Immobilier

La valeur nette des ménages canadiens augmente de 1,8 % à mesure que les marchés financiers se redressent et que le marché immobilier montre des signes de reprise

La valeur nette des ménages canadiens augmente de 1,8 % à mesure que les marchés financiers se redressent et que le marché immobilier montre des signes de reprise

Table des matières

    Le plus récent rapport de Statistique Canada sur le quatrième trimestre a révélé les dernières informations sur l’état du marché immobilier canadien et les défis liés à l’offre de logements. 

    Le rapport souligne que la valeur des propriétés résidentielles des ménages a diminué de 1,9 % au cours du quatrième trimestre, ce qui représente la deuxième baisse consécutive. Le marché immobilier a toutefois montré des signes de reprise avant de ralentir aux troisième et quatrième trimestres, avec une augmentation globale de 1,8 % sur l’année.


    Les grandes lignes

    • La valeur nette des ménages a augmenté de 1,8%, grâce à la vigueur des obligations et des actions. 
    • La valeur des reventes et le nombre de ventes ont été plus élevés au quatrième trimestre 2023 qu’au quatrième trimestre 2022. 
    • La construction neuve est en hausse de 3,4 % ce trimestre, ce qui contribue à compenser une partie du ralentissement de l’activité de revente.

    Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux

    Le pouvoir de la valeur nette immobilière

    La valeur des propriétés immobilières a diminué de 1,9 % ce trimestre, soit une deuxième baisse consécutive. Le marché immobilier montre toutefois des signes de reprise, avec une augmentation globale de 1,8 % sur l’année. Cela souligne les avantages à long terme de l’accession à la propriété en tant que stratégie de constitution d’un patrimoine.

    L’offre de logements : un problème permanent

    L’investissement en logement a augmenté de 0,1%, principalement en raison des nouvelles constructions, en hausse de 3,4%, et des rénovations, en hausse de 1,4%. Ces augmentations ont été compensées par la baisse des coûts de transfert de propriété, qui ont diminué de 9,8 % en raison du ralentissement de l’activité de revente.

    Ce déséquilibre entre l’offre et la demande exerce une pression sur les prix immobiliers, ce qui fait qu’il est de plus en plus difficile pour les individus et les familles d’entrer sur le marché et de s’offrir une maison. La pénurie de logements a des conséquences importantes pour les nouveaux acheteurs et les ménages à faible revenu. 

    L’offre future de logements et son impact potentiel sur l’accessibilité financière suscitent des inquiétudes. La valeur de l’immobilier résidentiel pourrait continuer à augmenter malgré la hausse des taux d’intérêt. 

    La flambée des taux hypothécaires au Canada met à rude épreuve la capacité d’emprunt des acheteurs, et le test de stress hypothécaire atteint de nouveaux sommets. Ces mêmes préoccupations poussent de nombreux Canadiens à entrer sur le marché immobilier pendant cette période de hausse des taux afin d’éviter des taux potentiellement plus élevés à l’avenir, lorsque l’offre de logements diminuera.

    Les hypothèques mettent à mal le budget des ménages

    Les coûts hypothécaires ont augmenté au Canada, exerçant une pression financière sur le budget des ménages. Au quatrième trimestre 2023, les paiements de revenu de la propriété des ménages, qui se composent des frais d’intérêt hypothécaires et non hypothécaires, ont augmenté de 1,6 %. Cette hausse est due aux augmentations du taux directeur de la Banque du Canada qui ont plus que doublé les paiements d’intérêt des ménages.

    Ces derniers doivent évaluer soigneusement leur situation financière et tenir compte de l’impact de la hausse des taux d’intérêt sur l’accessibilité des prêts hypothécaires. Les propriétaires doivent comprendre clairement leur situation financière et élaborer un budget qui leur permette de faire face à leurs futures obligations hypothécaires tout en préservant leur bien-être financier global. 

    Consulter un professionnel et explorer différentes options hypothécaires peut contribuer à atténuer l’impact de la hausse des coûts hypothécaires sur les acheteurs. Un expert hypothécaire bien informé peut aider les futurs emprunteurs à comprendre leur capacité financière et à rechercher le taux le plus bas possible. 

    Bien que la recherche d’un taux bas soit une priorité pour la plupart des acheteurs, il est tout aussi important de rechercher le bon prêt hypothécaire. 

    Qu’est-ce qu’un bon prêt hypothécaire? Le bon prêt hypothécaire est une solution d’emprunt qui répond à vos besoins actuels et atténue les risques futurs. Les experts hypothécaires possèdent une connaissance du secteur qui leur permet de mettre en évidence les caractéristiques et les avantages les plus intéressants pour votre situation financière.

    Par exemple :

    • Si vous choisissez un prêt hypothécaire uniquement en fonction de la faiblesse de son taux, sans tenir compte de l’impact des pénalités excessives dont certains de ces prêts hypothécaires à faible taux sont assortis, vous risquez de devoir payer une lourde pénalité si vous ou votre famille devez déménager avant la fin du terme.  En discutant honnêtement de votre situation avec un expert hypothécaire, vous pouvez éviter d’opter pour des solutions qui ne sont pas assorties d’options flexibles, comme la transférabilité ou le calcul d’une pénalité de libération moins élevée.

    Foire aux questions

    Bienvenue dans notre section foire aux questions (FAQ), où nous répondons aux questions les plus courantes, élaborées par nos experts hypothécaires afin de vous aider à prendre les meilleures décisions en matière de financement hypothécaire.

    Comment les ménages peuvent-ils gérer leurs coûts hypothécaires dans un contexte de hausse des taux d’intérêt?

    Les ménages peuvent envisager de refinancer leur prêt hypothécaire afin de prolonger leur amortissement, d’effectuer des versements supplémentaires pour réduire le capital plus rapidement et de rechercher les meilleurs taux et conditions hypothécaires afin de gérer les coûts hypothécaires dans un contexte de hausse des taux d’intérêt. Il est conseillé de consulter un expert hypothécaire pour déterminer le meilleur plan d’action en fonction de sa situation personnelle.

    Remarque : les prêts hypothécaires à risque et les prêts hypothécaires privés offrent des amortissements plus longs, mais ils conviennent généralement aux emprunteurs qui recherchent des solutions à court terme assorties d’une stratégie de sortie. Il est important de se méfier des courtiers en prêts hypothécaires qui proposent ces solutions avant de vous expliquer pourquoi vous ne pouvez pas bénéficier d’un prêt à taux préférentiel.

    Que peut-on faire pour remédier à la pénurie de logements?

    Pour remédier à la pénurie de logements, il faut adopter une approche à multiples facettes. Les législateurs peuvent mettre en œuvre des mesures visant à encourager la construction de nouvelles unités de logement, par exemple en offrant des incitations fiscales, en supprimant les obstacles politiques municipaux à l’augmentation de la densité de l’habitat ou en rationalisant le processus réglementaire. 

    De plus, l’investissement dans des initiatives de logements abordables et l’encouragement au développement de l’immobilier locatif peuvent atténuer les tensions sur le marché immobilier. La collaboration entre le gouvernement, les acteurs du secteur et les communautés sera cruciale pour trouver des solutions durables aux problèmes d’offre de logements au Canada.

    Que doivent surveiller les acheteurs potentiels dans un marché immobilier tendu?

    Dans un marché immobilier tendu, les acheteurs potentiels doivent être prêts à agir rapidement et à faire des offres compétitives. Il est essentiel de bien comprendre le marché immobilier local, de fixer un budget réaliste et de demander l’avis d’un professionnel avant de faire une offre.

    En conclusion

    Le rapport de Statistique Canada fournit des informations précieuses sur les défis actuels en matière d’offre de logements et sur l’impact de la hausse des coûts hypothécaires sur le budget des ménages. L’accession à la propriété reste une stratégie importante de constitution de patrimoine, l’appréciation de la valeur immobilière contribuant à l’accumulation de valeur nette. 

    Toutefois, la pénurie persistante de logements pose des problèmes aux acheteurs potentiels et des problèmes d’abordabilité aux propriétaires actuels. La hausse des coûts hypothécaires pèse sur le budget des ménages et sur l’économie et les consommateurs, d’où la nécessité d’une planification financière minutieuse et d’une recherche des meilleurs taux possibles. 

    Contactez les experts hypothécaires de nesto pour connaître votre capacité d’emprunt hypothécaire.

    Avec nesto, aucun stress

    Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

    *Des conditions s’appliquent


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux
    Texte pour un devis express