Fondamentaux de l'Hypothèque

Guide sur l'influence de l'inflation sur les taux d'intérêt

Guide sur l'influence de l'inflation sur les taux d'intérêt

Table des matières

    La Banque du Canada (BoC) a pour objectif de maintenir l’inflation autour de 2 %. Le principal outil de politique monétaire utilisé pour contrôler l’inflation au Canada consiste à ajuster le taux cible du financement au jour le jour, également connu sous le nom de taux directeur. L’ajustement du taux directeur a un impact sur tous les taux préférentiels des prêteurs, qui à leur tour influencent les taux d’intérêt variables, y compris les prêts hypothécaires à taux ajustable et à taux variable. 

    Les rendements des obligations ont un impact direct sur les prêts hypothécaires à taux fixe, les rendements élevés entraînant une hausse des taux fixes et les rendements faibles une baisse des taux fixes. Les rendements avec des termes correspondants ont un impact sur les hypothèques fixes du même terme (par exemple, les rendements des obligations de 5 ans ont un impact sur les hypothèques fixes de 5 ans, les rendements des obligations de 3 ans ont un impact sur les hypothèques de 3 ans, etc. Le marché détermine le rendement d’une obligation en fonction des décisions de politique monétaire, des attentes en matière d’inflation et d’autres indicateurs économiques.


    Les grandes lignes

    • Le principal outil utilisé par la Banque du Canada pour contrôler l’inflation consiste à ajuster le taux d’intérêt directeur.
    • Les taux variables et ajustables sont fixés en fonction des taux préférentiels du prêteur, tandis que les taux fixes sont basés sur le rendement des obligations ayant des termes similaires. 
    • Comme le reste de l’économie, les taux d’intérêt sont généralement cycliques, c’est-à-dire qu’ils connaissent toujours des hauts et des bas qui s’équilibrent au fil du temps.

    Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

    Quelles sont les causes de l’inflation? 

    L’inflation est une mesure de l’augmentation des prix des biens et des services au fil du temps, ce qui entraîne une diminution du pouvoir d’achat. De nombreux facteurs influencent les prix et contribuent à l’inflation

    L’inflation provoquée par les coûts se produit lorsque les prix augmentent en raison de changements dans les coûts de production, notamment les salaires et les matières premières. L’augmentation des coûts de production est répercutée sur les consommateurs par le biais d’une hausse des prix, ce qui permet aux entreprises de maintenir ou d’augmenter leurs marges bénéficiaires, contribuant ainsi à l’inflation. 

    L’inflation provoquée par la demande se produit lorsque la demande d’un produit ou d’un service est supérieure à l’offre. Lorsque l’offre ne peut répondre à la demande, les prix augmentent afin de créer un équilibre sur le marché. 

    L’inflation intégrée se produit lorsque les travailleurs s’attendent à ce que l’inflation reste élevée. Les travailleurs demandent des augmentations de salaire qui suivent le rythme et compensent la hausse du coût de la vie due aux effets de l’inflation poussée par les coûts et de l’inflation poussée par la demande. Dans ce cas, les entreprises augmentent les prix de leurs produits ou services pour compenser les hausses de salaires et maintenir leurs marges bénéficiaires. Ce phénomène, connu sous le nom de spirale salaires-prix, crée une boucle persistante dans laquelle les travailleurs demandent des salaires plus élevés en raison du coût élevé de la vie, et les prix augmentent en conséquence.

    Comment les taux d’intérêt sont-ils influencés par l’inflation?

    L’une des principales fonctions de la Banque du Canada consiste à définir la politique monétaire. Les objectifs de la politique monétaire visent à protéger la valeur de notre monnaie en maintenant l’inflation à un niveau bas, stable et prévisible. La politique monétaire permet aux Canadiens de prendre en toute confiance des décisions en matière de dépenses et d’investissements, tout en encourageant les investissements économiques à plus long terme. Cela contribue à une création d’emplois soutenue et à une plus grande productivité économique, améliorant ainsi notre qualité de vie.

    L’un des principaux outils utilisés par la Banque du Canada pour maintenir l’inflation à l’objectif de 2 % est le taux directeur, qui affecte les taux préférentiels des prêteurs. Lorsque l’inflation est trop élevée, le taux directeur est augmenté pour la ramener sous contrôle. Lorsque l’inflation est trop faible, le taux directeur est abaissé pour stimuler l’économie et encourager les dépenses, ce qui a pour effet d’augmenter l’inflation. 

    Si le taux directeur n’a pas les effets escomptés sur l’économie, la Banque du Canada peut également recourir à un resserrement quantitatif ou à un assouplissement quantitatif. Le resserrement quantitatif et l’assouplissement quantitatif complètent le principal outil de politique monétaire (le taux d’intérêt directeur), en aidant à soutenir l’économie et à atteindre l’objectif d’inflation.

    Le resserrement quantitatif peut être utilisé en période d’inflation pour rééquilibrer l’offre et la demande lorsque l’économie se porte bien. Le resserrement quantitatif consiste pour la banque à laisser les obligations d’État arriver à échéance, ce qui n’augmente plus la demande d’obligations. Les obligations deviennent moins chères, ce qui augmente leur rendement. Étant donné que les rendements des obligations avec les termes correspondants influencent les taux d’intérêt fixes, cela rend les emprunts plus chers.  

    L’assouplissement quantitatif peut être utilisé pour aider à stabiliser l’économie en rendant les emprunts moins chers. L’assouplissement quantitatif consiste pour la banque à acheter des obligations d’État, ce qui a pour effet d’augmenter leur prix et d’abaisser leur rendement. Étant donné que les rendements des obligations avec les termes correspondants influencent les taux d’intérêt fixes, emprunter de l’argent devient moins cher, ce qui encourage l’emprunt et les dépenses.

    Quelles sont les conséquences de la hausse des taux d’intérêt sur les emprunts?

    Des taux d’intérêt plus élevés signifient que les emprunteurs paient davantage pour les hypothèques et autres prêts. Les taux d’intérêt plus élevés sur les prêts hypothécaires érodent le pouvoir d’achat, ce qui signifie que vous pouvez emprunter moins d’argent.

    Avec un prêt hypothécaire à taux fixe, les versements restent identiques tout au long du terme du prêt. Lorsque les taux d’intérêt sont élevés, les emprunteurs peuvent s’attendre à payer davantage sur l’argent emprunté, ce qui augmente le coût total de l’hypothèque. Des taux d’intérêt plus élevés réduisent également le montant auquel vous êtes admissible, de sorte que si vous achetez une propriété au lieu de la renouveler ou de la refinancer, vous aurez un pouvoir d’achat réduit. 

    Dans le cas d’un prêt hypothécaire à taux variable, les versements seront immédiatement plus élevés s’il s’agit d’un prêt à taux ajustable (ARM), ou la part du capital sera réduite pour compenser l’augmentation de l’intérêt sur le prêt hypothécaire s’il s’agit d’un prêt à taux variable (VRM), ce qui peut augmenter l’amortissement du prêt. 

    Remarque : Lorsque les taux d’intérêt sont élevés, les ménages et les entreprises ont tendance à moins emprunter et à moins dépenser, ce qui freine la demande dans l’économie et contribue à atténuer les pressions inflationnistes.

    En conclusion : Que peut faire un emprunteur lorsque l’inflation et les taux d’intérêt sont élevés?

    Les taux d’intérêt sur le marché monétaire sont cycliques, tout comme de nombreux aspects de l’économie, notamment le marché immobilier ou le marché boursier. En d’autres termes, ils connaissent toujours des hauts (pics) et des bas (creux) qui tendent à s’équilibrer au fil du temps. 

    Les mesures de politique monétaire mettent généralement 18 à 24 mois pour agir sur l’économie. C’est pourquoi la politique monétaire est toujours tournée vers l’avenir et le taux directeur est fixé en fonction des prévisions de la Banque du Canada concernant l’inflation future, et non l’inflation actuelle. Les emprunteurs doivent être patients et attendre que les taux baissent à nouveau. 

    Vous vous demandez quel est le meilleur moment pour acheter une propriété? Il n’est pas facile d’anticiper les taux d’intérêt ou le marché immobilier, mais avec de bons conseils, vous pouvez prendre une décision éclairée en fonction de votre situation financière. Prenez contact avec les experts hypothécaires de nesto et laissez-nous vous aider avec votre hypothèque dès aujourd’hui.


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux