Articles vedettes #Fondamentaux de l'Hypothèque #Renouvellement et Refinancement

Les taux fixes à court terme : comment nesto a le dessus sur les banques

Les taux fixes à court terme : comment nesto a le dessus sur les banques

Partager :

La hausse importante des taux a incité de nombreux emprunteurs qui approchaient le temps de renouvellement ou qui avaient un achat en cours à abandonner les taux à long terme pour des taux à court terme. Les grandes banques ont augmenté leurs taux à court terme, car le risque et les coûts liés à leur maintien augmentent. Les sociétés de financement hypothécaire comme nesto offrent toujours des taux fixes à court terme inférieurs à  5 % en raison de notre accès à l’argent hypothécaire et l’effet de retombé que suit le risque pour les grandes banques. 


Points saillants :

  • La hausse importante des taux hypothécaires incite les emprunteurs à choisir des prêts à court terme.
  • Le trop grand nombre d’emprunteurs qui choisissent des prêts à court terme augmente le risque lié à ces prêts et entraîne une augmentation de l’apport et une inversion du rendement des obligations.
  • Les grandes banques ont augmenté leurs taux mais les sociétés de financement hypothécaire sont à la traîne dans cette augmentation jusqu’à présent.

Pourquoi les emprunteurs choisissent les prêts fixes court terme

Court terme ou long terme, telle est la question. La réponse: de plus en plus d’emprunteurs choisissent des prêts hypothécaires à court terme plutôt qu’à long terme. Pourquoi? Nous en discutons ci-dessous.

Les taux ont augmenté tant sur les prêts hypothécaires fixes que sur les prêts hypothécaires variables en raison de la hausse de l’inflation au Canada, ce qui rend l’argent plus cher à emprunter.   

Les taux fixes sont basés sur le rendement des obligations.  Le rendement d’une obligation est le retour à l’investisseur des paiements d’intérêts de l’obligation.  Des rendements plus élevés signifient que les investisseurs obligataires ont droit à des paiements d’intérêts plus importants, mais peuvent aussi être le signe d’un risque plus élevé pour cette obligation. Ce risque supplémentaire découle des conditions actuelles du marché, alors que les banques centrales du monde entier, y compris la Banque du Canada (BdC) au niveau national, augmentent les pressions inflationnistes.

Plus récemment, les rendements obligataires se sont inversés, ce qui signifie que les taux à court terme ont augmenté davantage que les taux à long terme. Il s’agit d’une augmentation moyenne d’environ 30 points de base (soit 0,30 %) pour les taux à court terme, contre seulement 5 points de base (soit 0,05 %) pour les taux à plus long terme, comme les taux fixes de 5 ans. Bien que l’augmentation des taux sur les prêts hypothécaires à court terme ait été plus prononcée que sur les prêts à long terme, les prêts hypothécaires à court terme sont encore beaucoup moins chers.

Beaucoup d’emprunteurs qui avaient des prêts hypothécaires à taux variable fluctuant et qui devaient être renouvelés ont décidé de suivre les conseils des experts en prêts hypothécaires et de passer à un taux fixe à plus court terme. Pourquoi? Pour profiter de la tendance à la hausse des taux au cours de l’année prochaine, ce qui leur permettra d’avoir des versements hypothécaires réguliers sur 2 ou 3 ans, bien qu’à un taux plus élevé, ce qui leur donnera une certaine stabilité en période d’instabilité.  Une fois la période écoulée, les propriétaires peuvent revenir à un taux fixe plus long, ou même revenir à un taux variable (car il a été prouvé qu’il permettait de faire plus d’économies à long terme) lorsque les taux se calment.

Comment les banques réagissent

Les grandes banques ont opportunément augmenté leurs taux fixes à court terme.  Elles le font pour tenir compte de la croissance du rendement obligataire inversé, qui s’élargit à mesure que la différence entre les rendements obligataires à court terme plus élevés et les rendements obligataires à long terme plus faibles augmente. Cette tarification des attentes futures par rapport à leurs projections peut être partiellement due aux risques supplémentaires ajoutés à leurs portefeuilles de prêts hypothécaires.  

Ces risques pourraient être une question de coûts abordables pour l’emprunteur au moment du renouvellement de son prêt à court terme. À quoi ressembleront alors les taux et l’emprunteur pourra-t-il se le permettre? Pouvoir payer un prêt hypothécaire n’est pas la même chose que d’y être admissible. L’accessibilité signifie ici la capacité de supporter votre hypothèque sur votre revenu après impôt si les taux devaient être plus élevés à la fin du terme.

L’éligibilité n’est un problème que lorsque l’emprunteur change de prêteur, car il doit subir un test de résistance (qu’est-ce que cela signifie? Lisez notre article ici.) au nouveau taux avec le nouveau prêteur. Cependant, s’il choisit de rester avec le prêteur actuel, il renouvellera son prêt sans passer par cette étape supplémentaire d’atténuation des risques. Ce qui pose la question suivante : Seront-ils en mesure de payer ce nouveau taux éventuellement plus élevé si les taux ne baissent pas comme ils l’espèrent?

Les taux sont généralement un indicateur tardif de l’économie, car l’inflation s’est déjà installée au moment où les banques centrales et les banques à charte réagissent. Il est tout à fait possible qu’à l’échéance de ces taux courts, les banques aient déjà inversé leur risque. Toutefois, l’augmentation des taux à court terme d’environ 55 points de base (soit 0,55 %) est considérée comme une mesure d’atténuation du risque, afin d’éviter que trop de clients ne s’enferment dans des taux à court terme bon marché et que ceux-ci ne soient renouvelés une fois de plus, peut-être toujours dans un marché inflationniste.

Les institutions financières canadiennes ont généralement tendance à pécher par excès de prudence. En augmentant de manière préventive les taux à court terme, elles évaluent le risque futur en établissant leur bilan hypothécaire avec des intérêts perçus plus élevés – afin d’utiliser judicieusement cet argent à l’avenir pour amortir leurs prêts si le besoin s’en fait sentir.  Tous ces changements ont eu pour effet que les taux à court terme sont actuellement beaucoup plus élevés que les taux à long terme.

Avec nesto, aucun stress

Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

*Des conditions s’appliquent

Comment les taux de nesto se comparent et pourquoi c’est le moment de les sécuriser

Au moment où nous écrivons ces lignes, nesto offre toujours des taux plus bas sur presque toutes les taux à court terme par rapport aux grandes banques. Nesto est en mesure d’offrir des taux plus bas car nous sommes une société de financement hypothécaire et non une banque. Cela signifie que ce n’est pas nous qui mettons de côté le capital pour les prêts hypothécaires que nous finançons, mais nos investisseurs qui nous prêtent l’argent à prêter à nos clients.

Nos investisseurs fixent des directives en matière de risque que nous devons respecter lors de la souscription de nos prêts hypothécaires. Ils fixent le prix de notre portefeuille d’hypothèques dans son ensemble et non pas individuellement pour chaque client. Le rabais qu’ils offrent est partagé avec nos clients, alors que nous fixons le prix des prêts hypothécaires de notre portefeuille en fonction du risque que nous prenons pour chaque dossier et du type de solution choisie – caractéristiques, avantages et restrictions – ainsi que du profil de risque du client.

Contrairement à une banque traditionnelle, nous n’avons pas de frais généraux (tous nos employés peuvent travailler à distance) et nous n’avons pas besoin de détenir du capital au lieu de notre portefeuille de prêts hypothécaires (sous forme de dépôts dans des comptes d’épargne ou des CPG) – ce qui rend nos coûts de fonctionnement plus abordables.  

Les sociétés de financement hypothécaire comme nesto sont en mesure de transférer ces économies à leurs clients en leur proposant des taux plus bas afin de réduire les coûts d’intérêt globaux liés à l’hypothèque, ou même de se qualifier pour l’hypothèque elle-même.  Nous offrons d’autres avantages tels que les coûts couverts pour transférer votre hypothèque chez nous – même si vous avez une charge collatérale, ce qui n’est pas standard dans l’industrie hypothécaire – bien qu’une grande proportion de toutes les hypothèques des grandes banques soient généralement des charges collatérales.

Pour rester compétitif par rapport aux grandes banques, nesto offre une remise en argent de 1 % pour aider les clients à récupérer une plus grande partie de leurs pénalités, des frais de clôture ou des frais juridiques liés à l’organisation ou au transfert de leur prêt hypothécaire. Sachant que nous avons des taux plus bas que ceux des grandes banques pour votre hypothèque, nous offrons à tous nos clients notre garantie de taux bas

Si vous répondez aux conditions, la garantie de taux bas de nesto battra n’importe quel taux, sinon nous vous verserons 500 $ en espèces. Aucun risque pour vous.  Toutes ces caractéristiques constituent un avantage pour quiconque cherche à organiser son prêt hypothécaire dans le marché actuel.

Profitez de nos taux bas et découvrez toutes les autres options de réduction des coûts offertes par nesto en bloquant un taux fixe à court terme pour votre prêt hypothécaire. Communiquez avec l’un de nos experts en prêts hypothécaires pour en savoir plus sur vos options d’achat ou de renouvellement.

Réflexions finales

Comme les risques liés au marché augmentent et que les taux continuent de grimper, il serait bon de fixer un taux fixe à plus court terme si vous êtes dans une impasse et devez acheter ou renouveler votre prêt. Vous pouvez profiter des faibles taux à court terme de nesto dès maintenant et économiser beaucoup d’argent.


Prêt à vous lancer?

En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

Table of contents

    Bloquez votre taux hypothécaire pour 150 jours

    Verrouillez votre taux aujourd’hui