Fondamentaux de l'Hypothèque #Immobilier

Historique des taux hypothécaires préférentiels du Canada


Le taux préférentiel au Canada est un chiffre flottant calculé à partir du taux cible à un jour de la Banque du Canada qui s’applique aux produits hypothécaires variables. De plus, comme le taux cible à un jour de la BOC continue de changer chaque année, il affecte également le taux d’intérêt préférentiel, qui est utilisé comme référence pour diverses transactions hypothécaires au Canada. Comme le taux préférentiel change en même temps que le taux cible à un jour, certains l’appellent le taux préférentiel de la Banque du Canada. Mais au sens propre, c’est le prêteur qui fixe le taux préférentiel et non la Banque du Canada.

Aujourd’hui, le taux préférentiel canadien est resté à % le même qu’en 2020, après avoir chuté de son niveau précédent de 3,95 %. Il intervient après l’accélération des baisses du taux au jour le jour pour aider à relancer l’économie frappée par la pandémie COVID 19 et minimiser l’impact financier sur la population.

Cependant, il y a une forte probabilité que les taux augmentent dans un avenir proche. Les tendances du marché américain indiquent une hausse rapide des taux, le gouvernement fédéral venant de les augmenter. Selon les données de Freddie Mac au 10 mars, les taux fixes sur 30 ans atteindront 3,85 % après avoir augmenté de 9 points de base et les taux fixes sur 15 ans atteindront 3,09 % après avoir augmenté de 8 points de base. Le marché canadien connaîtrait un effet similaire et à long terme. Le conflit actuel et malheureux en Ukraine et la hausse des taux d’inflation contribuent également à la volatilité des taux.


Faits saillants

  • Le taux préférentiel est la base que les banques de dépôt utilisent comme point de départ pour leurs produits à taux d’intérêt variable tels que les prêts hypothécaires variables, les LDC, les prêts automobiles à taux variable et les cartes de crédit à TAEG
  • Les taux au jour le jour, les taux préférentiels et les taux bancaires sont différents dans le sens où les taux bancaires affectent les banques qui empruntent à la BOC. Les taux au jour le jour influent sur le taux préférentiel des banques et sur le taux auquel les banques commerciales de dépôt se prêtent elles-mêmes
  • Le taux préférentiel au Canada a enregistré des changements importants au cours des 87 dernières années, depuis son introduction en 1935 jusqu’à aujourd’hui. Il a enregistré son plus haut niveau historique de 20,03 % en août 1981

Taux préférentiel et taux au jour le jour de la Banque du Canada (1935 – 2022)

Comme indiqué précédemment, le taux préférentiel au Canada désigne le taux d’intérêt de base fixé par les banques qui utilisent les taux de la BOC comme point de départ pour faire varier leurs taux d’intérêt hypothécaires. D’autre part, les taux au jour le jour sont déterminés par la COB et influencent les changements des taux de base.

En ce qui concerne le taux préférentiel au Canada, l’histoire a enregistré des changements importants au cours des 87 dernières années. Depuis un sommet historique de 20,03 % en août 1981, lorsque la Banque du Canada a augmenté les taux pour contrôler l’inflation, jusqu’au taux le plus bas de 2,25 % en avril 2009 pendant la crise financière, les emprunteurs canadiens ont connu plusieurs changements dans leur parcours hypothécaire. La plus longue période pendant laquelle le taux hypothécaire préférentiel est resté inchangé à 3,0 % a été de septembre 2010 à janvier 2015.

Depuis l’introduction de la cible d’inflation en 1991, l’augmentation la plus importante du taux d’intérêt préférentiel au Canada a été de 4,25 %. De son taux de 2,5 % en 1935, le taux préférentiel actuel en février 2022 se situe toujours à 2,45 %, soit seulement 0,5 % de moins que sa valeur précédente de 2,5 %, vue en mars 2020.

Types de prêts touchés par le taux préférentiel

Prêt hypothécaire à taux variable

Un prêt hypothécaire à taux variable est un prêt qui fluctue en fonction du taux préférentiel du CA pendant toute la durée du prêt. Selon les conditions actuelles du marché, les intérêts de votre prêt hypothécaire à taux variable augmenteront ou diminueront en fonction du taux préférentiel de la banque, ce qui aura également un impact sur vos paiements mensuels de capital. Si vous optez pour un prêt hypothécaire à taux variable, vous pourrez profiter d’une baisse du taux préférentiel de la Banque CIBC si elle se produit pendant la durée de votre prêt. Cela signifie que vous paierez moins d’intérêts sur le prêt hypothécaire que s’il s’agissait d’un prêt hypothécaire à taux fixe.

Prêts-auto à taux variable

Les prêts automobiles à taux variable sont ceux dont le taux d’intérêt augmente et diminue en fonction du taux préférentiel de la Banque Royale. Votre prêteur ajoutera un petit pourcentage supplémentaire au taux préférentiel de la Banque Royale du Canada afin d’obtenir un certain profit lorsque vous effectuerez votre paiement mensuel. Par conséquent, un prêt-auto à taux variable signifie simplement avoir un taux d’intérêt variable où vos remboursements fluctuent avec le taux préférentiel du marché.

Bien que les prêts-auto à taux variable puissent mener à des taux d’intérêt plus bas en raison de la baisse éventuelle du taux préférentiel au Canada, ils peuvent aussi présenter un risque potentiel de montée en flèche des intérêts si le taux préférentiel au Canada augmente en période de prospérité financière.

Lignes de crédit sur valeur domiciliaire (HELOC)

Une marge de crédit sur valeur domiciliaire, aussi appelée HELOC, désigne les marges de crédit garanties par la valeur nette de votre maison. Un HELOC est un moyen pour les propriétaires de maison d’avoir accès à des fonds pour des rénovations, des dépenses importantes ou une solution de rechange au remboursement de la dette, car elle est offerte sous forme de montant forfaitaire. Habituellement, les prêteurs qui offrent un HELOC sont prêts à offrir des taux d’intérêt inférieurs à ceux des prêts personnels.

Cartes de crédit à taux d’intérêt variable

Les cartes à taux d’intérêt variable sont des cartes de crédit dont le taux d’intérêt varie dans le temps en fonction du taux d’intérêt préférentiel au Canada. La hausse et la baisse du taux préférentiel au Canada en fonction des taux cibles au jour le jour influent sur le taux annuel en pourcentage (TAEG) de votre carte, ce qui fait que vous payez plus ou moins selon le taux préférentiel en vigueur.

Obtenez l’approbation de votre bas taux dès aujourd’hui

Pas de parti pris des grandes banques, juste des experts sans commission prêts à vous aider.

Questions fréquemment posées : Taux préférentiel

Que signifie le taux préférentiel ?

Le taux préférentiel est le point de référence utilisé par les institutions financières pour fixer le prix des prêts hypothécaires à taux variable et d’autres produits financiers au Canada. Les produits financiers qui dépendent du taux d’intérêt préférentiel au Canada comprennent les prêts hypothécaires à taux variable, les prêts à taux variable, les cartes de crédit à taux variable, les marges de crédit et les HELOC.

Qui fixe le taux préférentiel ?

Chaque prêteur financier ou banque au Canada peut fixer son propre taux préférentiel, qui doit être basé sur le taux préférentiel actuel au Canada tel qu’indiqué par le taux de financement à un jour de la Banque du Canada (BOC). Habituellement, les changements apportés au taux cible du financement à un jour ont une incidence sur le taux préférentiel établi par chaque prêteur. Cela signifie que le taux préférentiel de RBC ou de Scotia peut être différent du taux préférentiel de HSBC, de CIBC, de BMO ou de la banque TD.

Chaque fois que la Banque du Canada augmente ou diminue le taux du financement à un jour, il devient plus ou moins coûteux pour les banques de leur emprunter de l’argent, ce qui a une incidence sur les taux préférentiels des emprunteurs individuels. Comme indiqué précédemment, les banques ajoutent généralement un coût supplémentaire au taux préférentiel de la Banque du Canada pour couvrir les changements et réaliser un certain profit.

Quel est l’impact du taux préférentiel sur mon prêt hypothécaire actuel ?

Le taux préférentiel est le taux minimum que votre prêteur hypothécaire vous demandera si vous contractez un prêt immobilier. Comme les taux préférentiels des banques sont fixés en fonction des taux préférentiels de la BOC, vous paierez probablement une version majorée du taux actuel au jour le jour. Plus le taux préférentiel de la BOC est élevé, plus le taux facturé par votre prêteur est élevé et vice versa.

Par conséquent, lorsque le taux préférentiel de votre banque augmente ou diminue, votre prêt hypothécaire augmente ou diminue dans les mêmes proportions. Contrairement aux prêts hypothécaires à taux fixe, les prêts hypothécaires à taux variable sont affectés par les variations du taux préférentiel et sont généralement assortis de taux d’intérêt plus faibles en raison du risque connexe que vous encourez pendant la durée de votre prêt.

Quel est l’impact du taux préférentiel sur mon futur prêt hypothécaire ?

Comme indiqué précédemment, le taux préférentiel de votre prêt hypothécaire détermine les intérêts que vous paierez au fur et à mesure. Si vous examinez l’historique des taux hypothécaires au Canada, vous constatez que les taux préférentiels changent de temps à autre, et les emprunteurs doivent composer avec les changements qui accompagnent une hypothèque à taux variable.

Comme le taux préférentiel au Canada est influencé par l’économie, vos intérêts hypothécaires futurs seront affectés par l’économie et le taux préférentiel à ce moment-là. Ainsi, lorsque vous empruntez un prêt immobilier, assurez-vous de prendre en compte les risques et les avantages du taux d’intérêt préférentiel variable au Canada.

Foire aux questions : Taux cible du financement à un jour de la Banque du Canada

Quel est le taux cible du financement à un jour de la Banque du Canada ?

La Banque du Canada prévoit une croissance économique de 4 % en 2022 et a décidé de maintenir son taux cible du financement à un jour à 0,25 %. Conformément à ses prévisions, un taux cible de 3,5 % est également attendu en 2023. Le maintien du taux à un jour de la BOC à 0,25 % élimine toute orientation exceptionnelle, et le gouvernement prévoit de poursuivre la phase de réinvestissement en maintenant ses avoirs.

Pour comprendre les taux préférentiels et à un jour, il faut d’abord savoir comment la Banque du Canada décide des taux à un moment donné. Un taux préférentiel plus bas signifie généralement que les taux cibles à un jour de la Banque du Canada ont été abaissés. Cela signifie également que votre taux d’intérêt peut être affecté par une augmentation soudaine du taux préférentiel du Canada.

Pourquoi le taux préférentiel suit-il le taux cible du financement à un jour de la Banque du Canada ?

Le taux à un jour est le taux d’intérêt auquel les prêteurs financiers peuvent fixer leur taux préférentiel et emprunter des fonds à leurs clients. Lorsque le taux cible du financement à un jour de la Banque du Canada augmente, il devient plus coûteux pour les prêteurs d’emprunter, ce qui a une incidence sur leur taux préférentiel. De même, si la Banque du Canada abaisse son taux cible du financement à un jour, les emprunteurs subissent également une baisse des taux d’intérêt.

Bien que les banques fixent leur propre taux préférentiel pour qu’il corresponde à celui de la Banque du Canada, cette dernière ne peut pas obliger les institutions financières qui relèvent de sa compétence à appliquer un certain taux.

Quelle est la relation entre le taux bancaire et le taux au jour le jour ?

Il ne faut pas confondre le taux escompté ou le taux bancaire avec le taux de financement à un jour, car le taux bancaire est le taux auquel la Banque du Canada facture les banques qui veulent lui emprunter des fonds. En revanche, le taux du financement à un jour est le taux proposé par la Banque du Canada que les banques de dépôt peuvent utiliser pour déterminer leur taux préférentiel pour emprunter des fonds à leurs clients. Le taux à un jour est également le taux d’intérêt auquel les banques peuvent emprunter des fonds aux autres banques de dépôt au Canada. Ainsi, alors que le taux d’escompte affecte les affaires de la BOC avec les banques commerciales, le taux au jour le jour affecte le taux d’emprunt des banques auprès des autres banques.

Bref historique des taux préférentiels au Canada

Création de la Banque du Canada en 1935

La Banque du Canada a été fondée en 1935, opérant depuis la rue Washington à Ottawa pour prendre des décisions sur l’aspect financier de l’économie canadienne. La BOC décide du taux cible au jour le jour et des taux bancaires au Canada et a le pouvoir de les modifier à tout moment. Depuis sa création en 1935, elle a aidé à sortir de la grande dépression qui a paralysé l’économie mondiale.

1935 – 1955 : La Grande Dépression, la Seconde Guerre mondiale et l’après-guerre

À partir des années 1930, la grande dépression et la Seconde Guerre mondiale ont eu un impact important sur l’économie canadienne, provoquant de vives critiques du système financier du pays. À l’époque, le taux préférentiel au Canada, qui était de 2,5 % en 1935, est tombé à 2 % à la fin de 1955. Malgré une chute brutale à 1,5 % en 1945, le rôle du Canada en tant que fournisseur de ressources naturelles et manufacturées pendant la Seconde Guerre mondiale a contribué à renforcer son économie.

1977 – 1991 : Crise mondiale du pétrole

Après la Seconde Guerre mondiale, l’économie canadienne a continué à progresser lentement, tout comme le taux préférentiel, jusqu’à ce qu’il atteigne un sommet de 10,28 % en octobre 1978. Le boom pétrolier, dû aux prix record provoqués par l’embargo pétrolier de l’OPEP, a fait grimper le taux préférentiel encore plus haut, jusqu’à 20,03 % en 1981, avant qu’il ne tombe régulièrement à 7,14 % en mars 1987.

1991 – 2008 : La reprise économique

Au cours de la reprise économique canadienne, la Banque du Canada a introduit la cible du taux d’inflation pour empêcher le taux préférentiel de tomber en dessous des attentes.

2009 – 2017 : La grande crise financière

Lors de la grande crise financière de 2009, le taux préférentiel de la Banque du Canada a chuté en dessous de 1 %, atteignant un niveau record de 0,5 %. En outre, la chute des prix du pétrole en 2014 a également contribué à la récession au Canada, ce qui a également affecté les taux, les faisant chuter de leur taux de reprise de 1,25 % à 0,75 % en 2015.

2018-2022 : évolution des taux du COVID

Après les grandes crises financières, l’économie canadienne a connu une croissance significative et a assisté à une lente remontée des taux. Bien que l’inflation de 2019 ait empêché le taux préférentiel de la BOC de dépasser 1,75 % à partir de 2019, la pandémie de COVID a également provoqué un revirement qui a vu le taux au jour le jour de la BOC plonger à 0,25 % au premier trimestre de 2020. À ce jour, le taux de la BOC est toujours de 0,25 %, tandis que le taux préférentiel des banques canadiennes est de 2,45 %.

Conclusion

Depuis le début des taux préférentiels en 1935 jusqu’à l’introduction des cibles d’inflation en 1991, l’économie canadienne a connu de nombreuses tendances à la hausse et à la baisse qui ont eu un impact significatif sur le marché des prêts financiers. Aujourd’hui, beaucoup considèrent les sommets historiques de 1981 comme des avertissements de ce qui est possible dans le secteur en ce qui concerne les risques liés aux prêts hypothécaires variables. Mais nous sommes à une époque différente où l’on contrôle mieux ce que l’on peut obtenir dans le secteur financier.


Prêt à vous lancer?

En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

Partager :

Table of contents

    Bloquez votre taux hypothécaire pour 150 jours

    Verrouillez votre taux aujourd’hui