Êtes-Vous Prêt à Acheter une Maison?

Êtes-Vous Prêt à Acheter une Maison?

Table des matières

    Publié 13/08/2020 13:08 EST
    Actualisé 13/08/2020 14:08 EST

    Comment être sûr d’être prêt à acheter une première propriété? De toute évidence, c’est une question que beaucoup de personnes se posent. Mais, comme c’est le cas pour de nombreuses étapes de la vie, vous ne vous sentirez probablement jamais tout à fait prêt. Heureusement, nous vous avons préparé une liste d’indicateurs clés ci-dessous pour vous rassurer.

     

    Principaux points à retenir
    • Les prêteurs tiennent compte de plusieurs facteurs pour déterminer s’il faut approuver votre demande de prêt hypothécaire. Le fait de connaître ces facteurs peut vous aider à mieux comprendre le processus.
    • Un budget brosse un tableau réaliste et complet de votre situation financière actuelle et peut vous aider à cerner les domaines où vous pourriez réduire vos dépenses et économiser.
    • Vu la faiblesse sans précédent des taux hypothécaires et les répercussions de la COVID-19 sur l’économie, c’est le moment parfait d’envisager l’achat d’une première propriété.

    Votre ratio dette-revenu

    Exprimé en pourcentage, votre ratio dette-revenu est une comparaison de vos paiements mensuels et de votre revenu mensuel. Autrement dit, il s’agit du rapport entre le montant que vous devez payer et le montant que vous gagnez. Les prêteurs utilisent ce ratio pour évaluer la mesure dans laquelle vous réussissez à gérer votre dette mensuelle ainsi que votre capacité de rembourser un prêt.

    Les dettes mensuelles comprennent des éléments comme le solde des cartes de crédit, le loyer, les prêts automobiles, les primes d’assurance et tout prêt personnel. Quant au revenu — et le revenu du conjoint, s’il y a lieu —, il comprend votre revenu de placement, une pension alimentaire ou une pension alimentaire pour enfants, ainsi que les prestations des programmes d’aide du gouvernement. 

    En général, un ratio dette-revenu de 36 % ou moins est considéré comme bon. Un ratio de 37 % à 42 % est considéré comme gérable, et un ratio de 43 % ou plus est jugé problématique et peut avoir une incidence importante sur votre admissibilité à un prêt hypothécaire. On peut dire sans se tromper qu’un ratio dette-revenu idéal est donc inférieur à 36 %, mais les pourcentages peuvent varier légèrement d’un prêteur à l’autre. (Voir : Quel est le ratio dette-revenu idéal pour obtenir un prêt hypothécaire?)

     

    Les facteurs dont les prêteurs hypothécaires tiennent compte

    Les prêteurs tiennent compte de plusieurs facteurs pour déterminer s’il faut approuver votre demande de prêt hypothécaire. Le fait de connaître ces facteurs peut vous aider à mieux comprendre le processus. Ces éléments importants incluent notamment :

    1. La cote de crédit
    2. La stabilité des revenus
    3. Les dettes
    4. La mise de fonds

    Pour être admissible au meilleur taux possible, vous devez rendre votre dossier alléchant aux yeux des prêteurs. Assurez-vous d’avoir une cote de crédit élevée, de pouvoir prouver vos revenus, de réduire votre dette actuelle le plus possible et d’épargner plus qu’il n’en faut pour votre mise de fonds. (Voir : Notions fondamentales du financement pour les premiers acheteurs)

     

    Le marché de l’habitation et les perspectives économiques

    Le marché de l’habitation et, par le fait même, les taux hypothécaires sont influencés par de nombreux facteurs, comme l’activité économique, l’offre et la demande et l’inflation.

    Vu la faiblesse sans précédent des taux hypothécaires et les répercussions de la COVID-19 sur l’économie, c’est le moment parfait d’envisager l’achat d’une première propriété. La rapidité avec laquelle le marché rebondira dépendra du temps qu’il faut pour remettre les entreprises canadiennes sur pied et assouplir les mesures de distanciation physique imposées aux Canadiens.

    L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a averti que la pandémie constitue le plus grand danger pour l’économie mondiale depuis la crise financière de 2008.

    Au cours des dernières années, la Banque du Canada a maintenu des taux stables, mais a cru bon de procéder à une réduction substantielle le 4 mars dernier afin de rassurer la population et les entreprises, annonçant qu’elle réduisait son taux directeur d’un demi-point de pourcentage pour le ramener à 1,25 %. Puis, le 14 mars, elle a encore une fois réduit le taux cible d’un demi-point de pourcentage, l’abaissant à 0,75 %. Enfin, le 27 mars, elle a procédé à une troisième réduction de 50 points de base, ramenant le taux à 0,25 %.

    Quelques heures à peine après la première diminution, plusieurs banques ont emboîté le pas à la Banque du Canada et annoncer une réduction de 50 points de base de leur taux d’intérêt préférentiel, ce qui était une excellente nouvelle pour les prêts hypothécaires à taux variable. Et comme les obligations continuent de chuter, les prêts hypothécaires fixes ont également diminué. Toutefois, depuis la première diminution, les prêteurs ont commencé à « limiter les dégâts », à diminuer les remises sur les prêts hypothécaires variables et à augmenter les taux fixes en y ajoutant des « primes de risque ».

     

    Votre style de vie et votre budget

    L’établissement d’un budget est la première étape pour vous assurer de maintenir un mode de vie sain et confirmer votre capacité de devenir propriétaire. Un budget brosse un tableau réaliste et complet de votre situation financière actuelle et peut vous aider à cerner les domaines où vous pourriez réduire vos dépenses et économiser.

    Votre budget doit inclure vos revenus mensuels ainsi que vos dépenses, comme les paiements de voiture, l’essence, le téléphone cellulaire, les services de câblodistribution, les services publics, l’épicerie, les restaurants, le divertissement, le transport en commun et tout autre secteur où vous dépensez de l’argent. Vous devez aussi tenir compte du montant d’argent que vous dépenserez lorsque vous achèterez une propriété afin de réduire vos dépenses immédiatement plutôt que d’essayer d’apporter des changements une fois que vous serez propriétaire.

     

    👆 Conseil

    Soyez discipliné quant aux entrées et aux sorties d’argent dans votre compte bancaire. Même de petites mesures peuvent entraîner de grandes économies au fil du temps.

    Soyez discipliné quant à la gestion de votre compte bancaire. Limitez vos dépenses au besoin. Même de petites mesures peuvent entraîner de grandes économies au fil du temps. Il existe de nombreuses façons simples de diminuer les dépenses excessives, comme se cuisiner des repas à la maison plutôt que d’aller au restaurant ou encore éviter la tentation d’acheter les derniers gadgets technologiques. Faites bien la différence entre vos besoins et vos désirs.

     

    👆 Conseil

    Établissez un régime d’épargne automatique mensuel afin de transférer un montant précis dans un compte d’épargne. Très vite, vous ne vous rendrez même plus compte que ces montants sont prélevés dans votre compte bancaire.

    Vous devriez également envisager d’établir un régime d’épargne automatique mensuel afin de transférer un montant précis dans un compte d’épargne, de préférence un compte qui rapporte des intérêts, comme un CELI. Très vite, vous ne vous rendrez même plus compte que ces montants sont prélevés dans votre compte bancaire.

     

    Pouvez-vous vous permettre la mise de fonds?

    Il est préférable de faire une mise de fonds supérieure au montant minimal requis, soit 5 % du prix d’achat d’une propriété évaluée à 500 000 $ ou moins et 10 % du prix d’achat d’une propriété évaluée à 500 000 $ et plus. Plus votre prêt hypothécaire est petit et moins vous payerez d’intérêts au fil du temps et plus vite vous pourrez accroître la valeur nette de votre propriété.

     

    🤓 Exemple

    Si vous achetez une propriété évaluée à 500 000 $, votre mise de fonds minimale doit être de 25 000 $.

    Si vous avez de la difficulté à réunir la mise de fonds complète par vous-même, vous pouvez aussi utiliser un « cadeau » d’un membre de la famille. Ce n’est pas un prêt, car il n’a pas à être remboursé. La personne qui vous fait don de l’argent devra fournir une lettre, généralement adressée à la société de prêt hypothécaire, qui indique clairement que les fonds sont donnés, pas prêtés.

     

    Prêt à vous lancer?

    Accédez à nos meilleurs taux en quelques clics. Appliquez pour votre hypothèque en ligne en quelques minutes!

    Partager :

    Articles connexes : Achat de Maison