3 stratégies à adopter pour épargner de l’argent même avec un taux d’intérêt à la hausse

3 stratégies à adopter pour épargner de l’argent même avec un taux d’intérêt à la hausse

L’économie mondiale, c’est un peu comme une montagne russe. Elle monte, monte, monte, puis elle chute subitement, avant de recommencer à monter, tranquillement, mais sûrement.

Il y a mille et un facteurs qui expliquent ce phénomène. Des tensions politiques au Moyen-Orient peuvent faire grimper le prix du baril de pétrole, ce qui affecte tout, de l’essence que vous mettez dans votre voiture jusqu’au prix des pommes que vous achetez à l’épicerie. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Les taux d’intérêt font aussi partie de cette montagne russe. Au Canada, les taux d’intérêt sont établis par les prêteurs en fonction du taux directeur fixé par la Banque du Canada.

À l’heure actuelle, nous sommes au début d’un cycle haussier. Les voitures de la montagne russe ont entamé leur ascension vers le sommet. La Banque du Canada a haussé son taux directeur à 4 reprises au cours des 12 derniers mois; le taux, qui était à 0,5 % en juillet 2017, est maintenant à 1,5 %. Les prêteurs ont réagi à ces hausses en augmentant les taux d’intérêt en conséquence.

Ces décisions ont un impact direct sur vous, l’emprunteur. Une hausse de 0,25 % peut sembler bien faible sur papier, mais à la longue, cela peut représenter des coûts additionnels de plusieurs milliers de dollars pour vous.

Par contre, vous pouvez prendre quelques décisions pour minimiser les conséquences de ces hausses sur votre portefeuille.

Regardons quelques stratégies que vous pouvez adopter pour économiser.

Profitez de toutes vos options de remboursement anticipé

Que diriez-vous si je vous offrais un investissement qui vous garantit un rendement de 3,5 %? L’accepteriez-vous? Ou est-ce que vous me traiteriez de fou en vous sauvant à toute vitesse?

Pourtant, c’est exactement ce qui arrive quand vous remboursez votre prêt hypothécaire plus rapidement. Quand le taux d’intérêt de votre prêt est de 3,5 %, chaque dollar que vous remboursez au-delà de vos obligations mensuelles est un dollar sur lequel vous n’avez pas à payer d’intérêt. Donc, vous gagnez 3,5 % sur chaque dollar. Encore une fois, cela peut paraître bien faible, mais sur un prêt de 500 000 $, on parle quand même d’économies importantes.

Il serait donc sage d’utiliser tous les privilèges de remboursement anticipé qui sont compris dans votre contrat hypothécaire. Si vous avez acheté un prêt ouvert, vous pouvez rembourser autant d’argent que vous le souhaitez chaque année. Par contre, si vous avez acheté un prêt fermé, vous avez quand même certains privilèges de remboursement anticipé. Vous pourriez avoir droit de verser un montant forfaitaire allant jusqu’à 20 % du montant original de votre prêt hypothécaire sans être pénalisé. Ce qui veut dire que si vous avez un prêt de 500 000 $, vous pouvez rembourser jusqu’à 100 000 $ par année, sans frais. À un taux d’intérêt de 3,5 %, cela représente une économie approximative de 3 500 $. C’est déjà ça de gagné!

Est-ce le temps de renouveler votre prêt pour obtenir un taux plus bas?

Les prêts hypothécaires résidentiels sont une véritable mine d’or pour les prêteurs. Une fois que vous êtes client, ils vont tout faire (ou presque) pour vous garder.

Si votre date de renouvellement approche, ce pourrait être une bonne idée de commencer les négociations avec votre prêteur. Celui-ci pourrait vous offrir un taux plus faible, question de vous garder comme client.

Vous ne savez pas si c’est le bon moment? Consultez un conseiller hypothécaire de Nesto.ca pour savoir si vous devriez renouveler plus tôt.

Protégez-vous contre les possibles hausses de taux d’intérêt en augmentant le montant de vos versements hypothécaires

Si vous avez choisi un taux d’intérêt variable, vos versements hypothécaires demeurent fixes; ils ne changeront pas, peu importe ce qui arrive au taux préférentiel. Ce qui changera, c’est la façon dont vos paiements seront appliqués.

Si les taux d’intérêt baissent, une plus grande portion de vos versements servira à rembourser le capital. Si les taux augmentent, vos versements iront plutôt au remboursement des intérêts. Ces 2 scénarios ont un impact direct sur l’amortissement de votre prêt : lorsque vous payez plus d’intérêts, vous prolongez le délai de remboursement de votre prêt.

Plusieurs experts recommandent de se protéger contre les possibles hausses de taux d’intérêt en augmentant le montant des versements hypothécaires. La plupart des prêteurs vous donnent le droit de le faire une fois par année.

Puisque le taux directeur de la Banque du Canada augmente habituellement de 0,25 % à la fois, vous pourriez augmenter vos versements du même pourcentage. Par exemple, si votre paiement mensuel est de 1 000 $, songez à l’augmenter à 1 025 $. Si votre budget vous le permet, ce serait encore mieux d’augmenter d’un autre 0,25 %. Vous serez ainsi protégé contre les 2 prochaines hausses du taux directeur.

C’est une décision qui vous avantage sur toute la ligne. Quand le taux demeure stable, vous remboursez davantage de capital. Si le taux monte une fois (ou 2), vous êtes protégé. Si les taux chutent, vous allez payer encore plus de capital et votre période d’amortissement sera plus courte. Peu importe, vous ne pouvez pas perdre.

Consultez votre conseiller hypothécaire de Nesto.ca pour savoir comment augmenter vos versements mensuels ou pour discuter des meilleures stratégies à adopter contre les hausses de taux.

Articles connexes : Taux Hypothécaire