Immobilier

Où trouver des propriétés à moins de 200 000 $ au Canada

Où trouver des propriétés à moins de 200 000 $ au Canada

Table des matières

    Avec la hausse des prix de l’immobilier partout au pays, il est de plus en plus difficile de trouver une propriété de moins de 200K $.

    La bonne nouvelle, c’est qu’il existe encore des endroits en Ontario, au Québec, en Alberta et dans les provinces maritimes où vous pouvez trouver des propriétés qui correspondent à ce budget. 

    Dans cet article, nous examinerons le marché immobilier actuel, nous présenterons une ventilation par province et nous mettrons en évidence les dix villes canadiennes qui comptent le plus grand nombre de propriétés de moins de 200 000 $. Alors, plongeons dans le vif du sujet et découvrons où vous pouvez trouver la demeure de vos rêves sans vous ruiner.


    Points saillants

    • Au Canada, les propriétés de moins de 200 000 $ représentent moins de 1 % de toutes les inscriptions sur le marché.
    • En Ontario, 25 des plus grandes villes n’ont aucune propriété à vendre à moins de 200 000 $.
    • Waterloo et Kawartha Lakes sont les seules villes de l’Ontario dont plus de 3 % des inscriptions sont inférieures à 200 000 $.

    Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

    Pourquoi les propriétés de moins de 200 000 $ deviennent-elles difficiles à trouver au Canada?

    L’immobilier canadien a connu récemment d’importantes augmentations de prix, faisant des logements abordables une denrée rare. Selon un rapport de Point2Homes, le nombre de propriétés de moins de 200 000 $ est en baisse, et seules 15 des 50 plus grandes villes du Canada comportent des habitations dans cette fourchette de prix. Ce phénomène de rareté a conduit à comparer les propriétés de moins de 200 000 $ à des licornes.

    La forte demande de logements, associée à une offre limitée, a fait grimper les prix dans tout le pays. En Ontario, où le marché du logement est particulièrement compétitif, il est devenu de plus en plus difficile de trouver une habitation de moins de 200 000 $. De nombreux acheteurs potentiels se sentent donc frustrés et découragés.

    Revenu nécessaire pour acheter une propriété de 200 000 $

    L’accessibilité financière est un facteur crucial lorsque l’on envisage d’acheter une propriété. Pour déterminer s’il est possible d’acheter une habitation de 200 000 $, il faut tenir compte du revenu nécessaire pour financer un tel achat.

    Les experts financiers recommandent généralement que les frais de logement ne dépassent pas 30 % de votre revenu brut. 

    Voici un exemple concret :

    • Pour une propriété de 200 000 $, il faudrait idéalement un revenu annuel brut minimum d’environ 60 000 $.
      • Cette estimation prend en compte d’autres dépenses, comme les taxes foncières et le chauffage, qui constituent une partie périphérique du revenu admissible. 
      • En revanche, elle ne tient pas compte des autres dépenses qui s’ajoutent au coût de possession d’un logement, telles que l’assurance habitation et l’entretien.  
      • Notez que le revenu nécessaire pour bénéficier d’une prime de copropriété ou de frais d’entretien est légèrement plus élevé.

    Il est important de reconnaître que les exigences en matière de revenu peuvent varier en fonction des circonstances individuelles, telles que vos antécédents en matière de crédit, le ratio dette-revenu et le montant de la mise de fonds.

    En consultant un professionnel du financement hypothécaire, vous obtiendrez une évaluation plus précise de votre situation personnelle. Commencez votre demande pour discuter avec les experts hypothécaires qualifiés de nesto.

    Avec nesto, aucun stress

    Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

    *Des conditions s’appliquent

    Répartition par province : Où peut-on trouver des propriétés à moins de 200 000 $?

    Examinons de plus près la disponibilité des propriétés à moins de 200 000 $ dans chaque province.

    Trouver une propriété à moins de 200 000 $ en Ontario est de plus en plus difficile

    L’Ontario, l’une des provinces les plus peuplées du Canada, a connu d’importantes hausses de prix sur son marché immobilier. La demande de logements a dépassé l’offre, ce qui a entraîné une escalade des prix et limité les options pour les personnes à la recherche d’un logement abordable.

    En fait, selon le rapport Point2Homes, 25 des plus grandes villes de l’Ontario n’ont pas de propriétés à vendre à moins de 200 000 $. Cette pénurie a créé un environnement difficile pour les acheteurs potentiels, en particulier ceux dont le budget est limité.

    Il existe toutefois quelques villes en Ontario où l’on peut trouver des propriétés à vendre à moins de 200 000 $ :

    • Waterloo se distingue comme la ville la plus importante, avec plus de 3 % de ses inscriptions dans cette fourchette de prix. 
    • Kawartha Lakes suit de près, avec 2,62 % de ses inscriptions à moins de 200 000 $.

    Bien que les options soient limitées, il vaut la peine d’explorer ces villes à la recherche de logements abordables. Vous pouvez faire appel à un agent immobilier accrédité et commencer votre recherche de propriétés et de condominiums en Ontario dont la valeur est inférieure à 200 000 $ ou 300 000 $.

    Le Québec : une destination prometteuse pour les propriétés à prix abordable

    Le Québec présente un paysage plus prometteur pour les personnes à la recherche d’un logement abordable. La province se targue d’un coût de la vie inférieur à celui de nombreuses autres régions du Canada, ce qui rend l’accession à la propriété plus facile.

    Bien que le rapport de Point2Homes n’ait pas mis en évidence de villes spécifiques au Québec avec un nombre important de propriétés à moins de 200 000 $, la province dans son ensemble offre des conditions plus favorables pour les acheteurs soucieux de leur budget. Avec un prix moyen inférieur à celui de l’Ontario, le Québec représente une option intéressante pour les personnes à la recherche d’un logement abordable.

    Le Québec offre plus de choix pour les inscriptions à moins de 200 000 $ ou 300 000 $; commencez votre recherche sur les services d’inscriptions de l’ACI, ou faites appel à un agent immobilier autorisé par l’entremise de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec. (APCIQ).

    Colombie-Britannique : un défi pour les acheteurs à petit budget

    Le marché immobilier de la Colombie-Britannique est réputé pour ses prix élevés, en particulier dans des villes comme Vancouver. Trouver une habitation à moins de 200 000 $ dans cette province peut s’avérer extrêmement difficile, voire impossible.

    Le rapport de Point2Homes n’a pas identifié de villes en Colombie-Britannique ayant une part importante de propriétés à moins de 200 000 $. La forte demande et l’offre limitée dans la région ont contribué à la montée en flèche des prix, faisant du logement abordable une denrée rare.

    Toutefois, il peut encore y avoir des opportunités dans les petites villes ou les zones rurales de la Colombie-Britannique, où les prix des logements sont relativement plus bas. L’exploration de ces régions pourrait offrir des options plus abordables à ceux qui sont prêts à s’aventurer en dehors des grands centres urbains.

    C’est en Colombie-Britannique que l’on trouve le moins de condos et de maisons à moins de 200 000 $ ou 300 000 $. Toutefois, un agent immobilier agréé de la BC Real Estate Association (BCREA) pourrait vous aider à trouver plus rapidement ces perles rares.

    Alberta : une combinaison de possibilités pour les logements abordables

    Le marché immobilier de l’Alberta offre un éventail de possibilités en matière de logements abordables. Alors que certaines villes sont confrontées à des prix élevés, d’autres offrent des options plus accessibles aux acheteurs soucieux de leur budget.

    Selon le rapport Point2Homes, trois villes de l’Alberta ont une part importante de propriétés à moins de 200 000 $.

    • Lethbridge, Red Deer et Airdrie offrent des options de logement abordable avec des parts supérieures à 10 %. 
    • Ces villes présentent des opportunités potentielles pour ceux qui recherchent des logements plus abordables en Alberta.

    L’Alberta et les provinces de l’Atlantique sont probablement les meilleurs endroits pour commencer votre recherche de condos et de maisons dont le prix est inférieur à 200 000 $ ou 300 000 $. Faites appel à un professionnel de l’immobilier pour vous aider dans vos recherches en Alberta en commençant par l’Alberta Real Estate Association (AREA). 

    Dans les provinces de l’Atlantique, la PEI Real Estate Association (PEIREA), la Newfoundland and Labrador Association of Realtors (NLAR), la Nova Scotia Association of Realtors (NSAR) et l’Association des agents immobiliers du Nouveau-Brunswick (AAINB) peuvent vous fournir les connaissances et l’expertise dont vous avez besoin pour trouver un logement abordable dans ces provinces.

    Les 10 villes canadiennes qui comptent le plus grand nombre de propriétés à moins de 200 000 $

    Faites-vous partie des 33 % qui pensent que vous ne pourrez jamais devenir propriétaire? Alors, bienvenue au paradis des acheteurs! Vous trouverez ci-dessous une liste des 10 principales villes canadiennes où les prix sont abordables. Bien sûr, elles ne se trouvent peut-être pas dans la région que vous recherchez, mais si vous envisagez de déménager, elles peuvent vous permettre d’accéder à la propriété!

    • L’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, occupe la première place avec un pourcentage impressionnant de 44,20 % de maisons vendues à moins de 200 000 $.
    • Régina, en Saskatchewan, suit de près, avec 36,50 % des habitations se situant dans cette fourchette de prix.
    • Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, offre des options abordables, avec 26,72 % de propriétés vendues à moins de 200 000 $.
    • Lethbridge, en Alberta, offre des perspectives, avec 26,10 % des logements se situant dans cette fourchette de prix.
    • Edmonton offre également des options de logement abordable, avec 24,63 % des habitations inscrites à moins de 200 000 $.
    • À Saskatoon, 23,47 % des propriétés se situent dans la fourchette des prix abordables.
    • Winnipeg, au Manitoba, compte 23,45 % de demeures dont le prix est inférieur à 200 000 $.
    • Red Deer offre des options abordables, 22,80 % des habitations se situant dans cette fourchette de prix.
    • Saint-Jean de Terre-Neuve offre des opportunités, avec 13,46 % des maisons inscrites dans la catégorie des moins de 200 000 $. Vous pourrez peut-être trouver des maisons plus abordables dans les régions rurales de Terre-Neuve-et-Labrador.
    • La ville de Québec complète le top 10, avec 9,85 % des habitations dans ses environs se situant dans la fourchette abordable. Québec est la seule grande ville de cette liste, à l’exception d’Edmonton.

    Ces villes représentent un espoir pour les acheteurs soucieux de leur budget, car elles offrent des options de logement plus abordable que les autres villes canadiennes.

    Conseil hypothécaire : Nous tenons à souligner qu’un prix de catalogue ne signifie pas toujours que la propriété sera vendue ou évaluée à ce prix. Les prêts hypothécaires sont évalués en fonction du ratio prêt-valeur du prix de vente ou d’évaluation le plus bas de la propriété concernée.

    Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

    Foire aux questions

    Bienvenue dans notre section foire aux questions (FAQ), où nous répondons aux questions les plus courantes, élaborées par nos experts hypothécaires afin de vous aider à prendre les meilleures décisions en matière de financement hypothécaire.


    Quelle est la ville la plus abordable au Canada?

    Bien que l’accessibilité soit subjective et dépende de divers facteurs, des villes comme l’île du Cap-Breton en Nouvelle-Écosse, Régina et Saint-Jean offrent des options de logement plus abordable que les grands centres urbains comme Toronto ou Vancouver. Ces villes offrent non seulement un coût de la vie abordable, mais aussi des avantages pour la santé, comme davantage d’espaces extérieurs et une meilleure qualité de l’air, ce qui peut être difficile à quantifier en termes de dollars.

    Est-il plus facile d’acheter une propriété au Québec ou en Ontario?

    Il peut être relativement plus facile d’acheter une propriété au Québec qu’en Ontario, car les prix de l’immobilier y sont en moyenne moins élevés. Toutefois, pour choisir entre les deux provinces, il faut tenir compte des circonstances individuelles, notamment des préférences personnelles et des possibilités d’emploi.

    Quelles sont les provinces canadiennes qui offrent les options de logement les plus abordables?

    Le Québec et les provinces atlantiques offrent toujours les options de logement les plus abordables en dessous de 200 000 $ et 300 000 $ d’évaluation. Vous trouverez probablement de telles offres en dehors des grandes agglomérations urbaines que sont Montréal, Québec et Halifax.

    En conclusion

    Trouver une propriété abordable sur le marché immobilier concurrentiel du Canada peut s’avérer difficile, mais pas impossible. En explorant les villes à forte concentration de logements abordables et en tenant compte de facteurs tels que le revenu et le budget, vous augmenterez vos chances de trouver la résidence idéale dans votre fourchette de prix.

    N’oubliez pas de consulter les professionnels de l’immobilier et les experts hypothécaires de nesto, qui peuvent vous fournir des informations et des conseils précieux tout au long de votre parcours d’achat. Avec une planification et une recherche minutieuses, vous pouvez faire de votre rêve de devenir propriétaire une réalité, même sur un marché où les propriétés de moins de 200 000 $ se font de plus en plus rares. Alors, passez à l’action dès maintenant et commencez votre recherche d’une habitation abordable en Ontario ou dans l’ensemble du Canada.


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux