Comprendre son paiement hypothécaire

Comprendre son paiement hypothécaire

Table des matières

    Publié 17/11/2020 12:11 EST
    Actualisé 24/11/2020 14:11 EST

    Votre paiement hypothécaire comporte deux éléments : 1) le paiement du capital et 2) le paiement des intérêts. Additionnés, ces deux éléments constituent le montant d’argent que vous devez remettre chaque mois à votre prêteur pour rembourser la somme que vous avez empruntée pour acheter votre maison.

    Au début de l’amortissement, le prêteur allouera une plus grande portion du paiement aux intérêts, l’autre portion étant allouée au capital. Au fil du temps, toutefois, la portion allouée au capital augmentera jusqu’au remboursement complet du prêt. Les prêteurs utilisent une formule éprouvée pour faire le calcul et s’assurer que le bon montant est alloué à chaque portion.

    Faits saillants
    • Votre paiement hypothécaire mensuel comporte une portion allouée au capital et une autre aux intérêts. Au début du prêt, une portion plus importante du paiement est allouée aux intérêts. Mais, plus le temps passe, plus la portion allouée au capital augmente.
    • Au moment de signer votre prêt hypothécaire, vous devez décider de la fréquence des paiements; cette décision aura des répercussions sur la durée du prêt.
    • Pour calculer combien il vous en coûtera réellement de devenir propriétaire, vous devez tenir compte de plusieurs autres dépenses récurrentes, en plus du paiement hypothécaire, et les inclure dans votre budget mensuel.

    Important

    En plus du montant emprunté pour le prêt hypothécaire, chaque paiement inclut l’assurance hypothécaire obligatoire (si la mise de fonds était de moins de 20 %) et, souvent, le versement des taxes foncières.

    Options de paiements hypothécaires

    Pendant la durée du prêt hypothécaire, vous pourriez avoir l’option de faire des versements supplémentaires pour rembourser plus rapidement votre solde. On appelle cela un remboursement anticipé.

    La différence principale entre une hypothèque ouverte et une hypothèque fermée tient à la flexibilité. Une hypothèque ouverte vous en donne plus, et ne comporte habituellement aucune pénalité : vous pouvez à tout moment faire des paiements additionnels, ou paiements forfaitaires, ou même rembourser l’entièreté du solde avant la fin du terme, sans subir de conséquences financières. Il est important de noter qu’en contrepartie, le taux d’intérêt est généralement plus élevé que dans le cas d’une hypothèque fermée. 

    Si l’hypothèque est fermée, vous avez l’option de rembourser le prêt plus rapidement, mais le montant remboursable sans pénalité est limité. C’est le privilège du paiement par anticipation, et les règles qui l’encadrent varient d’un prêteur à l’autre. Certains prêteurs l’interdisent!

    👆 Conseil

    À moins d’avoir une hypothèque ouverte, la plupart du temps, vous ne pouvez rembourser qu’un certain montant par année, en plus de vos paiements mensuels, sans subir de pénalité. Assurez-vous de connaître les limites puisqu’elles varient d’un prêteur à l’autre.

    Fréquence de paiements

    Lorsque vous signez votre hypothèque, vous devez déterminer la fréquence des paiements. Cette fréquence a un impact sur le temps qu’il vous faudra pour rembourser le capital, le montant des intérêts payés et l’échéance du prêt. Votre choix dépend aussi de vos obligations financières et de la latitude dont vous disposez. S’il y a de nombreux avantages à faire des paiements plus fréquents, vous devriez choisir la fréquence qui correspond à votre situation financière.

    Si vous augmentez, ou accélérez, la fréquence des paiements, vous réduisez plus rapidement le capital et, par conséquent, payez moins d’intérêts. La fréquence est déterminée au début du prêt, mais vous pourriez être en mesure de la changer plus tard, souvent sans frais à payer.

    Voici les fréquences de paiement les plus communes :

    • Mensuels – 12 paiements/année. Les paiements sont effectués une fois par mois, habituellement, la journée de votre choix.
    • Bimensuels – 24 paiements/année. Votre paiement mensuel est divisé en deux paiements mensuels égaux.
    • Aux quinzaines accélérés – 26 paiements/année. Les paiements sont effectués toutes les deux semaines. Plusieurs personnes choisissent cette option puisque les paiements ont l’avantage de coïncider avec le dépôt de leur paie.
    • Hebdomadaires accélérés – 52 paiements/année. Les paiements sont prélevés une fois par semaine.

    Les paiements aux quinzaines accélérés ou hebdomadaires accélérés sont des options efficaces pour rembourser plus rapidement votre prêt. 

    👆 Conseil

    Lorsque vous accélérez la fréquence des paiements, vous effectuez un paiement supplémentaire par année, ce qui pourrait vous faire économiser des milliers de dollars en intérêts sur la durée du prêt.

    Amortissement

    La période d’amortissement correspond au temps qu’il vous faudra pour régler complètement votre prêt hypothécaire. Habituellement, l’amortissement est de 15, 20 ou 25 ans. Plusieurs personnes choisissent une période d’amortissement plus longue pour avoir des paiements hypothécaires mensuels moins élevés. Mais plus l’amortissement est long, plus les intérêts sont importants. Inversement, plus la période d’amortissement est courte, moins vous en payez. En revanche, vos paiements augmenteront. 

    Qu’est-ce qui détermine le montant de votre paiement?

    Les facteurs suivants influent sur le montant de votre paiement.

    • Le montant du prêt – Il représente le prix de la maison, moins la mise de fonds (plus l’assurance hypothécaire, le cas échéant).Plus vous empruntez, plus votre paiement hypothécaire est élevé.
    • L’amortissement – Une période d’amortissement plus longue réduit le montant du paiement, mais vous paierez plus d’intérêts sur la durée du prêt. Une période d’amortissement plus courte signifie que vous remboursez le prêt plus rapidement, mais vos paiements seront plus élevés.
    • La fréquence – Le montant du versement sera aussi déterminé par la fréquence des paiements. Par exemple, un paiement mensuel représentera un montant plus élevé qu’un paiement hebdomadaire. Sachez également que plus la fréquence de vos paiements sera élevée, moins vous paierez d’intérêts sur le long terme.
    • Le taux – C’est ce qui en coûte d’emprunter l’argent à la banque. Plus le taux est élevé, plus votre paiement le sera. Vous pouvez choisir un taux fixe pour que vos paiements restent stables d’un mois à l’autre, ou un taux variable qui fera fluctuer votre paiement au gré des hausses et baisses de taux.

    Utilisez la calculatrice hypothécaire en ligne pour évaluer le montant de vos paiements à partir de divers scénarios. 

    Coûts mensuels additionnels

    Pour calculer ce qu’il vous en coûtera réellement de devenir propriétaire, vous devez tenir compte de plusieurs dépenses récurrentes qui s’ajouteront à votre paiement hypothécaire. (Plus d’info : Les frais de clôture: Frais de clôture : En quoi consistent-ils et combien paierez-vous?)

    Voici une liste des dépenses courantes que vous devriez inclure dans votre budget mensuel : 

    • Les taxes foncières (Plus d’info : Les taxes foncières)
    • L’assurance habitation (p. ex. pour vous protéger contre le vol, les dégâts d’eau, les incendies)
    • L’assurance hypothécaire obligatoire (si votre mise de fonds est de moins de 20 % et que l’assurance n’est pas intégrée au prêt hypothécaire) (Plus d’info : Qu’est-ce que l’assurance prêt hypothécaire?)
    • Les services publics (le chauffage, l’électricité, le gaz, l’eau)
    • Les frais d’entretien et de maintenance (p. ex. le paysagement, le déneigement, la maintenance de la fournaise et du climatiseur, la réparation du toit)
    • Le câble, le téléphone et l’internet
    • Les frais de condos (le cas échéant)
    • Le système de sécurité (si vous en avez un)
    •  

    Un très petit pourcentage de gens deviendront propriétaires en achetant une maison comptant. Pour les autres, il faut un prêt hypothécaire, et ce prêt vient avec des paiements. N’oubliez pas que chaque paiement effectué vous permet d’accumuler de la valeur et que, petit à petit, vous vous libérerez de votre hypothèque. 

    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Lire tous les articles du guide

    Les options de paiements hypothécaires

    Selon votre situation, quelle structure de paiments hypothécaires devriez-vous choisir?

    Qu’est-ce qu’une période d’amortissement?

    La période d’amortissement la plus courante est de 25 ans, à moins que vous ne choisissiez de payer votre hypothèque plus rapidement grâce aux prépaiments

    Les coûts mensuels récurrents d’un propriétaire

    Les coûts de propriété vont bien au-delà du paiement hypothécaire mensuel. Apprenez-en davantage sur ces "autres frais" ici!

    Partager :

    Articles connexes : Guides