Achat de Maison

L'inflation est descendue à 2,7 % en juin, ce qui permet d’espérer une nouvelle baisse de taux en juillet

L'inflation est descendue à 2,7 % en juin, ce qui permet d’espérer une nouvelle baisse de taux en juillet

Table des matières

    Alors que la lutte contre l’inflation se poursuit, le taux d’inflation du Canada a atteint 2,7 % en juin 2024, en baisse par rapport aux 2,9 % enregistrés en mai.


    Les grandes lignes

    • Le taux d’inflation au Canada est passé à 2,7 % en juin 2024. 
    • Les principaux facteurs ayant contribué à cette baisse ont été les prix de l’essence et les biens durables.
    • Après la publication de l’IPC, la probabilité d’une nouvelle baisse des taux lors de l’annonce du 24 juillet de la Banque du Canada a augmenté.

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux

    L’inflation ralentit

    Le plus récent taux d’inflation est de 2,7 %, en baisse par rapport aux 2,9 % enregistrés en mai. La décélération de ce mois est principalement due au ralentissement de la croissance des prix de l’essence d’une année sur l’autre. Les biens durables ont diminué de 1,8 %, contribuant également à la baisse de l’inflation ce mois-ci.

    La décélération observée ce mois-ci a été compensée par une hausse de 2,1 % des prix des aliments achetés au magasin et par une baisse plus faible des prix des services cellulaires, qui ont diminué de 12,8 % en juin comparativement à 19,4 % en mai.

    Les dernières données de Statistique Canada montrent que les mesures de l’inflation de base, que la Banque du Canada surveille de près, sont restées à 2,9 % pour l’IPC-trim, tandis que l’IPC-médian est tombé à 2,6 %.

    Ces chiffres nous rapprochent de l’objectif d’inflation de 2 % fixé par la banque centrale. Le logement reste le principal moteur de l’inflation, avec une hausse de 6,2 % en juin, contre 6,4 % en mai. En excluant les coûts de l’intérêt hypothécaire, l’IPC de base a augmenté à 1,9 % d’une année sur l’autre, contre 1,8 % en mai.

    Le logement continue de grimper

    Les Canadiens continuent de ressentir l’impact de la hausse des prix, les prix des logements ayant augmenté de 6,2 % d’une année sur l’autre. D’une année sur l’autre, les prix des loyers au Canada ont augmenté de 9 % en juin, en baisse de 1 % par rapport à mai. La Saskatchewan (+22 %), l’Alberta (+16 %) et les provinces de l’Atlantique (+16 %) ont connu les hausses les plus importantes des prix des loyers d’une année sur l’autre ce mois-ci. La hausse des taux d’intérêt et la croissance démographique ont continué à exercer une pression à la hausse sur l’indice canadien des loyers.

    La hausse des taux d’intérêt continue de rendre l’achat immobilier plus cher, obligeant de nombreuses personnes à rester sur le marché de la location et créant une concurrence accrue qui se répercute sur les prix des loyers. Les coûts du logement continuent d’être le principal facteur d’inflation parmi les huit composantes de l’IPC.

    Possibilité d’une baisse des taux en juillet?

    Lors de l’annonce du 5 juin, la Banque du Canada a finalement décidé d’abaisser son taux directeur de 5 % à 4,75 %. La Banque du Canada a cité des preuves persistantes d’un relâchement de l’inflation, ce qui a permis au Conseil de direction de conclure que la politique monétaire n’avait plus besoin d’être restrictive. 

    À ce stade, une réduction des taux en juillet est peut-être envisageable. La plupart des marchés évaluent une grande probabilité d’une baisse des taux lors de l’annonce du 24 juillet. Les données de juin pourraient indiquer que l’augmentation de l’inflation en mai était une anomalie. Il est possible que l’inflation continue de ralentir au cours des prochains mois. 

    Les dernières données sur l’inflation au Canada et aux États-Unis, ainsi que l’augmentation du taux de chômage au Canada, devraient inciter la Banque du Canada à ne pas retarder d’autres réductions de taux.

    N’abandonnez pas vos projets d’achat

    Téléchargez notre guide complet de l’acheteur pour naviguer dans les taux élevés!

      Comment le Canada se compare-t-il?

      Si l’on examine les taux d’inflation mondiaux, le taux de 2,7 % enregistré en juin 2024 au Canada suit la même direction que celui de la plupart des pays du monde. De nombreux pays, à quelques exceptions près, voient l’inflation diminuer lentement ou stagner. Aux États-Unis, l’inflation a baissé d’une année sur l’autre à 3,0 % en juin, contre 3,3 % en avril.

      Foire aux questions

      Bienvenue dans notre section foire aux questions (FAQ), où nous répondons aux questions les plus courantes, élaborées par nos experts hypothécaires afin de vous aider à prendre les meilleures décisions en matière de financement hypothécaire.

      Qu’est-ce que le taux d’inflation?

      Le taux d’inflation est une mesure du rythme auquel les prix des biens et des services augmentent et, par conséquent, le pouvoir d’achat diminue. Les banques centrales tentent de limiter l’inflation afin de maintenir le bon fonctionnement de l’économie.

      Pourquoi le taux d’inflation est-il important?

      Le taux d’inflation est un indicateur économique important, car il affecte la valeur de la monnaie et indique la santé d’une économie. Un taux d’inflation modéré est généralement considéré comme normal dans une économie en croissance. Toutefois, une inflation élevée peut éroder le pouvoir d’achat et créer une incertitude économique.

      Comment le taux d’inflation est-il calculé?

      Le taux d’inflation est calculé en comparant l’indice des prix à la consommation (IPC) actuel à l’IPC d’une période antérieure. L’IPC mesure la variation moyenne des prix que les consommateurs paient pour un panier de biens et de services.

      En conclusion

      Le taux d’inflation de 2,7 % en juin 2024 au Canada pourrait indiquer que les données sur l’inflation de mai étaient une anomalie et que nous sommes toujours sur la bonne voie pour voir l’inflation se rapprocher de l’objectif de 2 %. La Banque du Canada pourrait abaisser ses taux lors de l’annonce du 24 juillet en fonction des données sur l’inflation au Canada et aux États-Unis et des récentes données sur l’emploi. Elle continuera toutefois à suivre la situation de près et à procéder à des ajustements, si nécessaire, afin de maintenir l’inflation dans les limites de l’objectif fixé.

      Que vous soyez propriétaire détenant une hypothèque, locataire, chef d’entreprise ou simple consommateur, il est important de surveiller le taux d’inflation et de comprendre ses répercussions sur votre situation. À l’approche de l’été, nous verrons comment la Banque du Canada réagit à ces derniers chiffres de l’inflation et ce que cela pourrait représenter pour l’économie canadienne.

      Que vous chercher à renouveler votre hypothèque ou à acheter une nouvelle maison, il peut être difficile de trouver l’hypothèque qui convienne le mieux à votre stratégie hypothécaire. Contactez les experts hypothécaires de nesto et apprenez comment faire de ce défi une occasion d’économiser sur votre hypothèque, votre refinancement ou votre renouvellement.

      Avec nesto, aucun stress

      Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

      *Des conditions s’appliquent


      Prêt à vous lancer?

      En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

      Meilleurs taux hypothécaires

      Fixe
      Variable
      au

      0.00%3 Year Fixe

      Obtenez votre taux

      0.00%5 Year Fixe

      Obtenez votre taux
      Voir tous les taux