Nouvelles de l’industrie

Les indicateurs économiques révèlent une convergence vers une baisse des taux d'intérêt aux États-Unis et au Canada

Les indicateurs économiques révèlent une convergence vers une baisse des taux d'intérêt aux États-Unis et au Canada

Table des matières

    Les indicateurs économiques révèlent une convergence vers une baisse des taux d’intérêt aux États-Unis et au Canada

    L’économie canadienne a connu une légère augmentation de 0,8 % de son PIB au quatrième trimestre 2023, échappant une fois de plus à la récession. Le PIB réel a connu une légère baisse ce trimestre, après une hausse révisée au trimestre précédent.

    Aux États-Unis, l’inflation des dépenses de consommation personnelle (PCE) a augmenté de 0,4 %, atteignant désormais 2,9 %, contre 4,9 % il y a un an. Le rapport publié aujourd’hui par le département américain du commerce indique que les dépenses de consommation ont ralenti en janvier, freinées par une baisse des dépenses pour des biens comme les voitures, les meubles et d’autres biens ménagers durables.

    Pourquoi c’est important

    Le produit intérieur brut (PIB) est un indicateur fiable de la santé économique d’un pays. Une hausse du PIB est un signe de bonne santé économique, tandis qu’une baisse du PIB peut être le signe d’une récession. 

    L’inflation, mesurée par l’indice des prix à la consommation (IPC), est essentielle à la stabilité d’un pays. Lorsque l’inflation est régulière et prévisible, cela signifie que l’économie est stable. Toutefois, une inflation élevée ou une déflation peut indiquer une instabilité économique, tandis qu’une désinflation peut signaler un ralentissement économique. 

    Tout comme le PIB, il est essentiel de surveiller les taux d’inflation pour connaître la santé globale d’une économie et évaluer les résultats à long terme du marché hypothécaire et immobilier.

    Les détails

    Les banquiers centraux prévoient une hausse généralisée de l’inflation de base, et nous verrons au milieu du mois s’ils ont raison. L’inflation aux États-Unis s’est accélérée en janvier avec la montée en flèche du coût des services comme le logement et la finance. Toutefois, l’augmentation d’une année sur l’autre a été la plus faible depuis près de trois ans, ce qui laisse présager une baisse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale au cours de l’été.

    Le rendement du GdC de 5 ans, l’indicateur principal du taux fixe le plus populaire au Canada, doit rester sous son plus haut niveau du mois dernier pour éviter une remontée des taux d’intérêt hypothécaires. S’il passe sous le niveau le plus bas du mois précédent, les chances d’une baisse significative des taux cet été s’améliorent.

    Vue d’ensemble

    Les données du PIB canadien pour ce trimestre ont montré une diminution, alors que les chiffres du trimestre précédent ont été révisés à la hausse. Cette révision des données permet au pays de ne plus répondre aux critères techniques de récession. Selon les estimations préliminaires pour le mois prochain, la croissance du PIB devrait augmenter.

    Bien que les chiffres de l’inflation canadienne de la semaine dernière aient été inférieurs aux prévisions pour janvier, l’IPC américain a été plus élevé que prévu, ce qui a poussé les taux fixes canadiens à la hausse – révélant ainsi une divergence entre les deux économies.

    Toutefois, la baisse de l’inflation de base aux États-Unis et la légère augmentation du PIB trimestriel révisé du Canada indiquent que le moment est venu d’abaisser les taux d’intérêt. Les indicateurs économiques stables au Canada et aux États-Unis ont contribué à la baisse progressive des taux hypothécaires fixes. Il y aura néanmoins toujours des obstacles sur la route.

    Les marchés obligataires prévoient trois baisses de taux cette année, probablement à partir du milieu de l’été. Cette prévision dépend de l’évolution de l’inflation au cours des prochains mois. La semaine prochaine, l’annonce très attendue du taux directeur au Canada et l’IPC de février seront surveillés de près afin d’obtenir de nouvelles indications d’un atterrissage en douceur.

    Ce que cela signifie pour les acheteurs et les propriétaires

    À mesure que les risques de récession s’atténuent, les emprunteurs pourraient concrétiser leur achat ou leur renouvellement à temps pour bénéficier d’une baisse des taux. Vous devriez contacter votre expert hypothécaire pour en discuter et bloquer votre taux hypothécaire

    Il est judicieux de choisir un prêteur qui offre au moins une option de réduction des taux flottants si les taux fixes baissent encore avant la date de clôture. Si votre situation financière vous permet de prendre des risques, optez pour un prêt hypothécaire à taux ajustable (ARM) qui vous permettra d’économiser de l’argent à mesure que les taux baisseront.

    Best Mortgage Rates

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Get Rates

    0.00%5 Year Fixe

    Get Rates
    Check more rates

    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux
    Texte pour un devis express