Fondamentaux de l'Hypothèque

Quelles sont les villes canadiennes les plus touchées par les hausses de taux d'intérêt de la Banque du Canada?

Quelles sont les villes canadiennes les plus touchées par les hausses de taux d'intérêt de la Banque du Canada?
Écrit par
  • Tvine
| Nov 18, 2022
Révisé, Oct 24, 2023
Partager :

Table des matières


    Points saillants

    • La hausse des taux d’intérêt décidée par la Banque du Canada en octobre vise à freiner l’inflation incontrôlée, mais elle ne semble pas encore avoir d’effet sur les taux d’inflation.
    • Les Canadiens vivant dans les grandes villes métropolitaines connaîtront des taux d’inflation plus élevés dans l’ensemble.
    • Le taux d’inflation le plus élevé est de 8,7 % dans une grande ville canadienne, tandis que le plus bas est de 4,8 %.

    Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

    Pourquoi certaines villes canadiennes sont plus touchées que d’autres par les hausses de taux de la BdC

    Si l’on considère la population urbaine, la disponibilité des logements et le revenu moyen des ménages, il est clair qu’il existe de nombreuses raisons pour lesquelles certaines villes canadiennes sont plus touchées par la récente hausse des taux d’intérêt de la Banque du Canada. En octobre, la BdC a augmenté le taux d’intérêt de 50 points de base pour le porter à 3,75 % dans le but de lutter contre la hausse de l’inflation à un niveau national.

    La BdC espère que des taux d’inflation plus élevés réduiront la demande et augmenteront le coût des prêts pour les investissements, ce qui fera baisser l’inflation. Cependant, dans de nombreuses villes canadiennes, les gens ressentent encore le poids de l’inflation dans leur vie quotidienne. Dans les grandes villes, par exemple, le coût de la vie a explosé pour atteindre des niveaux historiques. Il est donc probable que les villes à forte population urbaine soient plus touchées par les hausses de taux de la BdC.

    Avec nesto, aucun stress

    Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

    *Des conditions s’appliquent

    Villes ayant le taux d’inflation le plus élevé au Canada

    Selon Statistique Canada, la ville ayant le taux d’inflation le plus élevé au Canada est Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, avec un taux de 8,7 % en septembre 2022. La capitale de l’Î.-P.-É. a le taux d’inflation le plus élevé au Canada, mais dans l’ensemble, son taux a diminué de mois en mois.

    Winnipeg a le deuxième taux d’inflation le plus élevé, à 8 %. Le taux d’inflation de Winnipeg a également diminué au cours de la dernière année, mais il demeure le plus élevé au Canada parmi les grandes régions métropolitaines urbaines. Winnipeg demeure toutefois l’une des villes les plus abordables du pays.

    Vient ensuite Halifax, où le taux d’inflation est de 7,8 %. Autre capitale des Maritimes, les habitants d’Halifax ressentent le poids de l’inflation dans tous les aspects de leurs dépenses. Le coût moyen du logement à Halifax reste relativement élevé pour une ville de cette taille. 

    Ville Taux d’inflation (du plus bas au plus haut)
    Iqaluit 4.8
    Edmonton 5.6
    Thunder Bay 5.7
    St. John’s, N.E. 6
    Saskatoon 6.2
    Calgary 6.7
    Yellowknife 6.7
    Toronto 6.8
    Montreal 7.2
    Quebec City 7.2
    Ottawa 7.3
    Regina 7.3
    Saint John, N.B 7.4
    Vancouver 7.4
    Victoria 7.4
    Whitehorse 7.6
    Halifax 7.8
    Winnipeg 8
    Charlottetown 8.7

    Quel est l’impact de l’inflation élevée, combinée aux hausses de taux de la BOC, sur les consommateurs?

    Les consommateurs ressentent toujours les effets d’une inflation élevée malgré la hausse des taux de la Banque du Canada. À 3,75 %, le taux de la BdC vise à augmenter le coût des emprunts pour des investissements tels que le logement et à aider les gens à dépenser moins d’argent. La théorie veut que le rythme de l’inflation puisse être réduit en diminuant la demande de biens et de services, mais cela ne tient pas compte des récentes perturbations des chaînes d’approvisionnement internationales. 

    Allez dans n’importe quelle épicerie et vous constaterez des hausses de prix exorbitantes pour la plupart des produits, malgré l’intention de la Banque du Canada. Dans le domaine du logement, les hausses de la BdC augmenteront les coûts d’emprunt, ce qui signifie que davantage de personnes pourraient mettre leur maison en vente si elles n’ont plus les moyens de la payer. En théorie, la disponibilité des logements pourrait augmenter globalement en 2023, mais cela pourrait provoquer une récession. Les consommateurs ressentent l’impact de l’inflation élevée dans tous les domaines de la vie, mais il faut espérer que la hausse des taux aura l’effet escompté. 

    Mais la vérité est que, bien que les hausses de taux de la BdC soient destinées à lutter contre l’inflation, jusqu’à présent, les hausses n’ont pas l’effet désiré. Cela ne fait qu’un mois, cependant, alors attendons de voir ce qui se passe en 2023.

    Villes où le coût du logement est le plus élevé au Canada

    Vancouver reste la ville la plus chère pour le logement au Canada. Avec un prix médian de la maison de 1,4 million de dollars, atteignant près de 2,5 millions de dollars dans certains quartiers, Vancouver est une ville très chère pour se loger. La qualité de vie y est cependant exceptionnelle. 

    Sans surprise, Toronto est la deuxième ville la plus chère du Canada pour le logement. Avec une moyenne atteignant 1,2 million de dollars, Toronto est également l’une des villes les plus chères du pays pour louer un appartement ou un condo. 

    Ville Prix moyen des maisons (du plus élevé au plus bas)
    Vancouver $1,4M
    Toronto $1,2M
    Victoria $1,2M
    Kelowna $1,0M
    Ottawa $750K
    Montreal $590K

    Quel est l’impact de la hausse des coûts de logement combinée aux hausses de taux de la BdC sur les consommateurs ?

    C’est dans le domaine du logement que la hausse des taux de la Banque du Canada pourrait être vraiment bénéfique pour certains consommateurs canadiens. Si elle a l’effet désiré, la hausse de la BdC pourrait augmenter la disponibilité des maisons à vendre et réduire le coût global de l’achat d’une maison. 

    Au cours de l’année à venir, les prix des maisons canadiennes semblent être en baisse constante. Un rapport sur le marché immobilier publié par Desjardins prévoit une baisse de 20 à 25% des prix des propriétés en raison de la hausse des taux d’intérêt. Mais il faut tenir compte du fait que la hausse des taux et la baisse des prix des maisons pourraient être le signe d’un effondrement économique imminent.

    Si une récession se produit, il sera beaucoup plus difficile de justifier l’achat d’une maison au Canada. En fait, de nombreux acheteurs potentiels sont prêts à attendre et à voir ce qui se passe. Tout dépend si la hausse des taux d’intérêt de la Banque du Canada aura l’effet escompté sur l’inflation et sur le marché de l’habitation. 

    Vous envisagez d’acheter une maison ? Lisez notre guide de l’achat d’une maison >

    Cela dit, quelles sont les villes les plus touchées par les hausses de taux de la BdC?

    Étant donné que nous ne verrons pas d’effets significatifs de la hausse des taux de la BdC dans un avenir proche, la plupart des grandes villes canadiennes ne verront pas de changements évidents dans les prix des maisons, la disponibilité, les investissements immobiliers et, surtout, l’inflation. 

    Historiquement, les hausses de taux d’intérêt de la BdC n’ont pas eu d’effet significatif sur l’économie, selon le Centre canadien de politiques alternatives. En fait, les experts observent que « l’utilisation de hausses rapides des taux d’intérêt pour dégonfler l’économie est une approche brutale et non ciblée qui crée d’énormes dommages collatéraux. »

    Les villes coûteuses comme Vancouver et Toronto pourraient simplement garder le cap et continuer à avoir un coût de la vie élevé. Les habitants de ces villes pourraient en ressentir les effets, mais avec des services plus accessibles, les problèmes de chaîne d’approvisionnement pourraient ne pas être aussi évidents. Dans les petites communautés comme Halifax et Yellowknife, les problèmes de chaîne d’approvisionnement pourraient être beaucoup plus évidents en plus de l’augmentation des prix. 

    Naviguer les hausses de taux de la Banque du Canada en 2022-2023

    Les hausses de taux devraient se poursuivre jusqu’à ce que l’inflation ait diminué au cours de l’année. Comme les effets des hausses de taux se répandront dans tout le pays au cours des prochains mois, nous ne remarquerons probablement pas de baisse de l’inflation pendant cette période. En fait, l’inflation pourrait ne pas réagir aux augmentations de la BdC avant mars 2023 si tout va bien.

    Questions fréquentes

    Quelles sont les villes du Canada où l’inflation est la plus élevée?

    Charlottetown (Î.-P.-É.), Winnipeg (Manitoba) et Halifax (Nouvelle-Écosse) sont les villes qui ont les taux d’inflation les plus élevés au Canada.

    Quelles villes canadiennes sont les plus touchées par les hausses de taux de la Banque du Canada?

    Les grandes régions métropolitaines comme Vancouver et Toronto pourraient simplement rester telles quelles, tandis que les communautés plus isolées comme Charlottetown et Whitehorse pourraient ressentir les effets de l’inflation de manière encore plus importante. 

    Réflexions finales

    La Banque du Canada prévoit que des taux d’inflation plus élevés réduiront la demande, augmenteront le coût des emprunts pour les investissements et réduiront ainsi l’inflation. Cependant, les particuliers ressentent encore les effets de l’inflation dans de nombreuses villes canadiennes. Il reste à savoir si la hausse des taux de la Banque du Canada améliorera ou aggravera la situation, mais pour l’instant, les Canadiens ne verront pas d’effets significatifs avant le début de 2023.


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux