Achat de Maison #Fondamentaux de l'Hypothèque

Comment effectuer un test de stress pour votre prêt hypothécaire


Au Canada, les banques et d’autres prêteurs utilisent le test de stress hypothécaire pour déterminer si vous pourriez ou non vous permettre de rembourser si les taux venaient à changer. Le gouvernement du Canada a introduit les simulations de crise pour les prêts hypothécaires afin de protéger les prêteurs et les emprunteurs contre les retombées de changements soudains des taux qui rendent les remboursements intenables. Dans ce guide, nous décrirons les tenants et les aboutissants de la façon dont vous pouvez tester votre prêt hypothécaire avec nesto.


Faits saillants

  • Un test de stress pour les prêts hypothécaires est un moyen de déterminer dans quelle mesure les remboursements sont abordables en cas de hausse des taux d’intérêt 
  • Les prêteurs examinent votre ratio revenu/dépenses de logement et votre ratio revenu/dette lorsqu’ils examinent les résultats de votre test de stress hypothécaire .
  • Le taux de référence actuel est de 5,25 %. Lors du test de stress de votre prêt hypothécaire, vous utilisez ce taux, ou votre taux hypothécaire souhaité + 2 % (selon le plus élevé).
  • Si un prêteur ne pense pas que vous pouvez effectuer des remboursements au taux soumis au test de stress, vous ne serez probablement pas approuvé pour un prêt hypothécaire à ce montant.

Qu’est-ce qu’un test de stress ?

Les tests de stress vous permettent de voir si vous seriez en mesure de payer votre prêt hypothécaire si vos mensualités devaient augmenter. En termes financiers, un test de stress signifie simplement tester quelque chose pour les pires scénarios. Dans le contexte de votre prêt hypothécaire, une test de stress hypothécaire est un moyen d’empêcher les Canadiens d’emprunter trop lourdement sur leur maison, en testant le montant d’augmentation de leur versement hypothécaire qu’ils pourraient se permettre, avant qu’il ne soit approuvé. 

Qu’est-ce qu’un test de stress hypothécaire au Canada?

Au Canada, le test de stress hypothécaire est utilisé pour déterminer si vous seriez en mesure de rembourser votre prêt hypothécaire si les taux d’intérêt devaient augmenter d’un certain pourcentage. Étant donné que les taux d’intérêt peuvent fluctuer et affecter vos remboursements hypothécaires, les prêteurs utilisent le test de stress hypothécaire comme condition préalable à la qualification et pour se protéger contre les risques excessifs si vous n’êtes pas en mesure de rembourser votre prêt hypothécaire. 

Les taux d’intérêt devant continuer d’augmenter pendant le reste de l’année et potentiellement jusqu’en 2023, il est important de comprendre le test de stress hypothécaire si vous cherchez à demander un prêt hypothécaire cette année.

Comment puis-je calculer mon paiement hypothécaire lié au test de stress ?

La façon la plus simple de calculer votre test de stress hypothécaire est d’appliquer à votre prêt hypothécaire lequel de ces deux taux est le plus élevé :

  • Le taux de référence de la Banque du Canada, actuellement de 5,25 %, ou
  • Votre taux d’intérêt hypothécaire + 2 %

Par exemple, si votre taux hypothécaire est le meilleur taux variable sur 5 ans de nesto à 2,45 % (en date de juin 2022), vous calculerez :

2,45 % + 2 = 4,45 %

Puisque le taux de référence de la Banque du Canada de 5,25 % est supérieur à 4,45 %, vous utiliseriez le taux le plus élevé de 5,25 % pour le taux d’intérêt du test de stress.

Ensuite, entrez simplement votre taux de test de stress dans notre calculatrice de prêt hypothécaire pour calculer votre paiement mensuel de test de stress pour le montant hypothécaire souhaité.

Si vos dépenses de logement mensuelles totales sont inférieures à 39 % de votre revenu mensuel, vous réussirez le test de stress pour ce montant hypothécaire.

Modifications du test de résistance hypothécaire au Canada

À partir du 1er juin 2021, tous les prêts hypothécaires non assurés (lorsque les emprunteurs ont une mise de fonds d’au moins 20 %) et les prêts hypothécaires assurés (c’est-à-dire ceux dont la mise de fonds est inférieure à 20 %) doivent être approuvés au taux de référence du gouvernement de 5,25 %, ou au taux hypothécaire des demandeurs + 2 % (le plus élevé des deux). 

Les seules exceptions à ces chiffres concernent les contrats d’achat et de vente datés d’avant le 1er juin 2021, ou le renouvellement d’un prêt hypothécaire existant assuré par défaut. Pour une offre acceptée datée d’avant le 1er juin, vous serez soumis au taux le plus élevé entre le taux du test de stress précédent de 4,79% et le taux d’intérêt contractuel de +2%. Dans l’exemple d’un prêt hypothécaire assuré devant être renouvelé, les règles d’admissibilité seraient basées sur la date à laquelle le montant assuré a été financé.

Le test de stress 2.0, comme on l’appelle, et son taux d’admissibilité plus élevé, ont un impact considérable sur le pouvoir d’achat des acheteurs de maison et réduisent d’environ 5 % le montant du prêt hypothécaire auquel une personne peut prétendre. Le nouveau test de stress a été introduit afin de protéger les propriétaires canadiens contre les emprunts trop élevés par rapport à la valeur de leur maison et l’accumulation de niveaux d’endettement insoutenables.

Voici une liste détaillée du taux de référence du gouvernement au cours des cinq dernières années.

Taux de référence du gouvernement du Canada, 2017 – 2022
DateTaux d’intérêtModifications
25 octobre 20174,99 %
17 janvier 20185,14 %+ 0,15%
9 mai 20185,34 %+0,20%
10 juillet 20195,19 %-0,15%
18 mars 20205,04 %-0,15%
20 mai 20204,94 %-0,10%
12 août 20204,79 %-0,15%
1er juin 20215,25 %

Exemple

Supposons que vous cherchiez à acheter une maison jumelée à Calgary en ce moment. En juin 2022, l’une de ces propriétés coûterait 540 000 $ en moyenne. Supposons que vous ayez 20 % à mettre de côté (20 % de 540 000 $ équivaut à 108 000 $) et que vous souhaitiez obtenir l’approbation d’un taux variable de 3 % sur 5 ans, avec une période d’amortissement de 25 ans. 

Le montant total de votre prêt hypothécaire serait de 432 000 $ et vos versements mensuels seraient de 2 044,42 $, avant le test de stress. Si vous deviez tester ces paiements, vous utiliseriez le taux de référence du gouvernement de 5,25 %, car il s’agit du plus élevé des deux chiffres du test de stress (3 + 2 = 5, ce qui est inférieur à 5,25). Après le test de stress, vos mensualités seraient de 2 512,53 $. 

Comment effectuer un test de stress pour votre prêt hypothécaire

Pour voir si votre prêt hypothécaire passera le test de stress nécessaire à l’approbation, utilisez notre calculateur de paiement hypothécaire pour saisir le montant de votre prêt hypothécaire souhaité. Ensuite, appliquez soit le taux de référence de 5,25 %, soit votre taux hypothécaire plus 2 % (le plus élevé des deux). Cela vous donnera le montant de vos paiements mensuels « testés par le stress ». 

La question est, pouvez-vous vous permettre ce chiffre? Officiellement, vous ne pouvez pas si ce chiffre plus tous vos autres frais de logement (taxe foncière, chauffage, frais d’entretien de copropriété) est supérieur à 39 % du revenu brut de votre ménage. Vous ne serez pas approuvé pour un prêt hypothécaire que vous ne pouvez pas vous permettre après un test de stress, si cela signifie que le ratio des coûts sur le revenu de votre ménage est trop élevé.

Foire aux questions

Comment savoir si j’ai réussi mon test de stress hypothécaire?

Au Canada, lors d’une demande de prêt hypothécaire, les prêteurs examineront deux formules : l’amortissement brut de la dette (ABD) et l’amortissement total de la dette (ATD). Le ABD mesure l’importance de vos frais de logement par rapport à votre revenu, tandis que le ATD mesure le montant de la dette de logement que vous contacterez en plus de toutes vos autres dettes, par rapport à votre revenu. En règle générale, si le revenu annuel brut de votre ménage est absorbé à plus de 39 % par les dépenses de logement – notamment en tenant compte d’un prêt hypothécaire soumis au stress, vous ne passerez pas le test de stress. Pour l’ATD, tous vos remboursements de dettes, comme les remboursements hypothécaires au montant soumis au stress, les dettes de cartes de crédit et tout autre prêt, doivent être inférieurs à 44 % du revenu annuel brut de votre ménage. Ce pourcentage peut varier d’un prêteur à l’autre. Vous saurez que vous n’avez pas réussi le test de stress si votre demande de prêt hypothécaire est refusée sur la base des résultats de ce test. 

Tous les prêteurs hypothécaires utilisent-ils le test de stress ?

À compter du 1er juin 2021, tous les prêts hypothécaires non assurés (mise de fonds supérieure à 20 %) et les prêts hypothécaires assurés (mise de fonds inférieure à 20 %) doivent être approuvés au taux admissible de référence de 5,25 % ou à leur taux contractuel + 2 % (selon le plus élevé). Cependant, si vous décidez de ne pas faire appel à un prêteur conventionnel, vous pouvez bénéficier d’exceptions par l’intermédiaire d’un prêteur alternatif, comme une institution privée ou une caisse populaire non réglementée par le gouvernement fédéral. Vous pouvez également penser à épargner pour une mise de fonds plus élevée ou à prolonger la période d’amortissement de votre prêt, de sorte que vos mensualités soient plus faibles au départ et puissent vous aider à réussir le test de stress.

Devez-vous faire un test de stress pour renouveler votre hypothèque?

Pas si vous restez avec votre prêteur actuel. Cependant, les directives de qualification canadiennes actuelles exigent que les propriétaires se requalifient s’ils souhaitent passer à un nouveau prêteur lors du renouvellement. Cela signifie que vous devrez passer un nouveau test de stress dans le cadre du processus de prêt hypothécaire.

Conclusion

Le test de stress est un moyen important pour les prêteurs d’évaluer si un demandeur sera en mesure de payer ses mensualités si les taux venaient à changer. En simulant l’impact qu’aurait une augmentation de vos remboursements hypothécaires sur votre revenu par rapport aux dépenses de logement et sur votre revenu par rapport aux niveaux d’endettement, le test de stress est un moyen de protéger à la fois les prêteurs et les emprunteurs. Pour les prêteurs, le test de stress signifie qu’ils peuvent réduire le risque lié à leurs demandeurs en n’accordant un prêt qu’à ceux qui ont une marge de manœuvre supplémentaire dans leur budget. Pour les acheteurs, cela signifie qu’ils ne seront pas dépassés par la situation si les taux augmentent. 

Si vous cherchez à faire une demande de prêt hypothécaire au Canada en ce moment, nesto vous offre les meilleurs taux disponibles, et nous prêtons aussi directement. Si vous avez essayé notre calculatrice de capacité d’emprunt et pensez que vous réussirez le test de stress au taux que vous avez choisi, contactez-nous maintenant et nous vous aiderons à démarrer.


Prêt à vous lancer?

En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

Partager :

Table of contents

    Bloquez votre taux hypothécaire pour 150 jours

    Verrouillez votre taux aujourd’hui

    Articles connexes : Achat de Maison