Style de vie

Taux d'inflation et IPC au Canada

Taux d'inflation et IPC au Canada
Écrit par
  • Tvine
| Juil 14, 2023
Révisé, Jan 18, 2024
Partager :

Table des matières

    Même si vous n’avez pas besoin de savoir comment calculer vous-même le taux d’inflation au Canada, le fait de comprendre son concept, la façon dont elle est mesurée et ce que ces chiffres représentent contribue grandement une bonne planification financière personnelle. En d’autres termes, comprendre le fonctionnement de l’inflation ne peut que vous aider à prendre de meilleures décisions financières.


    Les grandes lignes

    • L’inflation désigne le taux d’augmentation des prix des biens et des services.
    • Pour mesurer l’inflation au Canada, nous utilisons l’indice des prix à la consommation, ou IPC, qui analyse les prix des biens et services de tous les jours.
    • Une inflation élevée profite davantage aux emprunteurs à taux fixe qu’aux emprunteurs à taux variable.

    Taux d’inflation actuel au Canada : 3,4 %

    Actuellement, en janvier 2024, le taux d’inflation au Canada est de 3,4 %, soit une légère augmentation par rapport au taux de 3,1 % enregistré en novembre 2023.

    Catégorie IPC
    Épicerie 5 %
    Logement 5,96 %
    Ménage -1,67 %
    Vêtements 0,95 %
    Transport 3,23 %
    Santé 3,67 %
    Loisirs 1,73 %
    Alcool, tabac et cannabis 4,30 %

    Évolution des taux d’inflation au Canada

    Le graphique et le tableau ci-dessous donnent un aperçu sur 10 ans des taux d’inflation au Canada, de janvier 2013 à décembre 2023.

    Année Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc
    2013 0,50 % 1,24 % 0,99 % 0,41 % 0,74 % 1,15 % 1,32 % 1,07 % 1,07 % 0,65 % 0,90 % 1,24 %
    2014 1,48 % 1,14 % 1,55 % 2,04 % 2,28 % 2,36 % 2,11 % 2,11 % 2,03 % 2,36 % 1,95 % 1,47 %
    2015 0,97 % 1,05 % 1,20 % 0,80 % 0,87 % 1,03 % 1,27 % 1,27 % 1,03 % 1,03 % 1,36 % 1,61 %
    2016 2,01 % 1,36 % 1,27 % 1,66 % 1,50 % 1,49 % 1,26 % 1,10 % 1,34 % 1,49 % 1,18 % 1,50 %
    2017 2,13 % 2,05 % 1,56 % 1,64 % 1,32 % 1,01 % 1,16 % 1,40 % 1,55 % 1,39 % 2,10 % 1,87 %
    2018 1,70 % 2,16 % 2,31 % 2,22 % 2,22 % 2,45 % 2,99 % 2,84 % 2,22 % 2,44 % 1,68 % 1,99 %
    2019 1,44 % 1,51 % 1,88 % 2,03 % 2,40 % 2,02 % 2,01 % 1,94 % 1,87 % 1,86 % 2,17 % 2,25 %
    2020 2,40 % 2,16 % 0,89 % -0,22 % -0,37 % 0,66 % 0,15 % 0,15 % 0,51 % 0,66 % 0,95 % 0,73 %
    2021 1,02 % 1,09 % 2,20 % 3,39 % 3,60 % 3,06 % 3,72 % 4,09 % 4,38 % 4,65 % 4,72 % 4,80 %
    2022 5,14 % 5,69 % 6,66 % 6,77 % 7,73 % 8,13 % 7,59 % 7,01 % 6,86 % 6,88 % 6,80 % 6,32 %
    2023 5,92 % 5,20 % 4,30 % 4,40 % 3,40 % 2,80 % 3,30 % 4,00 % 3,80 % 3,10 % 3,10 % 3,40 %

    Avec nesto, aucun stress

    Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

    *Des conditions s’appliquent

    Qu’est-ce que l’inflation et comment la mesure-t-on?

    L’inflation correspond au taux d’augmentation des prix des biens et des services. C’est un phénomène qui réduit notre pouvoir d’achat au fil du temps, ce qui signifie que nous ne pourrons plus acheter à l’avenir la même quantité de biens et de services avec la même somme d’argent que par le passé. Pour mesurer l’inflation au Canada, nous utilisons l’indice des prix à la consommation, ou IPC, qui analyse les prix des biens et services de tous les jours. L’IPC est calculé sur la base d’une variation en pourcentage sur 12 mois et constitue un indicateur clé des pressions inflationnistes exercées sur l’économie.

    Comme ces données couvrent l’ensemble du pays, l’IPC est calculé proportionnellement à la population de chaque région. Cela signifie que si la population du Québec représente 23 % de la population canadienne, 23 % des données du panier de l’IPC du Canada proviendront du Québec afin de représenter fidèlement la moyenne nationale.

    Comment calculer le taux d’inflation

    Le calcul de l’inflation est assez simple. L’inflation étant calculée sur une base de 12 mois, les seules données dont vous avez besoin sont le prix d’un bien ou d’un service pendant l’année en cours et le prix de ce bien ou de ce service à l’année précédente. La formule est également simple :

    Inflation =

     (Prix pour l’année en cours – Prix pour l’année précédente) Prix pour l’année précédente 100

    Taux d’inflation par province et par ville

    Comme mentionné plus haut, le coût de la vie peut varier considérablement d’une région à l’autre, d’une province à l’autre et d’une ville à l’autre. L’IPC au niveau régional est un indicateur important de ces différences et constitue un outil de comparaison essentiel pour évaluer le coût de la vie.

    Taux d’inflation par province

    Province Taux d’inflation
    Ontario 5,63 %
    Colombie-Britannique 6,24 %
    Québec 6,24 %
    Alberta 5,04 %
    Manitoba 6,91 %
    Saskatchewan 6,02 %
    Nouvelle-Écosse 6,86 %
    Nouveau-Brunswick 6,46 %
    Île-du-Prince-Édouard 7,02 %
    Terre-Neuve-et-Labrador 5,48 %

    Taux d’inflation par grande ville

    Ville Taux d’inflation
    Toronto 5,73 %
    Ottawa 6,02 %
    Vancouver 5,71 %
    Victoria 6,51 %
    Calgary 5,54 %
    Edmonton 4,26 %
    Montréal 6,62 %
    Québec 6,41 %
    Winnipeg 7,08 %
    Régina 6,01 %
    Saskatoon 6,14 %
    Halifax 6,66 %
    Charlottetown 7,71 %
    Saint-Jean 6,54 %
    Saint-Jean de Terre-Neuve 5,53 %
    Whitehorse 7,94 %
    Yellowknife 6,26 %
    Iqaluit 3,41 %

    Qu’est-ce que l’IPC (indice des prix à la consommation)?

    L’IPC, ou indice des prix à la consommation, est une mesure de l’évolution moyenne des prix payés par les consommateurs pour des biens et des services au fil du temps. En d’autres termes, il s’agit d’un moyen de mesurer l’inflation et d’évaluer l’évolution du coût de la vie. Le calcul de l’IPC prend en compte un éventail de biens et de services courants, comme l’épicerie, le logement, les transports et les soins médicaux, pour ne nommer que ceux-là. En suivant l’évolution du coût de ces biens et services, l’IPC fournit des informations importantes aux législateurs, aux entreprises et aux consommateurs.

    Les données de l’IPC peuvent également être calculées par région, par province et territoire ou même par ville. L’IPC peut ainsi être utilisé comme un outil de comparaison du coût de la vie dans différentes régions du pays.

    Quelles sont les catégories de l’IPC et comment sont-elles définies?

    Les catégories courantes de l’IPC correspondent à ce pour quoi les consommateurs canadiens dépensent le plus chaque année. Ces catégories sont les suivantes :

    • Épicerie
    • Logement
    • Ménage
    • Vêtements et chaussures
    • Transport
    • Santé et soins personnels
    • Loisirs, éducation et lecture
    • Alcool, tabac et cannabis

    Biens ou services : lequel a le plus d’impact sur l’inflation?

    Historiquement, les biens ont toujours été au centre des préoccupations des consommateurs canadiens et, par conséquent, de l’économie canadienne. Lorsque l’on compare les biens et les services, les biens ont représenté la majorité du panier de l’IPC pendant des décennies, jusqu’à la fin des années 1990.

    Au début des années 2000, les services ont dépassé les biens dans la part de panier de l’IPC, étant donné qu’ils ont commencé à jouer un rôle plus important dans la vie quotidienne des consommateurs canadiens. En fait, jusqu’aux fermetures d’usines au milieu de la pandémie de COVID-19, la part des services dans le panier de l’IPC augmentait régulièrement d’une année sur l’autre. Et comme nous l’avons appris, étant donné que les services représentent une part plus importante de l’IPC canadien, l’inflation touche davantage les services que les biens à l’heure actuelle.

    Pondération du panier de l’IPC

    Catégorie Pondération du panier de l’IPC
    Épicerie 16,65 %
    Logement 28,34 %
    Ménage 14,36 %
    Vêtements et chaussures 4,70 %
    Transport 16,44 %
    Santé 5,03 %
    Loisir 9,92 %
    Alcool, tabac et cannabis 4,53 %

    Évolution de la pondération du panier de l’IPC

    Le graphique et le tableau ci-dessous illustrent la pondération de chaque catégorie de l’IPC au cours de la dernière décennie.

    Catégories 2001 2005 2009 2011 2013 2015 2017 2020 2021
    Épicerie 16,89 17,04 15,99 16,6 16,41 16,23 16,48 16,24 15,94
    Logement 26,75 26,62 27,49 26,26 26,8 27,15 27,36 30,03 29,8
    Ménage 10,58 11,1 11,55 12,66 13,14 12,97 12,8 14,89 14,5
    Vêtements/Chaussures 5,37 5,36 5,31 5,82 6,08 5,44 5,17 3,99 4,31
    Transport 19,79 19,88 20,6 19,98 19,1 19,7 19,95 15,96 16,91
    Santé et soins personnels 4,52 4,73 4,95 4,93 4,73 5 4,79 4,68 4,62
    Loisir 11,96 12,2 11,2 10,96 10,89 10,89 10,24 9,4 9,29
    Alcool, tabac et cannabis 4,13 3,07 2,91 2,79 2,86 2,63 3,21 4,8 4,63

    Biens ou services : lequel a le plus d’impact sur l’inflation?

    Historiquement, les biens ont toujours été au centre des préoccupations des consommateurs canadiens et, par conséquent, de l’économie canadienne. Lorsque l’on compare les biens et les services, les biens ont représenté la majorité du panier de l’IPC pendant des décennies, jusqu’à la fin des années 1990.

    Au début des années 2000, les services ont dépassé les biens dans la part de panier de l’IPC, étant donné qu’ils ont commencé à jouer un rôle plus important dans la vie quotidienne des consommateurs canadiens. En fait, jusqu’aux fermetures d’usines au milieu de la pandémie de COVID-19, la part des services dans le panier de l’IPC augmentait régulièrement d’une année sur l’autre. Et comme nous l’avons appris, étant donné que les services représentent une part plus importante de l’IPC canadien, l’inflation touche davantage les services que les biens à l’heure actuelle.

    Pondération du panier régional de l’IPC

    Les prix des biens et services diffèrent d’une région à l’autre du pays. Afin de dresser un tableau précis de l’inflation au Canada, les données sont agrégées de la manière la plus proportionnelle possible à la population de chaque province.

    Province ou territoire Pondération du panier de l’IPC % de la population
    Terre-Neuve-et-Labrador 1,30 % 1,36 %
    Nouvelle-Écosse 2,39 % 2,60 %
    Nouveau-Brunswick 1,91 % 2,07 %
    Québec 20,23 % 22,46 %
    Ontario 40,46 % 38,81 %
    Manitoba 3,18 % 3,61 %
    Saskatchewan 2,84 % 3,07 %
    Alberta 11,47 % 11,61 %
    Colombie-Britannique 15,67 % 13,66 %
    Whitehorse, Yukon 0,08 % 0,11 %
    Yellowknife, Territoire du Nord-Ouest 0,08 % 0,12 %
    Iqaluit, Nunavut 0,03 % 0,10 %
    Île-du-Prince-Édouard 0,37 % 0,43 %

    Qui profite de l’inflation?

    Les emprunteurs à taux fixe peuvent bénéficier de l’inflation, car ils ne sont pas affectés par la hausse des taux d’intérêt qui en résulte, du moins jusqu’à l’échéance de leur prêt. Leur dette au moment du renouvellement sera alors moins importante.

    Les gouvernements bénéficient de l’inflation pour une raison similaire. Non seulement la valeur de leur dette diminue, mais leurs recettes fiscales augmentent.

    Qui est touché par l’inflation?

    Si vous êtes un consommateur qui touche un revenu fixe ou qui épargne, l’inflation a un impact négatif sur votre pouvoir d’achat. C’est assez simple : si vos revenus restent inchangés et que l’argent de votre épargne n’augmente pas suffisamment, votre pouvoir d’achat diminuera à mesure que les prix augmenteront. 

    Une forte inflation affecte les emprunteurs à taux variable, qui voient leurs taux d’intérêt augmenter. Dans le monde du financement hypothécaire, les emprunteurs à taux variable peuvent être confrontés à des chocs de paiement pour éviter d’atteindre leurs seuils de déclenchement.

    Foire aux questions (FAQ)

    Quel est l’impact de l’inflation sur les consommateurs?

    L’inflation fait référence au taux d’augmentation des prix des biens et des services et affecte donc le pouvoir d’achat des consommateurs, en particulier ceux qui ont des revenus fixes.

    Qu’est-ce que la déflation?

    La déflation est le contraire de l’inflation et désigne une baisse générale des prix dans l’ensemble de l’économie. Si cela peut sembler une bonne nouvelle pour les consommateurs désireux de boucler leur budget, il s’agit en fait d’un signe inquiétant pour l’économie, car cela peut entraîner des réductions de salaire, des pertes d’emploi et des faillites d’entreprises. En résumé, la déflation est le reflet d’un manque de demande de biens et de services.

    Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt réel négatif?

    Un taux d’intérêt réel négatif est le résultat d’une inflation supérieure aux taux d’intérêt nominaux. En d’autres termes, cela signifie que le coût réel de l’emprunt diminue. La déflation, ou une baisse du niveau général des prix des biens et des services, peut également entraîner un taux d’intérêt réel négatif. Cette situation peut être une aubaine pour les emprunteurs, car le coût du service de la dette diminue au fil du temps.


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux