Fondamentaux de l'Hypothèque

Votre guide du marché immobilier d'Edmonton en 2023

Votre guide du marché immobilier d'Edmonton en 2023
Écrit par
  • Maeva
| Avr 26, 2022
Révisé, Juil 7, 2023
Partager :

Résumé du rapport de marché pour septembre 2023

  • Le prix de vente moyen des propriétés à Edmonton a diminué de 7,7 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 371 200 $ en septembre 2023. À l’échelle provinciale, le prix de vente moyen des propriétés a diminué de 0,3 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 457 800 $.
  • Le prix médian d’une maison unifamiliale à Edmonton a diminué de 7,6 % par rapport à l’année précédente pour se fixer à 417 800 $ pour le septembre 2023. En comparaison, à l’échelle provinciale, le prix de vente médian d’une maison unifamiliale a diminué de 0,3 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 512 500 $.
  • Le prix des maisons en rangée à Edmonton a diminué de 6,2 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 230 000 $ en septembre 2023. En comparaison, à l’échelle provinciale, le prix de vente des maisons en rangée a augmenté de 6,3 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 343 600 $.
  • Le prix médian des copropriétés à Edmonton a diminué de 0,4 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 183 100 $ en septembre 2023. En comparaison, à l’échelle provinciale, le prix de vente médian d’un condo a également augmenté de 8,6 % par rapport à l’année précédente pour s’établir à 255 600 $.
  • Le loyer médian d’une location à Edmonton a augmenté de 11,2 % par rapport à l’année dernière pour atteindre 1 300 $ en septembre 2023.

Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

Aperçu du marché immobilier résidentiel d’Edmonton en 2023

En date de septembre 2023, les données de la Realtors Association of Edmonton (RAE) indiquent que le prix de référence moyen des propriétés résidentielles revendues à Edmonton en [mois] [année] était de 429 500 $, soit une légère hausse de 1,8 % par rapport au mois précédent, mais une baisse de 7,7 % par rapport à l’année précédente.

« À l’approche des beaux jours, nous continuons de voir l’activité du marché s’intensifier, notamment en ce qui concerne les prix moyens et le nombre de jours sur le marché, qui continuent de s’améliorer d’un mois à l’autre », déclare Melanie Boles, présidente du conseil d’administration de l’Association des agents immobiliers d’Edmonton pour 2023. « Je pense que l’on peut affirmer avec certitude que le marché printanier bat son plein. »

Les maisons individuelles sont restées en moyenne 46 jours sur le marché, soit huit jours de moins qu’en février 2023. Les maisons jumelées ont passé en moyenne 39 jours sur le marché, soit 17 jours de moins que le mois précédent. Les maisons en rangée et les maisons de ville ont passé en moyenne 52 jours sur le marché, soit huit jours de moins que le mois précédent. Les appartements en copropriété sont restés en moyenne 60 jours sur le marché, soit cinq jours de moins qu’en février 2023. L’ensemble des inscriptions résidentielles ont été en moyenne 49 jours sur le marché, augmentant de 15 jours par rapport à l’année précédente et diminuant de huit jours par rapport à février 2023.

Le nombre total d’unités résidentielles vendues sur le marché immobilier d’Edmonton en mars 2023 a diminué de 44,6 % par rapport à mars 2022, mais a augmenté de 42,1 % par rapport à février 2023. Les nouvelles inscriptions résidentielles ont diminué de 22 % d’une année à l’autre par rapport à mars 2022, mais ont augmenté de 32,3 % par rapport à février 2023. L’inventaire général à Edmonton a augmenté de 22,1 % par rapport à mars de l’année dernière et de 11,8 % par rapport au mois précédent.

Mois Prix moyen Unités vendues Nouvelles inscriptions Ratio ventes/nouvelles inscriptions Marché
Janvier 370 068 $ 986 2 297 42,9 % Équilibré
Février 369 286 $ 1 291 2 679 48,2 % Équilibré
Mars 390 063 $ 1 834 3 348 54,8 % Équilibré
Les données et les chiffres ont été recueillis auprès de la Realtors Association of Edmonton (RAE) et de l’Association canadienne de l’immobilier (ACI)

Au cours des trois derniers mois, le marché immobilier d’Edmonton a commencé à se rapprocher d’un marché de vendeurs. Le revirement plus rapide observé à Edmonton est probablement lié aux prix beaucoup plus bas qui permettent aux nouveaux acheteurs d’entrer sur le marché. Par rapport à Calgary, Edmonton reste beaucoup plus abordable : un ménage typique peut se permettre d’acheter une propriété plus grande qu’à Calgary, même s’il gagne 20 000 $ de moins en revenu annuel brut.

Le ratio ventes/nouvelles inscriptions correspond au nombre de ventes de logements par rapport aux nouvelles inscriptions. Un ratio inférieur à 40 % indique que le marché est favorable aux acheteurs, qui ont l’avantage et un plus grand pouvoir de négociation. Un ratio entre 40 et 60 % indique un marché équilibré, tandis qu’un ratio supérieur à 70 % est considéré comme un marché de vendeurs.

Qui achète des propriétés à Edmonton?

Jusqu’à récemment, les principaux groupes démographiques qui alimentaient la demande sur le marché de l’immobilier résidentiel d’Edmonton étaient ceux qui cherchaient à acquérir une maison plus grande, les investisseurs étrangers qui souhaitaient acheter un bien d’investissement, les professionnels qui avaient immigré au Canada au cours des cinq dernières années et les migrants de l’extérieur de la province dont la carrière les amenait à travailler à Edmonton et dans les environs.

Avec l’adoption du projet de loi omnibus C-32, y compris l’interdiction des acheteurs étrangers et la taxe anti-flip, la démographie des acheteurs d’Edmonton pourrait se détourner de l’investissement étranger. Toutefois, il reste à voir si les efforts visant à limiter les achats par des étrangers à Edmonton auront un impact; selon Statistique Canada, les investisseurs étrangers représentent moins de 5 % des propriétaires de logements à Edmonton. Toutefois, ce chiffre augmente considérablement si l’on considère les propriétés achetées par des non-résidents de l’Alberta, en particulier au cours de la période de prospérité actuelle de la province.

Les adresses d’envoi des impôts fonciers d’Edmonton l’année dernière suggèrent que moins de 1 % des propriétés appartiennent à des personnes situées à l’extérieur du pays.

La plupart des évaluations de taxes foncières de la ville ont été envoyées à des adresses d’Edmonton en 2021, et presque toutes ont été envoyées à l’intérieur de la province. Sur un total de 416 563 avis d’impôts fonciers, 91,7 % des adresses (381 955) étaient situées à Edmonton, et 97,2 % (404 888) étaient situées en Alberta, selon les données les plus récentes fournies par la ville. Plus de 99 % des avis ont été envoyés à des adresses canadiennes.

Investisseurs en multipropriété

Les investisseurs et les propriétaires de plusieurs propriétés représentent plus d’un tiers des acheteurs en 2021, en particulier en Ontario, en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse, où les chiffres sont plus élevés. Il n’y a pas de données détaillées pour Edmonton, mais on peut supposer que de nombreux résidents de l’Ontario et de la Colombie-Britannique à la recherche d’investissements immobiliers abordables chercheront à acheter à Edmonton, où les loyers du marché sont suffisants pour couvrir les coûts de possession d’un immeuble de placement.

Les acheteurs à la recherche d’un logement plus spacieux

Les acheteurs en quête d’une maison plus spacieuse ont alimenté la demande pour les maisons unifamiliales à Edmonton, dont le prix a connu la plus forte augmentation d’une année à l’autre parmi tous les types de propriété, passant de 382 400 $ en mars 2020 à 417 800 $ aujourd’hui, soit une hausse de plus de 9 %. Les achats de propriétés de plus grande taille ont continué à se multiplier dans certaines banlieues d’Edmonton, comme Spruce Grove, Leduc et Camrose.

Immigration et migration hors province

Alors que des milliers d’acheteurs ont déserté les zones urbaines à la recherche d’espace et de logements abordables durant la pandémie, les nouveaux immigrants continuent de s’installer massivement à Edmonton. De nombreux Ontariens, Britanno-Colombiens et résidents d’autres provinces continuent de s’installer en Alberta, la plupart à Edmonton. Selon ce rapport de Re/Max, le gouvernement fédéral prévoit l’arrivée de 2 millions de nouveaux immigrants au Canada, dont beaucoup choisiront d’élire domicile en Alberta et à Calgary.

Nouveaux acheteurs

Obtenir un prêt hypothécaire à Edmonton en tant que nouvel acheteur peut s’avérer moins difficile que dans de nombreuses autres grandes villes du Canada. Edmonton a des taux d’imposition foncière légèrement plus élevés que Toronto ou Montréal, avec plus de 0,94 % de la valeur de la propriété. Ses taux d’imposition sont toutefois bien inférieurs à ceux des banlieues de Leduc (1,01 %) et de Camrose (1,10 %).

Bien que des programmes comme l’Incitatif à l’achat d’une première propriété aident les nouveaux acheteurs à accéder à la propriété à Edmonton, le test de stress qui détermine l’admissibilité à l’achat rend les choses difficiles. Parallèlement, le taux directeur de la Banque du Canada est maintenu à un niveau élevé, ce qui constitue un obstacle supplémentaire à l’achat d’un logement pour les ménages dont le revenu combiné est inférieur à 120 000 $. 

Compte tenu du ralentissement des prix de l’immobilier au cours des 12 derniers mois, Edmonton reste un marché difficile pour l’achat d’une première propriété sans aide financière extérieure.

Données régionales sur le logement à Edmonton – septembre 2023

Le marché immobilier d’Edmonton passe lentement d’un marché équilibré à un marché de vendeurs. Le marché des maisons en rangée est déjà passé à un marché de vendeurs, sans doute parce qu’elles sont abordables par rapport à l’espace qu’elles offrent à ce niveau de prix.

Type de propriété Ventes Nouvelles inscriptions Ratio ventes/nouvelles inscriptions Prix moyen Prix médian Marché
Invididuelle 1 076 2 066 52 % 485 739 $ 445 000 $ Équilibré
Jumelée 181 300 60 % 365 455 $ 365 000 $ Équilibré
Maison en rangée 279 387 72 % 247 796 $ 232 000 $ Vendeur
Condo / Appartement 298 595 50 % 192 746 $ 170 000 $ Équilibré
Résidentiel total 1 834 3 348 55 % 390 063 $ 370 000 $ Équilibré
Les données et les chiffres ont été recueillis auprès de la Realtors Association of Edmonton (RAE) et de l’Association canadienne de l’immobilier (ACI)

Répartition des loyers à Edmonton – septembre 2023

Comparaison du coût moyen des loyers entre Edmonton et d’autres municipalités de l’Alberta et ailleurs au pays. 

Chaque tranche de 100 000 $ de solde hypothécaire coûte en moyenne 550 $ par mois en capital et intérêt pour le taux fixe assuré actuel et 620 $ par mois pour le taux variable assuré actuel.  Les taux utilisés pour le calcul sont ceux offerts pour les achats assurés avec une mise de fonds de moins de 20 % sur une période d’amortissement de 25 ans. Chaque variation de 0,25 % des taux hypothécaires a une incidence de 14 $ à 16 $ sur les versements mensuels pour un amortissement de 25 ans.

Prix des loyers à Edmonton comparés à ceux d’autres villes canadiennes

Comme le montre le tableau ci-dessous, Edmonton est la troisième ville la plus chère de l’Alberta et la 23e au Canada en matière de loyer.

Province Total Studio 1 chambre moyen 2 chambres moyen 3 chambres moyen Variation annuelle
Vancouver, C.-B. 3 146 $ 2 276 $ 2 765 $ 3 727 $ 4 200 18,70 %
Burnaby, C.-B. 2 866 $ 1 747 $ 2 286 $ 3 171 $ 3 638 19,90 %
Toronto, Ont. 2 818 $ 1 987 $ 2 516 $ 3 301 $ 3 890 22,40 %
Etobicoke, Ont. 2 587 $ 1 967 $ 2 285 $ 2 848 $ 2 888 21,40 %
Mississauga, Ont. 2 549 $ 1 876 $ 2 253 $ 2 688 $ 3 047 21,50 %
Brampton, Ont. 2 518 $ 1 709 $ 2 143 $ 2 624 $ 2 909 29,10 %
North York, Ont. 2 497 $ 1 657 $ 2 174 $ 2 706 $ 3 376 24,10 %
Kelowna, C.-B. 2 402 $ 1 530 $ 1 932 $ 2 728 $ s.o. 3,60 %
Barrie, Ont. 2 363 $ 1 575 $ 2 019 $ 2 583 $ 2 626 12,30 %
Surrey, C.-B. 2 342 $ 1 938 $ 1 951 $ 2 497 $ 2 627 17,90 %
Halifax, N.-É. 2 215 $ 1 732 $ 2 089 $ 2 425 $ 2 890 20,10 %
Victoria, C.-B. 2 214 $ s.o. 2 004 $ 2 513 $ 3 325 7,30 %
Kitchener, Ont. 2 195 $ 2 324 $ 1  944 $ 2 405 $ s.o. 21,00 %
Hamilton, Ont. 2 106 $ 1 640 $ 1 890 $ 2 308 $ 2 369 21,40 %
Ottawa, Ont. 2 090 $ 1 625 $ 1 925 $ 2 363 $ 2 485 15,40 %
Oshawa, Ont. 1 979 $ 1 348 $ 1 825 $ 2 123 $ 2 185 9,30 %
London, Ont. 1 978 $ 1 394 $ 1 775 $ 2 123 $ 2 559 24,60 %
Kingston, Ont. 1 921 $ 1 633 $ 1 700 $ 2 136 $ 2 278 13,20 %
Calgary, Alb. 1 890 $ 1 276 $ 1 686 $ 2 048 $ 2 393 24,90 %
Montreal, Qc 1 876 $ 1 365 $ 1 619 $ 2 155 $ 2 455 10,90 %
Winnipeg, Man. 1 478 $ 1 066 $ 1 320 $ 1 615 $ 2 055 13,60 %
Lethbridge, Alb. 1 314 $ 1 056 $ 1 212 $ 1 387 $ 1 600 17,80 %
Edmonton, Alb. 1 300 $ 940 $ 1 147 $ 1 475 $ 1 574 11,20 %
Saskatoon, Sask. 1 176 $ 877 $ 1 122 $ 1 234 $ 1 438 9,30 %
Regina, Sask. 1 139 $ 849 $ 1 072 $ 1 290 $ s.o. 13,90 %
Données recueillies à la source : Rapport national sur les loyers publié par Urbanation Inc. réseau rental.ca

Prix des loyers en Alberta par rapport au Canada et aux autres provinces

Comme le montrent les données ci-dessous, l’Alberta est, après la Saskatchewan, la province où les loyers sont les plus abordables parmi les provinces, avec une population de plus d’un million d’habitants.

Loyers moyens par type de logement

Province Total Studio 1 chambre moyen 2 chambres moyen 3 chambres moyen
Alb. 1 461 $ 981 $ 1 307 $ 1 628 $ 1 668 $
C.-B. 2 441 $ 1 904 $ 2 168 $ 2 857 $ 3 342 $
Man. 1 463 $ 1 066 $ 1 310 $ 1 588 $ 1 814 $
N.-É. 2 167 $ 1 723 $ 2 029 $ 2 368 $ 2 586 $
Ont. 2 401 $ 1 802 $ 2 180 $ 2 649 $ 2 954 $
Qc 1 839 $ 1 329 $ 1 589 $ 2 035 $ 2 340 $
Sask. 1 097 $ 856 $ 1 034 $ 1 173 $ 1 351 $
CA 1 937 $ 1 395 $ 1749 $ 2 127 $ 2 402 $
Données recueillies à la source : Rapport national sur les loyers publié par Urbanation Inc. réseau rental.ca

Augmentation des loyers par type de logement

Province Variation annuelle Studio variation annuelle 1 chambre variation annuelle 2 chambres variation annuelle 3 chambres variation annuelle
Alb. 13,40 % 0,60 % 13,00 % 14,80 % 7,30 %
C.-B. 13,20 % 8,40 % 11,00 % 13,00 % 6,40 %
Man. 12,60 % 13,80 % 14,60 % 12,50 % 5,60 %
N.-É. 20,80 % 14,10 % 22,70 % 21,00 % 33,60 %
Ont. 17,10 % 19,00 % 16,90 % 15,80 % 13,60 %
Qc 22,20 % 2,80 % 9,80 % 9,90 % 6,00 %
Sask. 8,00 % 13,30 % 8,70 % 7,70 % 7,00 %
CA 10,90 % 4,90 % 10,10 % 10,70 % 6,80 %
Données recueillies à la source : Rapport national sur les loyers publié par Urbanation Inc. réseau rental.ca

Foire aux questions

Le marché immobilier d’Edmonton va-t-il s’effondrer en 2023?

Les prix de l’immobilier à Edmonton sont actuellement un peu en baisse par rapport à la hausse du marché de l’immobilier de l’année dernière à l’échelle nationale, en raison de la hausse du taux directeur de la Banque du Canada. Les prix à Edmonton restent inférieurs à la moyenne nationale et, avec les hausses de taux de la Banque du Canada, il est plus difficile d’être admissible à un prêt hypothécaire en raison du test de stress. Les prix à Edmonton augmenteront plus rapidement que dans d’autres régions lorsque les taux hypothécaires reviendront à des niveaux raisonnables pour les acheteurs ou les propriétaires qui souhaitent refinancer leur logement.

Les prix des propriétés à Edmonton augmenteront-ils en 2023?

Bien qu’ils aient déjà légèrement augmenté, de nombreux experts estiment qu’un revirement plus important est imminent. Les acheteurs attendent le moment opportun pour passer à l’action. Le marché a déjà commencé à dépasser le stade de l’équilibre.

Comment puis-je obtenir un prêt hypothécaire à Edmonton?

Pour être admissible à un prêt hypothécaire à Edmonton, consultez les taux hypothécaires d’Edmonton et déterminez votre capacité d’emprunt. Cela vous donnera une idée de ce qu’il en coûtera pour acheter une propriété à Edmonton aux prix et aux taux d’aujourd’hui. Vous pouvez vérifier ce dont vous avez besoin pour obtenir une préapprobation pour un prêt hypothécaire ou commencer par obtenir une soumission.

Les taux élevés ont-ils un impact sur votre expérience du marché immobilier ?

Avec nesto, vous pouvez obtenir un bas taux avec une retenue de 150 jours.

En conclusion

Le marché immobilier d’Edmonton devrait rester dynamique, et les prix devraient être en hausse jusqu’à la fin de l’année. Le prix moyen des propriétés à Edmonton augmente plus rapidement que dans d’autres régions du Canada. Cette reprise survient après des mois de hausses consécutives record pendant la pandémie et l’une des périodes d’appréciation des prix les plus intenses l’année dernière.

Bien que le marché immobilier semble reprendre de la vigueur à Edmonton, il est important de se rappeler qu’une certaine volatilité est à prévoir à long terme. Si vous êtes admissible, c’est encore le bon moment pour acheter. À long terme, attendez-vous à ce que la valeur des propriétés continue de grimper à mesure que l’immigration amènera plus d’acheteurs sur le marché canadien.

Si vous êtes à la recherche d’une propriété en [année], attendez-vous à un retournement imminent du marché immobilier au cours des prochains mois. Contactez les experts hypothécaires sans commission de nesto pour vous guider dans votre processus d’achat.


Prêt à vous lancer?

En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

dans cette série Edmonton Guide

Les meilleurs taux hypothécaires au 29 septembre, 2023

Table des matières