Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

La plupart des gens considèrent que l’achat d’une maison est le plus important investissement de leur vie. C’est aussi la dette qui est la plus longue à rembourser, puisque peu de gens ont 500 000 $ en argent liquide sous la main pour s’acheter une maison. Ils sont obligés d’emprunter.

Une hypothèque, c’est une lourde dette à porter pendant une si longue période. Si l’on suppose que la plupart des gens achèteront plus d’une maison au cours de leur vie et qu’ils achèteront toujours une maison plus grande et plus dispendieuse, il est fort probable que ceux-ci auront encore une hypothèque jusqu’à l’heure de la retraite (ou même après).

Je doute bien que vous serez d’accord avec moi pour dire que ce n’est pas nécessairement souhaitable. C’est sans doute pourquoi l’Internet est rempli d’histoires de gens qui ont tout fait pour rembourser leur hypothèque le plus rapidement possible.

Vous n’avez pas nécessairement à prendre des mesures aussi drastiques pour arriver au même résultat. Il y a plusieurs stratégies simples et efficaces qui peuvent vous permettre de vous débarrasser de votre hypothèque avant de prendre votre retraite.

Jetons un coup d’oeil à quelques-unes de ces stratégies.

Tout commence par le budget

Si vous souhaitez rembourser votre hypothèque plus rapidement, vous allez devoir dégager du capital.

Il n’y a pas de meilleure place pour commencer que votre budget mensuel.

Évaluez vos dépenses pour trouver celle(s) que vous pouvez réduire, ou éliminer complètement, afin de libérer les fonds que vous utiliserez pour rembourser votre hypothèque.

Pouvez-vous utiliser la méthode boule de neige pour rembourser vos dettes? Pouvez-vous vivre sans câble? Et si vous alliez chez Starbucks une seule fois par jour, au lieu de 2 ou 3?

Vous pourriez aussi augmenter vos revenus en ayant un deuxième emploi. C’est une autre option à considérer.

Rembourser un prêt hypothécaire n’a rien de facile. Les sacrifices sont éprouvants, mais nécessaires. Il vous incombe de choisir quels sacrifices vous jugez faisables.

Est-ce qu’un autre investissement serait plus rentable?

Bon, c’est fait. Vous avez mis de l’ordre dans votre budget, vous avez remboursé vos dettes et vous vivez à l’intérieur de vos moyens. Qu’allez-vous faire maintenant? Prendre des vacances? Peut-être acheter ce fameux divan qui vous fait rêver depuis des semaines? Peut-être préférerez-vous investir cet argent. Ce n’est pas une mauvaise idée.

Mais où allez-vous investir? Dans votre REER? Le REEE des enfants? Un CÉLI?

Ou choisirez-vous plutôt de rembourser votre hypothèque? Vous devez déterminer quel investissement sera le plus rentable pour vous.

On rappelle constamment aux consommateurs canadiens à quel point il est important de mettre de l’argent de côté en vue de leur retraite. En investissant dans leur REER, par exemple. Il s’agit là d’un excellent investissement, surtout qu’il est assorti d’un généreux crédit d’impôt. Par contre, l’argent que vous investissez maintenant dans votre REER sera imposable lorsque vous retirerez les fonds, ce qui pourrait réduire grandement le rendement de votre investissement.

Plusieurs personnes considèrent que le remboursement d’un prêt hypothécaire est l’un des meilleurs investissements qu’une personne puisse faire.

Pourquoi?

  • Parce que votre rendement est garanti : si vous remboursez chaque année une somme supplémentaire de 5 000 $ sur votre prêt hypothécaire à un taux d’intérêt de 3 %, vous épargnez automatiquement 3 % d’intérêt. C’est donc un rendement garanti de 3 % sur votre investissement, ce qui est supérieur au rendement de la plupart des CPG offerts par les grandes banques canadiennes.
  • Parce que les taux d’intérêt sont à la hausse : emprunter de l’argent coûte de plus en plus cher. Les banques centrales ont considérablement augmenté leurs taux directeurs depuis un peu plus d’un an. Bien qu’il soit très peu probable que les taux atteignent les sommets que nous avons vu il y a 30 ans, on peut s’attendre à ce qu’ils franchissent la barre des 5 % dans un avenir rapproché. Donc, si vous remboursez plus de capital sur votre prêt hypothécaire maintenant, cette hausse des taux d’intérêt vous affectera moins.

Modifiez la fréquence de vos versements

Lorsque vous achetez un prêt hypothécaire, vous devez choisir la fréquence de vos versements. Vous devez faire au moins un paiement par mois pour la durée de votre terme. Mais vous avez d’autres options.

Vous pouvez choisir des versements bimensuels, des versements bimensuels accélérés, des versements hebdomadaires et des versements hebdomadaires accélérés.

En choisissant l’une ou l’autre des options de versements accélérés (bimensuel ou hebdomadaire), vous vous retrouvez en fait à rembourser l’équivalent d’un mois de plus par année. Au bout du compte, vous paierez beaucoup moins d’intérêts et vous allez rembourser votre hypothèque plus rapidement.

Disons, par exemple, que vous avez un prêt hypothécaire de 300 000 $, amorti sur une période de 25 ans, pour un terme de 5 ans à un taux fixe de 3 %.

En choisissant des versements mensuels, vous allez payer 1 419,74 $ par mois (17 036,88 $ par année).

Bien que ce soit fort peu probable, présumons que le taux d’intérêt ne changera pas pendant 25 ans : le prix total de votre propriété aura donc été de 425 920 $.

Maintenant, calculons le coût d’un versement bimensuel accéléré. Sous les mêmes conditions que l’exemple précédent, vous paierez 709,87 $ chaque 2 semaines, 26 fois par année (18 456,62 $ par année). Sur une période de 25 ans, la même propriété vous aura coûté 410 449 $.

En somme, le simple fait de débourser un peu plus d’argent chaque année (1 419,74 $, soit un peu moins de 120 $ par mois) vous permet d’épargner un total de 15 471 $ en frais d’intérêt.

C’est suffisant pour se payer un voyage et un divan (ou deux).

Maximisez votre mise de fonds

C’est évident : plus votre mise de fonds est importante, moins vous allez devoir emprunter d’argent. Si vous empruntez moins, ce sera forcément moins long à rembourser.

Donc, si vous êtes en mesure de le faire (sans vous endetter, autant que possible), versez une mise de fonds de 20 % ou plus. Cela aura aussi l’avantage de vous éviter d’avoir à acheter une assurance prêt hypothécaire.

Il n’y a pas de mauvaise réponse

Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs façons de s’y prendre si on veut rembourser un prêt hypothécaire plus rapidement.

Toutes les options sont bonnes. Un prêt hypothécaire, c’est dispendieux, même quand vous obtenez un taux d’intérêt avantageux.

Le remboursement est aussi très long si vous vous contentez de verser que le montant minimum chaque mois. Pensez-y : 25 ans, c’est entre 60 et 70 % de votre vie active.

Décider que l’on ne veut pas passer les deux tiers de notre vie active à rembourser notre maison est une sage décision.

Contactez votre conseiller hypothécaire nesto pour savoir quel est le meilleur moyen de rembourser votre hypothèque plus rapidement.

Articles connexes : Prêt Hypothécaire