Fondamentaux de l'Hypothèque

Historique des taux hypothécaires au Canada

Historique des taux hypothécaires au Canada
Écrit par
  • Tvine
| Sep 5, 2023
Révisé, Sep 26, 2023
Partager :

Table des matières

    Vous souhaitez acheter une propriété au Canada? Une bonne compréhension de l’historique des taux hypothécaires canadiens peut vous aider à prendre des décisions éclairées concernant le financement de votre habitation. Le taux préférentiel de la Banque du Canada, qui affecte le montant d’intérêt facturé par les prêteurs aux emprunteurs, a un impact important sur les taux hypothécaires. En analysant les tendances du taux préférentiel au fil du temps, vous pouvez vous faire une idée de la façon dont les taux hypothécaires ont fluctué et éventuellement prévoir les changements à venir. Dans cet article, nous nous pencherons sur l’historique des taux hypothécaires au Canada, en explorant l’évolution du taux préférentiel et les facteurs qui l’ont influencé.


    Les grandes lignes

    • Le taux du financement à un jour de la Banque du Canada a été établi en 1996 et influence directement les taux hypothécaires préférentiels proposés par les banques et les prêteurs.
    • Le taux de la Banque du Canada a atteint un niveau record de 20,03 % en 1981, pendant la crise mondiale du pétrole. 
    • À l’inverse, le taux de la Banque du Canada a atteint un niveau record lors de la pandémie de COVID-19, descendant jusqu’à 0,25 %.

    Historique des taux hypothécaires au Canada

    L’histoire des taux hypothécaires au Canada s’inscrit dans le cadre plus large du développement économique du pays au fil des décennies. La Banque du Canada a été créée en 1935 en tant qu’institution privée, puis nationalisée en tant qu’institution publique en 1938, pour faire face aux conditions économiques de l’époque de la Grande Dépression. Depuis sa création, la Banque du Canada joue un rôle important et influent dans l’économie canadienne et l’état du logement au pays.

    Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

    Qui a historiquement déterminé les taux hypothécaires au Canada?

    Depuis sa création en 1935 et celle du taux de financement à un jour en 1996, la Banque du Canada est le principal responsable de l’évolution des taux hypothécaires au Canada.

    Les banques et les prêteurs actualisent leurs taux préférentiels en fonction des fluctuations du taux de financement à un jour de la Banque du Canada. Bien que les banques et les prêteurs proposent des taux différents aux emprunteurs, ils suivent généralement l’évolution du taux de financement à un jour lorsque ce dernier augmente.

    Historique des taux hypothécaires de 5 ans (1950 à aujourd’hui)

    Plus de 60 % des personnes qui renouvellent leur prêt hypothécaire optent pour un prêt à taux fixe de 5 ans, ce qui en fait le prêt hypothécaire le plus courant au Canada. 

    Le taux hypothécaire fixe de 5 ans est un indicateur important, en raison de sa popularité, mais aussi parce qu’il est déterminé par les rendements des obligations d’État de 5 ans. Les banques calculent les taux hypothécaires fixes en fonction des taux d’intérêt qu’elles perçoivent sur leurs investissements en obligations.

    Historique des taux hypothécaires de 3 ans (2000 à 2023)

    Bien que moins populaire que l’hypothèque à taux fixe de 5 ans, l’hypothèque à taux fixe de 3 ans est appréciée par ceux qui souhaitent bénéficier d’un terme plus court, en particulier lorsque les taux d’intérêt sont élevés. 

    Comme l’indique l’historique ci-dessus, l’hypothèque à taux fixe de 3 ans suit à peu près les fluctuations du taux préférentiel de la Banque du Canada, mais a aussi tendance à se situer légèrement au-dessus. En raison de la brièveté de la période de trois ans, les banques et les prêteurs affichent un taux fixe de 3 ans plus élevé que celui de 5 ans. Pour cette même raison, il est souvent conseillé aux emprunteurs intéressés par un prêt hypothécaire à taux fixe de 3 ans d’envisager un prêt hypothécaire à taux variable ou ajustable. Bien entendu, cela dépend fortement de votre situation personnelle.

    Chronologie des tendances en matière de taux hypothécaires

    Voici quelques moments clés de l’histoire et de l’économie canadienne qui ont eu une incidence sur le taux de la Banque du Canada, ainsi que sur l’immobilier en général.

    L’après-Seconde Guerre mondiale : La demande de logements des baby-boomers

    Compte tenu du rôle joué par le Canada pendant la Seconde Guerre mondiale en tant que principal fournisseur de ressources naturelles et manufacturées, l’économie du pays est devenue plus forte après la fin de la guerre. Le taux d’emploi était élevé, en particulier avec l’arrivée des femmes sur le marché du travail, ce qui augmentait le pouvoir d’achat de tous. La demande était forte et la baisse du taux d’intérêt de la Banque du Canada à 2,0 % a permis à de nombreuses personnes d’investir dans l’immobilier.

    Les années 1970 et 1980 : Inflation et stabilisation

    Cette période de l’histoire du taux préférentiel de la Banque du Canada a été fortement marquée par la crise pétrolière mondiale et l’embargo pétrolier de l’OPEP. À la fin des années 1970, le taux préférentiel a atteint pour la première fois les deux chiffres (10,25 %) et a continué d’augmenter jusqu’aux années 1980, atteignant un niveau record de 20,03 %.

    Les années 1990 : Récession économique et reprise

    L’économie canadienne s’est remise de la récession des années 1980 au cours de la décennie suivante et le taux d’intérêt de la Banque du Canada a diminué à son tour. À la suite de la crise, le taux cible d’inflation a été mis en place. 

    2000 : La crise financière mondiale et ses conséquences

    La récession de 2008, également connue sous le nom de « grande crise financière », a eu un impact considérable sur le taux de la Banque du Canada. Contrairement à ce qui s’était passé dans les années 1980, le taux est descendu en dessous de 1 % pendant la crise, pour atteindre un niveau plancher de 0,5 % en mars 2009.

    2010 à 2020 : Révolution numérique et défis modernes

    Au début des années 2010, l’économie canadienne a connu une légère reprise avant d’être frappée par une nouvelle récession causée par la chute des prix du pétrole. Une fois de plus, le taux a chuté en dessous de 1 %, atteignant même 0,75 %.

    La fin des années 2010 (à savoir 2018-2019) a été marquée par une certaine croissance économique, mais la faible inflation a maintenu le taux de la Banque du Canada à son plus bas niveau, soit 1,75 %. Cette tendance a été rapidement interrompue avec l’arrivée de la pandémie.

    2020 à 2023 : COVID-19 et inflation

    En raison de l’arrêt économique provoqué par la pandémie de COVID-19 en mars 2020, la Banque du Canada a de nouveau abaissé son taux sous la barre des 1 % et s’est rapprochée du plancher de 0,25 %. Le taux est resté bloqué à ce niveau tout au long de 2020 et 2021, la réduction des dépenses de consommation ayant maintenu un taux de déflation.

    Dans un contexte de profonde perturbation de l’économie mondiale et d’arrêt des chaînes d’approvisionnement, la fin de la pandémie a vu l’inflation grimper au-dessus de 5 %. En mars 2022, la Banque du Canada a commencé à relever ses taux pour tenter d’enrayer ce qu’elle estimait n’être qu’une inflation passagère. Cette tendance à la hausse des taux s’est poursuivie en 2023.

    Avec nesto, aucun stress

    Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

    *Des conditions s’appliquent

    Foire aux questions

    Quel a été le taux hypothécaire le plus élevé au Canada?

    Le taux hypothécaire le plus élevé jamais atteint au Canada l’a été pendant la crise pétrolière mondiale des années 1980. Au cours de cette récession économique, le taux de la Banque du Canada est monté en flèche pour atteindre 20,03 % en août 1981.

    Jusqu’où les taux hypothécaires peuvent-ils grimper à l’avenir?

    D’un point de vue historique, il est impossible de dire jusqu’où les taux hypothécaires pourraient grimper. Cela dit, la tendance historique situe les taux hypothécaires canadiens aux alentours de 3 %. 

    En ce qui concerne les changements récents des taux hypothécaires, il est probable que les taux hypothécaires continueront à augmenter tant que l’inflation restera élevée au Canada.

    Conclusion

    Comprendre l’historique des taux hypothécaires au Canada et l’impact du taux préférentiel de la Banque du Canada sur les prêts hypothécaires peut fournir aux acheteurs des informations importantes sur le marché actuel et sur les perspectives du marché immobilier canadien. Ces connaissances peuvent aider les acheteurs potentiels à planifier leur stratégie d’achat, surtout lorsqu’ils bénéficient des conseils d’un expert hypothécaire.


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux