Sept Erreurs à Éviter lors de la Vente d’une Propriété


Vous souvenez-vous de toute la gamme des émotions par lesquelles vous êtes passé(e) quand vous avez acheté votre propriété? Eh bien, quand viendra le temps de vendre, vous les vivrez à nouveau. Il y a de nombreuses choses que vous pouvez faire pour vendre votre propriété le plus facilement et rapidement possible et à bon prix. Faites beaucoup de recherches, parlez à des professionnels et essayez d’éviter les pièges courants suivants avant de poser une pancarte À vendre sur votre pelouse.


Principaux points à retenir

  • Faites beaucoup de recherches, parlez à des professionnels et essayez d’éviter les pièges courants avant de poser une pancarte À vendre sur votre pelouse.
  • Considérez la vente de votre propriété comme une transaction financière nécessaire et ne vous attardez pas trop à l’aspect émotionnel, ce qui pourrait troubler votre jugement et vous empêcher de prendre des décisions importantes.
  • Quelle que soit la valeur de votre propriété, le marché sera le facteur déterminant du montant que vous pouvez vous attendre à recevoir.

Trop s’investir émotionnellement

Votre propriété, c’est votre sanctuaire. Ce n’est pas seulement quatre murs et un toit au-dessus de votre tête. Au fil des ans, vous avez probablement créé beaucoup de bons souvenirs à cet endroit. Vous vous êtes fait de nouveaux amis, avez vécu des moments qui ont changé votre vie et fait face à d’inévitables défis. Le lieu où nous habitons étant au cœur de notre vie, il n’est pas surprenant que, lorsque vient le temps de partir, la transaction nous fasse passer par toutes sortes d’émotions.

De façon réaliste, vous n’alliez pas vivre éternellement dans votre propriété actuelle. Vous avez peut-être décidé d’emménager dans une propriété plus grande, ou bien vous déménagez en raison d’un nouvel emploi ou à cause d’un important changement dans votre vie. Peu importe les circonstances, la vente de votre propriété peut vous faire vivre des émotions contradictoires, mais ce peut aussi être un événement plus positif. Voyez cette expérience comme un nouveau départ plutôt que comme un adieu douloureux.

Tenez-vous occupé(e) en vous concentrant sur la tâche à accomplir. La vente d’une propriété est une démarche importante qui comporte de nombreuses étapes, comme la préparation et l’inscription de la propriété, les réparations nécessaires, la recherche d’un acheteur, la réalisation du processus de clôture et, enfin, l’organisation du déménagement. Considérez la vente de votre propriété comme une transaction financière nécessaire et ne vous attardez pas trop à l’aspect émotionnel, ce qui pourrait embrouiller votre jugement et vous empêcher de prendre des décisions importantes.

Ne vous en faites pas trop avec les choses que vous devrez peut-être laisser derrière — comme des rideaux, des stores ou des luminaires — si des acheteurs potentiels vous demandent de les inclure dans la vente. À moins que ces articles n’aient une valeur sentimentale importante, il n’y a rien de mal à les laisser là, car ils ne valent pas la peine de compromettre la vente. Et n’oubliez pas : vos souvenirs ont été créés à cet endroit, mais ils resteront avec vous pour toujours, même lorsque vous commencerez à en créer de nouveaux ailleurs.

Ne pas choisir le bon agent

Il est essentiel de trouver le bon agent immobilier pour vous aider à vendre votre propriété. Vous voudrez peut-être faire appel à l’agent qui vous a aidé à acheter votre propriété, mais certains agents sont mieux placés pour travailler avec les acheteurs qu’avec les vendeurs. Il est donc toujours bon de parler à plusieurs agents afin de voir ce qu’ils ont à offrir.

Il est également essentiel de veiller à ce que l’agent immobilier ait vos meilleurs intérêts à cœur. Demandez des références et assurez-vous que l’agent connait votre quartier et qu’il est en mesure de vendre une propriété comme la vôtre. Demandez-lui de vous expliquer son plan de vente et de vous préciser la fréquence à laquelle il communiquera avec vous et les efforts qu’il déploiera pour assurer la vente de votre propriété. Posez des questions sur d’autres inscriptions qu’il possède actuellement et qui pourraient faire concurrence à la vôtre. Vous ne voulez pas qu’il vous enlève des acheteurs potentiels parce qu’il essaie de vendre une autre propriété au bout de la rue. S’il ne peut pas vous fournir ce dont vous avez besoin, trouvez quelqu’un d’autre.

Conseil : Demandez à chaque agent immobilier de vous fournir des références et assurez-vous qu’il est en mesure de vendre une propriété comme la vôtre.

En tant que vendeur, c’est vous qui payerez les commissions de l’agent de l’acheteur et de votre agent. Il peut s’agir d’une somme importante, alors demandez si les commissions sont négociables. Un agent peut toucher un salaire décent et vouloir à tout prix l’inscription, alors il n’y a aucun mal à essayer de négocier sa commission. S’il refuse carrément, trouvez quelqu’un d’autre.

Conseil : En tant que vendeur, c’est vous qui payerez les commissions de l’agent de l’acheteur et de votre agent. Il peut s’agir d’une somme importante, alors demandez si les commissions sont négociables.

Il faut beaucoup de temps, de dévouement et de travail pour vendre une propriété au prix demandé. Un agent de bonne réputation sera en mesure de veiller à ce que le processus de vente se déroule le mieux possible et vous guidera à chaque étape en toute confiance. Si ce n’est pas le cas, trouvez quelqu’un d’autre. Vous n’avez pas besoin du stress supplémentaire causé par un agent non qualifié ni de voir votre propriété rester sur le marché en raison d’incompatibilité ou d’incompétence.

Acheter une maison sans stress.

Commencez votre demande de prêt hypothécaire aujourd’hui

Demander un prix trop élevé pour votre propriété

Il est naturel de vouloir obtenir le prix le plus élevé possible pour votre propriété, mais il est également important d’être réaliste. Il y a peut-être une différence entre le prix que vous voulez et le prix du marché. Quelle que soit la valeur de votre propriété, c’est le marché qui déterminera le montant que vous pouvez vous attendre à recevoir. Ne faites pas peur aux acheteurs potentiels avec une inscription trop élevée.

Important : Si le prix de votre propriété est trop élevé, elle pourrait rester sur le marché longtemps et devenir désuète. Vous devrez peut-être alors baisser le prix, ce qui n’est pas attrayant pour les acheteurs éventuels, car ils présumeront que quelque chose cloche.

Si le prix de votre propriété est trop élevé, elle pourrait rester sur le marché longtemps et devenir désuète. Vous devrez peut-être alors baisser le prix, ce qui n’est pas attrayant pour les acheteurs éventuels, car ils présumeront que quelque chose cloche. Une propriété trop chère n’est pas attrayante, et vous pourriez perdre des semaines ou même des mois à attendre un acheteur potentiel, ce qui pourrait ressembler à une éternité et causer un stress supplémentaire, surtout si vous utilisez les fonds provenant de la vente d’une propriété pour en acheter une autre.

Votre agent immobilier peut vous aider à fixer votre prix en examinant les propriétés comparables de votre quartier qui ont récemment été vendues et en vous faisant part de ses connaissances du marché de l’habitation actuel. Ensemble, vous déterminerez un prix qui vous convient et qui attirera les acheteurs.

S’attendre à recevoir le prix demandé

Ne laissez pas votre ego vous empêcher de vendre votre propriété. Même s’il est naturel de vouloir recevoir le montant le plus élevé possible, il faut faire preuve de souplesse. Si vous ne souhaitez recevoir que des offres au prix demandé, vous pourriez ne jamais en recevoir et, par le fait même, refuser des acheteurs potentiels.

Important : Il peut aussi y avoir des acheteurs qui offrent un montant moins élevé, mais qui imposent moins de conditions, ce qui peut rendre leur offre plus attrayante qu’un acheteur qui offre plus, mais qui exige une longue liste de conditions.

Le prix demandé que vous avez convenu avec votre agent immobilier devrait vous laisser un peu de marge de manœuvre pour les négociations, car la plupart des acheteurs ne présenteront pas une offre au plein prix. Ne vous offusquez pas d’une offre moindre et ne prenez pas de telles offres personnellement. C’est une transaction d’affaires, rien de plus. Si vous n’aimez pas l’offre, vous avez la possibilité de faire une contre-offre. Il peut aussi y avoir des acheteurs qui offrent un montant moins élevé, mais qui imposent moins de conditions, ce qui peut rendre leur offre plus attrayante qu’un acheteur qui offre plus, mais qui exige une longue liste de conditions ou de réserves.

Conseil : Ne laissez pas votre ego vous empêcher de vendre votre propriété. Même s’il est naturel de vouloir le prix le plus élevé possible, il faut faire preuve de souplesse.

Vendre pendant l’hiver

Même s’il n’st pas recommandé de vendre votre propriété en hiver, le printemps est habituellement la période la plus mouvementée de l’année dans le secteur immobilier. Traditionnellement, les chasseurs de propriétés aiment sortir quand le soleil brille, la température est élevée et les fleurs fleurissent. L’intérêt des acheteurs diminue pendant les mois d’hiver, car les gens se contentent de rester à la maison. Ils ne veulent pas visiter les propriétés dans le noir parce qu’il fait froid et qu’il est difficile de voir l’extérieur de la propriété et le terrain.

Lorsque vous vendez votre propriété en hiver, vous devez constamment vous assurer que les entrées et les allées sont déneigées et déglacées. Quant aux acheteurs potentiels, ils doivent s’habiller chaudement, enfiler leurs bottes et leurs gros manteaux, et peut-être se déplacer sur la route dans des conditions dangereuses.

Pendant l’hiver, de nombreux acheteurs ont plus de dépenses, surtout pendant les Fêtes et en début d’année, alors qu’ils doivent payer des factures plus élevées ou qu’ils partent dans le sud pour éviter le froid et la neige. Si vous avez la chance de trouver un acheteur, vous découvrirez peut-être qu’il offrira un prix plus bas, sachant très bien qu’il y a moins d’acheteurs et donc moins d’offres.

Ne pas posséder une assurance adéquate

Lorsque vous avez acheté votre propriété, votre prêteur a sans doute insisté pour que vous souscriviez une assurance-propriétaire pour vous protéger contre les pertes et les dommages à votre propriété et aux biens qui s’y trouvent. Les polices d’assurance-habitation couvrent généralement les dommages intérieurs et extérieurs, la perte ou l’endommagement de biens personnels et les blessures qui surviennent sur la propriété.

Il est donc essentiel de ne pas annuler votre assurance-habitation ou de ne pas la transférer de votre ancienne propriété à votre nouvelle résidence avant la clôture de la vente. Ainsi, vos effets personnels continueront d’être couverts pendant la période de clôture, même si vous avez déménagé. Si quelque chose d’imprévu se produit, comme un vol, un accident ou un incendie, en tant que propriétaire légal, vous restez responsable. Même après le déménagement, tant que la propriété est à votre nom, vous devez maintenir l’assurance. Une fois la transaction complétée, communiquez avec votre assureur pour lui faire savoir que vous n’êtes plus propriétaire.

Vendre à des acheteurs non qualifiés

Afin d’éviter de perdre un temps précieux, vous voudrez faire visiter votre propriété à des acheteurs qualifiés. Un acheteur qualifié a déjà été préapprouvé pour un prêt hypothécaire d’un certain montant, ce qui signifie qu’il n’aura généralement aucun problème à obtenir le prêt final. Vous devriez toujours demander une copie de la lettre de préapprobation qu’il a reçue de son prêteur, qui indiquera également la période de préapprobation. Une préapprobation ne garantit pas que l’acheteur se verra accorder le prêt, mais elle représente un engagement conditionnel de la part du prêteur à lui accorder un montant précis, ce qui devrait vous donner une certaine tranquillité d’esprit. Voir : Six éléments nécessaires pour obtenir une pré-approbation hypothécaire

Conseil : Pour vous éviter de perdre un temps précieux, faites visiter votre propriété à des acheteurs admissibles qui ont déjà été préapprouvés pour un prêt hypothécaire.

Si vous ne traitez pas avec un acheteur qualifié, ce dernier risque de faire une offre sans savoir s’il sera admissible à du financement. Lorsqu’un acheteur non qualifié entamera le processus de prêt, vous devrez attendre son approbation, ce qui pourrait prendre un certain temps. Ou pire encore, vous pourriez découvrir des semaines ou des mois plus tard qu’il ne peut pas obtenir le prêt nécessaire et vous retrouver à la case départ. Vous aurez ainsi perdu du temps, de l’énergie et des occasions de montrer la propriété à des acheteurs sérieux.


Prêt à vous lancer?

En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

Partager :

Table of contents

    Bloquez votre taux hypothécaire pour 150 jours

    Verrouillez votre taux aujourd’hui