taux sont en baisse de 10 points de base.

Le taux assuré moyen pour les prêts hypothécaires à taux variable et à taux ajustable de 5 ans sont en baisse de 2 points de base depuis la semaine dernière et est maintenant à 6,61%. Par rapport au mois précédent, ces taux sont en baisse de 33 points de base.

Le taux assuré moyen pour les prêts hypothécaires à taux fixe de 3 ans est resté inchangé depuis la semaine dernière pour s’établir à 5,94%. Par rapport au mois précédent, ces taux sont en baisse de 8 points de base.

Le taux assuré moyen pour les prêts hypothécaires à taux variable et à taux ajustable de 3 ans sont resté inchangé depuis la semaine dernière et est à 7,40%. Par rapport à il y a un mois, ces taux sont en baisse de 25 points de base.

2Un point de base correspond à 1/100 de point de pourcentage, ce qui équivaut à 0,01 %.

Quel est le meilleur taux hypothécaire au Québec aujourd’hui?

Le taux hypothécaire fixe moyen assuré de 5 ans des grandes banques canadiennes est de 5,37%, alors que le taux hypothécaire fixe de 5 ans le plus bas de nesto au Québec est de .

Le taux hypothécaire variable moyen assuré de 5 ans des grandes banques canadiennes est de 6,61%, alors que le taux hypothécaire variable de 5 ans le plus bas de nesto au Québec est de .

Le taux hypothécaire fixe moyen assuré de 3 ans des grandes banques canadiennes est de 5,94% alors que le taux hypothécaire fixe de 3 ans le plus bas de nesto au Québec est de .

Le taux hypothécaire variable moyen assuré de 3 ans des grandes banques canadiennes est de 7,40%, alors que le taux hypothécaire variable de 3 ans le plus bas de nesto au Québec est de .

1Remarque: Le taux moyen est calculé sur la base des taux affichés par les 6 plus grands prêteurs au Canada qui, ensemble, représentent plus de 70 % du marché hypothécaire de détail dans le pays. Ces six principaux prêteurs sont les banques à charte : Toronto-Dominion Canada Trust (TD), Banque Royale du Canada (RBC), Banque de Montréal (BMO), Banque de Nouvelle-Écosse (BNS), Banque Canadienne Impériale de Commerce (CIBC) et Banque Nationale du Canada (BNC).

Quel est le taux hypothécaire le plus bas au Québec aujourd’hui?

Le taux moyen national affiché pour les prêts hypothécaires conventionnels de 5 ans est de 6,84 %. Les taux fixes de 5 ans les plus bas sont généralement réservés aux prêts à taux préférentiel assurés, avec nesto à et la moyenne nationale assurée de 5 ans à 5,37%.

Actuellement, les réductions de taux variables (ou primes additionnelles) sur le terme de 5 ans vont de 0,5 % à 1,15 % par rapport au taux préférentiel de la Banque qui est à . Les taux variables les plus réduits sont généralement réservés aux prêts à taux préférentiel assurés, avec nesto en tête du peloton à alors que la moyenne nationale s’établit à 6,61%.

Le taux moyen national affiché pour les prêts hypothécaires conventionnels de 3 ans est de 6,99 %. Les taux fixes de 3 ans les plus bas sont généralement réservés aux prêts à taux préférentiel assurés, avec nesto à et la moyenne nationale assurée de 3 ans à 5,94%.

Actuellement, les réductions de taux variables (ou primes additionnelles) sur le terme de 3 ans varient de 0,15 % à 1,50 % par rapport au taux préférentiel de la Banque qui est à . Les taux variables les plus bas sont généralement réservés aux prêts à taux préférentiels assurés, avec nesto en tête du peloton à alors que la moyenne nationale se situe à 7,40%.

Le taux moyen des prêts hypothécaires assurés à 2 ans au Québec est de 6,76% alors que le taux le plus bas de nesto pour les prêts hypothécaires à 2 ans est de

Le taux moyen des prêts hypothécaires assurés à 4 ans au Québec est de 5,75% alors que le taux le plus bas de nesto pour les prêts hypothécaires à 4 ans est de .

Le taux moyen des prêts hypothécaires assurés à 7 ans au Québec est de 6,43% alors que le taux le plus bas de nesto pour les prêts hypothécaires à 7 ans est de .

Le taux moyen des prêts hypothécaires assurés à 10 ans au Québec est de 7,14% alors que le taux le plus bas de nesto pour les prêts hypothécaires à 10 ans est de .

1Remarque: Le taux moyen est calculé sur la base des taux affichés par les 6 plus grands prêteurs au Canada qui, ensemble, représentent plus de 70 % du marché hypothécaire de détail dans le pays. Ces six principaux prêteurs sont les banques à charte : Toronto-Dominion Canada Trust (TD), Banque Royale du Canada (RBC), Banque de Montréal (BMO), Banque de Nouvelle-Écosse (BNS), Banque Canadienne Impériale de Commerce (CIBC) et Banque Nationale du Canada (BNC).

Devrais-je opter pour un terme de 5 ans ou de 3 ans au Québec?

Les prêts hypothécaires de 3 ans sont généralement assortis de taux d’intérêt inférieurs de 20 à 40 points de base (1 point de base équivaut à 0,01 %) à ceux des prêts de 5 ans. Depuis la fin de l’année 2022, cet écart s’est encore réduit et s’est même inversé, les prêteurs offrant des taux de 3 ans plus élevés que ceux de 5 ans. En général, les taux de 3 ans sont plus bas, et la réduction que vous obtenez avec un prêt hypothécaire de 3 ans peut vous permettre de réaliser des économies significatives sur vos versements hypothécaires mensuels.

Vous devriez privilégier un terme hypothécaire plus court si vous anticipez une baisse prochaine des taux d’intérêt. Un terme plus court vous permettra de renouveler votre prêt hypothécaire à des taux d’intérêt plus bas. Toutefois, si vos prévisions ne se concrétisent pas, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise et de devoir renouveler votre prêt à un taux d’intérêt plus élevé.

En général, les experts suggèrent d’opter pour un terme plus court lorsque l’on s’attend à une baisse des taux, tandis que les termes plus longs sont plus pertinents lorsque l’on s’attend à une hausse des taux. Si vous avez une aversion pour le risque, nous vous conseillons d’opter pour une durée fixe de 5 ans, 7 ans ou même 10 ans afin de vous protéger contre une hausse des taux d’intérêt. Toutefois, si vous pouvez supporter un certain risque, le meilleur taux fixe de 3 ans pourrait être la meilleure option pour vous permettre d’économiser sur le marché actuel des taux restrictifs.

Des pénalités sont prévues en cas de résiliation anticipée de votre prêt hypothécaire. Dans la plupart des cas, la pénalité correspond à trois mois d’intérêt. Toutefois, dans le cas des taux fixes, il peut s’agir du calcul de la pénalité de l’écart de taux d’intérêt (IRD), qui est plus élevé. L’IRD permet au prêteur de récupérer partiellement l’intérêt qu’il aurait perçu si vous aviez continué à payer l’intérêt et le capital jusqu’à la fin de votre hypothèque.

La pénalité IRD est source de controverse pour les hypothèques à taux fixe, car les grandes banques utilisent les taux qu’elles affichent pour calculer cette pénalité, ce qui rend la résiliation de l’hypothèque beaucoup plus coûteuse et maintient les emprunteurs captifs plus longtemps. La pénalité peut aller de quelques milliers de dollars à des dizaines de milliers de dollars, en fonction de votre prêteur, du temps qu’il reste à votre hypothèque, de la réduction dont vous avez bénéficié et du fait que les taux actuels sont plus élevés ou plus bas que les vôtres.

Vous devriez opter pour un terme plus court si vous prévoyez de déménager à l’étranger ou si vous attendez un héritage que vous aimeriez utiliser pour rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement. Trouvez un prêteur qui offre des conditions de transfert d’hypothèque convenables si vous prévoyez de changer de domicile avant l’échéance de votre prêt à long terme.

Les taux d’intérêt augmentent au Québec! Il est primordial de comparer les taux avant de contracter un prêt hypothécaire. Facilitez votre recherche des taux les plus bas en commençant ici. nesto a souvent accès à des taux hypothécaires inférieurs à la moyenne nationale. Que vous achetiez, renouveliez ou refinanciez, nesto vous permet de trouver facilement le meilleur prêt hypothécaire.

Aperçu du secteur hypothécaire

Le 5 juin, la Banque du Canada (BoC) a réduit le taux directeur du Canada à , ce qui a effectivement réduit les taux préférentiels de la plupart des prêteurs à .

Le taux directeur au Canada est maintenant de , et on s’attend à ce qu’il atteigne 2,75 % ou 3 % d’ici la fin de 2025. Parallèlement, le taux des fonds fédéraux pourrait probablement se fixer entre 3,50 % et 3,75 % d’ici la fin de l’année 2025. Il est possible que la Fed américaine ne réduise pas ses taux aussi rapidement et dans des proportions aussi importantes que la Banque du Canada. Le risque le plus important pour l’économie américaine est que l’inflation des services reste persistante et que l’économie soit plus forte que prévu.

Lisez le communiqué de presse de la Banque du Canada et nos observations à la suite de l’annonce des taux d’intérêt.

Lors du communiqué de presse, le gouverneur de la Banque du Canada, M. Macklem, a minimisé cette inquiétude : « Il y a des limites à l’écart que nous pouvons avoir avec les États-Unis, mais nous ne sommes pas près de les atteindre », a-t-il déclaré. Par le passé, on a observé un écart constant de 75 à 100 points de base (équivalant à 0,75 % à 1 %) entre le taux des fonds fédéraux fixé par la Réserve fédérale américaine et le taux directeur établi par la Banque du Canada. Cette différence s’explique principalement par la plus grande efficacité de la politique monétaire canadienne.

Le terme le plus long d’un prêt hypothécaire au Canada est généralement de 5 ans, alors qu’aux États-Unis, il est de 30 ans. Cela signifie que tous les prêts hypothécaires ne seront pas renouvelés pendant la période nécessaire à la banque centrale américaine pour freiner les pressions inflationnistes en augmentant les taux. Ces termes hypothécaires plus courts rendent la politique monétaire canadienne plus efficace, et la Banque du Canada n’a pas besoin d’augmenter les taux d’intérêt aussi fortement qu’aux États-Unis pour freiner la demande des consommateurs.

La Banque du Canada a relevé sa fourchette de taux neutre entre 2,25 % et 3,25 % dans son dernier Rapport sur la politique monétaire paru en avril 2024. Cet ajustement marque une augmentation de 25 points de base par rapport à son évaluation dans le rapport de politique monétaire de janvier. L’augmentation s’aligne sur une révision à la hausse similaire effectuée sur le taux neutre aux États-Unis.

Les marchés obligataires évaluent à 62 % la probabilité d’une réduction de 25 points de base (0,25 %) lors de l’annonce du taux directeur de la Banque du Canada le 24 juillet. Pour l’annonce du taux directeur du 4 septembre, la probabilité d’une réduction du taux passera à 59 % de chances d’une réduction de 50 points de base (0,50 %).

Ce tableau montre le mouvement de prix implicite dans les attentes pour le taux de financement à un jour de la Banque du Canada à partir des calculs propriétaires de nesto sur l’échange d’indices overnight et les taux à terme. 1 bps ou 1 point de base est équivalent à 0,01 %. Les attentes changent tout au long des heures de marché. Le graphique est mis à jour dès que les données sont disponibles.

Comment les obligations influencent-elles les taux hypothécaires?

Les obligations, en particulier les Obligations hypothécaires du Canada (OHC), sont considérées comme des titres adossés à des créances hypothécaires. Les obligations sont des titres de créance émis par les gouvernements, comme le gouvernement du Canada, pour financer sa croissance et ses projets, y compris la construction de logements et l’activité d’achat de logements. Les investisseurs institutionnels et les fonds de pension achètent des obligations au gouvernement et perçoivent de l’intérêt jusqu’à l’échéance de l’obligation.

Si les taux d’intérêt augmentent au Canada, les prix des obligations actuelles baissent généralement, même si les taux d’intérêt nominaux restent les mêmes, ce qui entraîne une hausse du rendement des obligations. En revanche, si les taux d’intérêt baissent au Canada, le prix des obligations existantes augmente généralement, les taux d’intérêt nominaux restant constants, ce qui entraîne une baisse du rendement de ces obligations.

Les taux fixes de 5 ans au Canada suivent le rendement des obligations canadiennes de 5 ans plus une marge fixée par les banques. Le rendement des obligations peut changer de direction en fonction du climat du marché et de facteurs économiques comme l’inflation et l’emploi. Bien que cela ne change pas votre taux si vous détenez un taux fixe de 5 ans, cela peut modifier les taux d’intérêt pour les nouveaux prêts hypothécaires à taux fixe de 5 ans. Pour simplifier, les taux hypothécaires suivent la direction du rendement des obligations, avec un écart supplémentaire de 1 à 2 % pour couvrir la prime de risque du prêteur et les coûts de financement.

Qu’est-ce qu’une courbe de rendement inversée?

Une courbe de rendement inversée est inclinée vers le bas, ce qui indique que les taux d’intérêt à court terme sont supérieurs aux taux à long terme. Une telle courbe de rendement correspond à des périodes de récession économique, au cours desquelles les investisseurs s’attendent à ce que les rendements des obligations à plus longue échéance diminuent. De nombreuses économies développées, dont celle du Canada, connaissent une courbe inversée du rendement de leurs obligations d’État.

L’écart entre les obligations de 2 ans et de 10 ans du Canada est actuellement négatif. Cet écart indique la variation des taux d’intérêt entre les emprunts d’État à long terme et à court terme. En général, les taux d’intérêt à long terme devraient être plus élevés que les taux à court terme – un chiffre positif indiquant une économie stable ou en croissance.

Comment l’inversion de la courbe de rendement a-t-elle affecté le marché hypothécaire canadien?

La courbe de rendement du Canada s’est inversée en 2022, de sorte que les obligations d’État à court terme ont eu un rendement plus élevé que les obligations à long terme. Cela a entraîné une augmentation des taux d’intérêt hypothécaires, qui ont suivi l’évolution des rendements obligataires

La Banque du Canada ne fixe que les taux d’intérêt à court terme (cible de la politique de financement à un jour) au Canada. Elle n’influence pas les taux à long terme, qui sont régis par les forces du marché de l’offre et de la demande d’obligations. Lorsque le rendement des obligations augmente en raison de l’évolution du prix des obligations, le financement des prêts hypothécaires devient plus coûteux pour les prêteurs, ce qui entraîne une augmentation de leur taux annoncé afin de s’assurer qu’ils réalisent un bénéfice.

Qu’est-ce qu’un choc de paiements?

Il y a choc de paiements lorsque les versements hypothécaires augmentent soudainement et de manière significative. Ce phénomène se produit généralement quand les taux d’intérêt sont plus élevés au moment du renouvellement de l’hypothèque. Au Canada, les hypothèques sont généralement renouvelées tous les cinq ans, et les propriétaires doivent renouveler aux taux d’intérêt en vigueur. Si les taux ont augmenté de manière significative depuis la souscription de l’hypothèque ou le dernier renouvellement, les versements hypothécaires peuvent augmenter de manière substantielle, ce qui entraîne un choc de paiements.

Les versements des prêts hypothécaires à taux ajustable (ARM) varient en fonction de la fluctuation du taux d’intérêt préférentiel du prêteur. La portion du versement qui remboursement le capital du prêt hypothécaire reste inchangée, mais l’intérêt s’ajuste en fonction de l’évolution des taux d’intérêt, à la hausse ou à la baisse. Ce n’est pas le cas des prêts hypothécaires à taux variable (VRM), dont les versements ne varient pas au gré des fluctuations des taux d’intérêt préférentiels. En revanche, la part du versement hypothécaire consacrée au capital et à l’intérêt sera modifiée.

Avec un ARM, vous subirez immédiatement une hausse de vos versements hypothécaires en cas de hausse des taux d’intérêt. En revanche, les variations du taux préférentiel du prêteur dans le cas d’un VRM n’auront pas d’incidence sur votre versement mensuel, mais elles entraîneront une accumulation d’intérêt en réduisant la part de votre paiement hypothécaire mensuel consacrée au remboursement de votre capital. L’amortissement d’un prêt hypothécaire à taux variable augmente donc, ce qui entraîne un amortissement négatif.

Lorsque votre prêt hypothécaire subit un amortissement négatif, la part d’intérêt de votre versement hypothécaire dépasse le montant du versement fixe. Par conséquent, l’intérêt excédentaire est reporté et ajouté au solde du capital. Au fil du temps, votre solde augmente et vous finissez par devoir plus que le montant initial du prêt. Lorsque votre prêt hypothécaire est ramené à son calendrier d’amortissement restant, vous subirez un choc de paiement important au moment du renouvellement.

Combien d’hypothèques canadiennes risquent-elles de subir un choc de paiements?

Les économistes et les législateurs prévoient qu’un peu plus de 900 milliards de dollars de prêts hypothécaires pourraient subir un choc de paiements au moment du renouvellement. Cela représente environ 60 % de toutes les hypothèques détenues par les banques à charte qui doivent être renouvelées entre 2024 et 2026. La plupart des Canadiens devraient renouveler leur hypothèque en 2026, avec environ 400 milliards de dollars, soit 26 % des hypothèques des banques à charte, à renouveler.

Selon la SCHL, environ 2,2 millions de prêts hypothécaires canadiens, soit environ 45 % de tous les prêts hypothécaires existants, devront être renouvelés entre 2024 et 2025. Lorsque ces emprunteurs renouvelleront leur hypothèque, les taux d’intérêt seront nettement plus élevés. Un grand nombre de ces hypothèques ont en effet été octroyées à des taux d’intérêt historiquement bas entre 2020 et 2021, pendant la pandémie. 

Comme l’indique la SCHL, environ 2 000 milliards de dollars de dettes hypothécaires doivent être remboursés. En 2023, seulement 5 % de cette dette devait être renouvelée. Cette année, 13 % de la dette doit être renouvelée. Toutefois, ce pourcentage augmentera considérablement au cours des prochaines années, soit 23 % en 2025, 31 % en 2026 et 21 % en 2027.

Qu’est-ce que le grand renouvellement?

Le grand renouvellement est une expression inventée par nesto pour désigner le nombre massif de prêts hypothécaires canadiens qui devraient être renouvelés entre 2025 et 2029.

Au début de la pandémie, les propriétaires ont profité des faibles taux hypothécaires pour renouveler ou refinancer leur hypothèque. Plus de 30 % d’entre eux ont choisi de renouveler leur hypothèque à un taux variable plutôt qu’à un taux fixe, historiquement populaire. Comme les taux hypothécaires ont été historiquement bas pendant la majeure partie des années 2020 et 2021, de nombreux acheteurs ont pu bénéficier d’un montant hypothécaire plus élevé pour entrer sur le marché immobilier en pleine expansion, d’autant plus avec un taux variable, qui était plus bas que les taux fixes à l’époque.

Les législateurs et les analystes s’attendent à ce qu’environ 50 % de tous les prêts hypothécaires soient renouvelés en 2025 et 2026. Les taux d’intérêt hypothécaires devraient rester élevés, ce qui créera un choc de paiements quand ces emprunteurs renouvelleront leurs prêts.

Découvrez les projections des experts en matière de taux hypothécaires dans les prévisions de nesto.

Historique de l’hypothèque moyenne affichée par la banque et du taux préférentiel

Remontons dans le temps. Voici un aperçu historique de l’évolution des taux hypothécaires affichés et des taux préférentiels au Canada, depuis 1980.

Source : Banque du Canada


En savoir plus sur les taux et les prêts hypothécaires

Bienvenue dans notre section Foire aux questions (FAQ), où nous répondons aux questions les plus fréquentes que nos conseillers nesto reçoivent quotidiennement, conçues pour vous aider à prendre des décisions hypothécaires éclairées chaque fois que vous avez besoin d’un nouveau prêt hypothécaire ou pour renouveler/refinancer un prêt existant.

Les meilleurs taux hypothécaires du moment

La recherche d’un prêt hypothécaire peut être déroutante, surtout si vous achetez votre première maison. Il existe une multitude de termes et d’options, et il peut être difficile de savoir par où commencer. Cette section aborde les questions et les termes les plus courants lors de la recherche d’un prêt hypothécaire. À la fin, vous devriez mieux comprendre le processus et les termes connexes pour vous aider à trouver le meilleur taux hypothécaire au Canada.

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire?

Un prêt hypothécaire est un prêt destiné à l’achat d’un bien immobilier, qui sert à son tour de garantie pour le prêt. Son montant, plutôt élevé, est habituellement remboursé sur une période de 25 ou 30 ans. Même si le bien immobilier constitue la garantie, l’emprunteur en est le propriétaire même pendant qu’il rembourse le prêt.

Qu’est-ce qu’un taux hypothécaire?

Le taux hypothécaire, également appelé taux d’intérêt, est le pourcentage d’intérêt que vous paierez sur le montant de votre emprunt pendant le terme de votre prêt. Les taux hypothécaires peuvent être fixes, c’est-à-dire qu’ils restent les mêmes pendant le terme du prêt, ou variables, c’est-à-dire qu’ils fluctuent en fonction d’un rabais par rapport au taux d’intérêt de référence. Pour les taux variables, le taux d’intérêt de référence est toujours le taux préférentiel du prêteur, qui est habituellement basé sur une prime ajoutée au taux directeur de la Banque du Canada (BDC).

Quels sont les taux hypothécaires en vigueur?

Les meilleurs taux hypothécaires fixes et variables sur 5 ans en vigueur sont respectivement de et . Les taux hypothécaires varient en fonction de différents facteurs, tels que la cote de crédit de l’emprunteur, le bien immobilier donné en garantie, le revenu de l’emprunteur (pour assurer le remboursement de la dette), le capital de l’emprunteur (sous forme d’économies/investissements et de mise de fonds) et, surtout, les conditions. La raison du prêt et le ratio prêt-valeur (RPV) sont les deux conditions qui influenceront le plus le taux.

À quelle fréquence les taux hypothécaires de nesto sont-ils mis à jour?

Nos meilleurs taux sont mis à jour régulièrement, chaque fois qu’il y a un changement dans la tarification des taux provenant des marchés des capitaux. Les marchés des capitaux sont un terme général utilisé pour le marché monétaire secondaire où les acheteurs et les vendeurs peuvent échanger des investissements et des instruments de dette.

nesto est en mesure de procéder ainsi grâce à sa division des marchés des capitaux, chargée de trouver les meilleurs taux hypothécaires pour ses clients, et grâce à sa technologie avancée, qui permet s’assurer à ses clients qu’ils obtiennent toujours les dernières informations sur les taux en temps réel. Nous faisons aussi preuve de transparence, afin que le taux que vous voyez soit le taux que vous obtenez.

À quelle fréquence les taux hypothécaires changent-ils?

Les taux fixes sont basés sur le marché obligataire et peuvent fluctuer plus régulièrement, mais une fois que vous avez bloqué votre taux fixe, vous payez le même intérêt pendant toute la durée de votre contrat.

Les taux variables sont basés sur les obligations à court terme, les bons du Trésor et les ratios de la dette souveraine. Les taux variables fluctuent régulièrement. Ces facteurs n’ont pas d’importance pour l’emprunteur une fois qu’il a bloqué sa réduction par rapport au taux préférentiel de son prêteur. Leur taux fluctuera aussi souvent que la Banque du Canada (BdC) mettra à jour son taux directeur au jour le jour, ce à quoi leur prêteur s’alignera en modifiant son taux d’intérêt préférentiel.

Une fois que la plupart des banques à charte auront modifié leur taux préférentiel, nesto fera de même. En général, cela se produit du jour au lendemain, lorsque la BdC modifie son taux directeur au jour le jour.

Comment obtenir le meilleur taux hypothécaire

Le fait d’obtenir le meilleur taux hypothécaire possible peut avoir un impact positif sur votre santé financière, en vous permettant d’économiser des centaines de dollars par mois et des milliers de dollars au cours de votre terme hypothécaire. Comme il s’agit de l’un des engagements financiers les plus importants que vous êtes susceptible de prendre, l’obtention d’un taux hypothécaire bas peut réduire considérablement le coût de l’accession à la propriété. Voici comment vous assurer d’obtenir le meilleur taux possible de votre prêteur hypothécaire :

Vérifiez votre cote de crédit : une cote de crédit élevée est essentielle pour bénéficier des taux hypothécaires les plus bas. Avant de faire une demande, vérifiez votre cote de crédit et améliorez-la si nécessaire en remboursant vos dettes et en corrigeant toute erreur dans votre dossier de crédit.

Versez une mise de fonds plus importante : plus votre mise de fonds est importante, moins vous représentez un risque pour les prêteurs, ce qui se traduit par un taux d’intérêt plus bas si votre mise de fonds dépasse 35 % du prix d’achat. Au Canada, une mise de fonds inférieure à 20 % est assortie des taux assurés les plus bas. Une mise de fonds d’au moins 20 % peut toutefois vous permettre d’éviter de payer l’assurance prêt hypothécaire, ce qui réduit vos coûts globaux.

Tenez compte du type d’hypothèque et du terme : choisissez entre un taux fixe et un taux variable, selon ce qui convient le mieux à votre situation financière. Les taux fixes offrent une certaine stabilité puisqu’ils restent invariables pendant toute la durée du terme, tandis que les taux variables peuvent fluctuer en fonction des conditions du marché.

Tirez parti de l’expertise du prêteur hypothécaire : il peut être avantageux de travailler directement avec un prêteur (comme nesto). Celui-ci fournit généralement de précieux conseils adaptés à votre situation financière et peut vous guider efficacement tout au long du processus de sélection du taux d’intérêt.

Tenez compte des caractéristiques du prêt hypothécaire : évaluez les caractéristiques des différentes offres de prêt hypothécaire. Parfois, un taux légèrement plus élevé peut s’avérer intéressant si le prêt hypothécaire offre des avantages comme un remboursement anticipé flexible ou des frais moins élevés.

Meilleurs taux hypothécaires

Fixe
Variable
au

0.00%3 Year Fixe

Obtenez votre taux

0.00%5 Year Fixe

Obtenez votre taux
Voir tous les taux

Facteurs qui déterminent votre taux hypothécaire

Lorsque vous demandez un prêt hypothécaire, il est important de comprendre les différents facteurs pris en compte par les prêteurs pour déterminer le taux offert. Ces facteurs ont une incidence sur le montant que vous paierez au départ et sur le montant total de l’intérêt sur la durée totale de votre prêt. Voici un aperçu des principaux éléments qui influencent votre taux hypothécaire :

Cote de crédit : votre cote de crédit est l’un des facteurs les plus importants pour déterminer votre taux hypothécaire. Une cote de crédit élevée indique aux prêteurs que vous êtes un emprunteur à faible risque et vous permet de bénéficier de taux plus bas. À l’inverse, une cote de crédit plus basse peut entraîner des taux plus élevés en raison de la perception d’un risque accru.

La mise de fonds : le montant de votre mise de fonds peut avoir une incidence significative sur votre taux hypothécaire. Une mise de fonds plus importante réduit le risque du prêteur, ce qui peut se traduire par un taux d’intérêt plus bas. Au Canada, une mise de fonds inférieure à 20 % vous oblige généralement à payer une assurance prêt hypothécaire, ce qui peut augmenter votre coût total d’emprunt.

Ratio d’endettement : ce ratio mesure le total de vos versements mensuels par rapport à votre revenu mensuel. Les prêteurs l’utilisent pour évaluer votre capacité à gérer les versements mensuels et à rembourser les dettes. Un ratio d’amortissement brut de la dette (ABD) et un ratio d’amortissement total de la dette (ATD) plus faibles, qui indiquent une meilleure santé financière, peuvent vous aider à obtenir un taux hypothécaire plus bas.

Type de prêt : le type de prêt hypothécaire que vous choisissez affecte également votre taux d’intérêt. Les options comprennent les prêts hypothécaires à taux fixe, pour lesquels le taux reste le même pendant tout le terme du prêt, et les prêts hypothécaires à taux variable, pour lesquels les taux peuvent varier en fonction des conditions du marché. Chaque type de prêt comporte des risques et des avantages qui se répercutent différemment sur le taux d’intérêt.

Le terme du prêt : la durée du terme de votre prêt hypothécaire peut avoir une incidence sur votre taux d’intérêt. Les termes plus courts se caractérisent habituellement par des taux d’intérêt et des versements mensuels plus élevés, tandis que les termes plus longs proposent généralement des taux et des versements mensuels moins élevés.

Emplacement et type de propriété : l’emplacement et le type d’enregistrement de la charge hypothécaire (standard ou subsidiaire) peuvent également avoir une incidence sur le taux d’intérêt. Les prêteurs tiennent compte des risques et des conditions économiques des différents marchés lorsqu’ils fixent les taux. Les principaux facteurs déterminant les taux du marché sont le taux préférentiel de la Banque du Canada, le rendement des obligations du gouvernement du Canada et les coûts de financement du prêteur.

Facteurs économiques : les conditions économiques plus larges jouent également un rôle. L’environnement économique global, y compris les taux d’inflation, la croissance de l’emploi et les dépenses de consommation, peut influencer les taux hypothécaires. De plus, la politique de la Banque du Canada en matière de taux d’intérêt a une incidence directe sur les taux préférentiels, qui à leur tour influencent directement (taux variables et ajustables) et indirectement (taux fixes) les taux hypothécaires.

Meilleurs taux hypothécaires

Fixe
Variable
au

0.00%3 Year Fixe

Obtenez votre taux

0.00%5 Year Fixe

Obtenez votre taux
Voir tous les taux

Pourquoi choisir nesto

Chez nesto, nos experts hypothécaires sans commission et certifiés dans de nombreuses provinces fournissent des conseils et un service exceptionnels qui dépassent les normes du secteur. Nos experts hypothécaires sont des employés salariés non commissionnés qui fournissent des conseils impartiaux sur les options hypothécaires adaptées à vos besoins et sont évalués en fonction de la satisfaction des clients et de la qualité de leurs conseils. nesto vise à transformer le secteur hypothécaire en fournissant des conseils honnêtes et des taux compétitifs à l’aide d’un processus entièrement numérique, transparent et fluide.

nesto a pour mission d’offrir une expérience de financement hypothécaire positive, transparente et simplifiée du début à la fin.

Contactez nos experts hypothécaires agréés et qualifiés pour trouver votre meilleur taux hypothécaire au Canada.

*Les taux d’intérêt affichés ou discutés verbalement ou par écrit peuvent être modifiés à tout moment et sans préavis. Le taux d’intérêt n’est pas garanti tant qu’il n’est pas fourni sous la forme d’un engagement hypothécaire ou d’un contrat de prêt produit par le prêteur. Les taux d’intérêt peuvent changer si le type de transaction change ou évolue en dehors des critères du taux d’intérêt initialement garanti. Afin de garantir votre taux d’intérêt en temps voulu, toutes les informations et tous les documents demandés doivent être fournis et jugés satisfaisants par le prêteur.