6 éléments nécessaires pour obtenir une préapprobation hypothécaire

6 éléments nécessaires pour obtenir une préapprobation hypothécaire

Table des matières

    Publié 26/06/2020 16:06 EST
    Actualisé 25/11/2020 10:11 EST

    Si vous songez à acheter une propriété, il est important de déterminer le montant que vous pouvez raisonnablement vous permettre de dépenser. Avant de vous accorder un prêt, votre institution financière tiendra compte de nombreux facteurs pour déterminer le montant qu’elle est prête à vous prêter. En présentant une demande de préapprobation de votre prêt hypothécaire avant de commencer à chercher une propriété, vous éviterez d’avoir des attentes irréalistes ou de tomber en amour avec une propriété que vous ne pouvez pas vous permettre. nesto vous obtiendra une préapprobation le plus rapidement possible afin que vous puissiez commencer à magasiner une propriété.

    👆 Conseil

    Avant de tomber amoureux d’une nouvelle propriété, assurez-vous d’obtenir une préapprobation. Vous pourrez ainsi gagner du temps, accroître votre pouvoir de négociation, éviter les déceptions et, surtout, acheter une propriété avec confiance.

    Principaux points à retenir
    • La préqualification vous donne une estimation du montant que vous pourrez emprunter pour financer votre propriété une fois que votre prêteur a effectué une évaluation préliminaire de votre situation financière.
    • Une préapprobation est l’engagement conditionnel de votre institution financière à vous accorder un montant d’argent précis à un certain taux d’intérêt en fonction de vos qualifications.
    • Une préapprobation pour un prêt hypothécaire peut vous permettre de gagner du temps, d’accroître votre pouvoir de négociation, d’éviter les déceptions et, surtout, d’acheter une propriété avec confiance.

    En quoi consiste la préqualification des demandeurs de prêt hypothécaire?

    La préqualification vous donne une estimation du montant que vous pourrez emprunter pour financer votre propriété. Votre prêteur procédera à une évaluation préliminaire de votre situation financière pour établir le montant qu’il accepte de vous prêter. Vous pouvez obtenir une préqualification assez rapidement, et il n’y a généralement aucun coût pour vous ni aucune incidence sur votre cote de crédit. En outre, une préqualification peut être utile au moment de faire une offre tout en vous garantissant que vous cherchez une propriété abordable. 

    La préqualification n’est qu’une indication générale du fait que votre demande de prêt hypothécaire pourrait être approuvée — il ne s’agit pas d’une garantie de financement ni d’une approbation de prêt. Il vous faudra présenter des renseignements et des documents supplémentaires qui devront répondre aux critères de votre prêteur afin d’évaluer votre capacité à rembourser le prêt hypothécaire. Il est donc préférable d’éviter de prendre des décisions définitives en fonction de votre préqualification. Il est de loin préférable d’attendre la préapprobation de votre demande.

    ⚡️ Important

    La préqualification n’est qu’une indication générale du fait que votre demande de prêt hypothécaire pourrait être approuvée — il ne s’agit pas d’une garantie de financement ni d’une approbation de prêt.

    Exigences relatives à la préapprobation au Canada

    À ne pas confondre avec une préqualification (voir ci-dessus), une préapprobation est un engagement conditionnel de votre institution financière à vous accorder un montant d’argent précis à un certain taux d’intérêt en fonction de vos qualifications. En connaissant le montant du prêt hypothécaire auquel vous êtes admissible, en estimant vos paiements hypothécaires mensuels et en bloquant le taux, vous pourrez faire un achat en douceur et effectuer une transaction hypothécaire efficace. 

    Il est important de noter que le montant de votre préapprobation est probablement le montant maximal que vous pourrez recevoir, mais la préapprobation ne garantit pas que vous obtiendrez un prêt hypothécaire de ce montant-là. Au bout du compte, le prêt hypothécaire approuvé dépendra principalement de la valeur de votre propriété et du montant de votre mise de fonds. De plus, le taux hypothécaire qui vous est offert pendant la période de préapprobation n’est garanti que pour une période déterminée, habituellement de 90 à 120 jours.

    ⚡️ Important

    Le montant de votre préapprobation est probablement le montant maximal que vous pourrez recevoir, mais la préapprobation ne garantit pas que vous obtiendrez un prêt hypothécaire de ce montant-là.

    Au moment de décider de vous accorder une préapprobation ou non et, par la suite, de calculer le montant auquel vous êtes admissible, votre prêteur évaluera un certain nombre de facteurs importants en fonction de documents clés. Ceux-ci peuvent varier selon votre situation précise et le type de propriété achetée ou d’un prêteur à l’autre.

    👆 Conseil

    Plus vous pouvez fournir de renseignements d’entrée de jeu, meilleures sont vos chances qu’une préapprobation se transforme en approbation réelle le moment venu.

    Les documents les plus souvent demandés sont les suivants :

     

    1. Documents d’identité

      Bien que cela puisse sembler assez élémentaire, la vérification de votre identité est une étape essentielle du processus de préapprobation. Le vol d’identité —le vol ou la compromission de vos renseignements personnels — est un problème majeur et malheureusement trop fréquent. Par conséquent, votre prêteur vous demandera de fournir une pièce d’identité émise par le gouvernement, comme un permis de conduire ou un passeport, indiquant votre nom, votre adresse et votre date de naissance.

    2. Vérification de l’emploi

      Pour s’assurer que vous pourrez effectuer vos versements hypothécaires mensuels, votre prêteur voudra confirmer que vous avez un emploi stable. Vous devrez fournir une lettre de votre employeur précisant votre poste et la durée de votre emploi au sein de l’entreprise. Si vous êtes une travailleuse ou un travailleur autonome, vous devrez fournir vos avis de cotisation des deux dernières années et peut-être aussi fournir des renseignements supplémentaires, comme la nature de l’entreprise, les bilans, un état des résultats des activités de l’entreprise et des références. 

    3. Preuve de revenu

      Votre prêteur voudra également confirmer que votre revenu est stable depuis au moins deux ans. Vous devrez peut-être fournir des relevés d’impôt et/ou des talons de paye. Si vous avez eu d’importantes périodes sans emploi ou si votre situation d’emploi a été instable, vous constaterez peut-être que le prêteur est moins susceptible de vous accorder un prêt hypothécaire. Si vous êtes travailleur autonome, votre prêteur voudra voir les déclarations de revenus récentes ou d’autres preuves qui démontrent votre capacité à générer un revenu suffisant pour effectuer vos paiements hypothécaires. Vous devrez également fournir une preuve de toute autre source de revenus, comme le salaire associé à un deuxième emploi, les commissions, les primes ou les intérêts de placement.

    4. Preuve d’actifs

      Les actifs comprennent toutes vos possessions qui ont une valeur monétaire et qui peuvent être facilement liquidées. Par exemple, de l’argent dans vos comptes d’épargne ou de chèques; des placements; des biens; des véhicules, y compris des voitures, des bateaux et des véhicules récréatifs; et d’autres objets de valeur comme des bijoux et des œuvres d’art. Votre prêteur vous demandera des renseignements détaillés sur vos actifs ainsi que leurs valeurs correspondantes pour en déterminer la valeur totale. Il est important qu’il sache que, si jamais vous éprouvez des difficultés, vous avez accès à des fonds et, par conséquent, pourrez continuer de faire vos paiements.

    5. Cote de crédit

      La cote de crédit est utilisée par les prêteurs pour déterminer votre solvabilité. Elle joue un rôle clé dans leur décision d’approuver ou de refuser votre demande de prêt hypothécaire. Votre cote de crédit est fondée sur vos antécédents de crédit, c’est-à-dire vos dettes et votre capacité de les rembourser. Ces renseignements se trouvent dans votre dossier de crédit, qui décrit les comptes ouverts, les antécédents de remboursement, les niveaux d’endettement totaux et tout problème de faillite ou de recouvrement. Le maintien d’un bon dossier de crédit vous donnera de la crédibilité, ce qui aura une incidence sur votre capacité d’obtenir un prêt. Au Canada, vous pouvez obtenir votre cote de crédit auprès des deux agences d’évaluation du crédit, soit Equifax et Transunion. Si votre cote de crédit est faible (p. ex. moins de 650), vous aurez probablement de la difficulté à obtenir un prêt hypothécaire traditionnel. Vous pourriez vous heurter à un refus catégorique, recevoir une approbation, mais pour un montant moindre ou avec un taux d’intérêt plus élevé, être tenu de faire une mise de fonds plus importante, ou être appelé à trouver un cosignataire convenable pour l’hypothèque. Il est également recommandé de surveiller régulièrement votre dossier de crédit pour s’assurer qu’il est à jour et qu’il ne contient pas de renseignements erronés. Nous pouvons vous offrir des conseils utiles pour améliorer votre cote de crédit avant l’approbation de votre prêt hypothécaire.

    6. Autres documents

      Selon le prêteur, vous pourriez aussi être tenu de fournir des renseignements supplémentaires, notamment les suivants :

      • Renseignements sur le compte bancaire (p. ex. fonds pour couvrir les frais de clôture et les frais juridiques)
      • Source et montant de la mise de fonds
      • Aperçu des dépenses mensuelles
      • Pensions alimentaires pour époux ou enfants
      • Prêts étudiants
    Partager :

    Articles connexes : Achat de Maison