Achat de Maison

Actualités hypothécaires | La situation immobilière des millénariaux

Actualités hypothécaires | La situation immobilière des millénariaux
Écrit par
  • Tvine
| Jan 25, 2024
Révisé, Fév 9, 2024
Partager :

Table des matières

    Au cours des dernières années, le Canada a connu une baisse notable du taux d’accession à la propriété. Selon Statistique Canada, le pourcentage de propriétaires est passé de 69 % en 2011 à 66,5 % en 2021. Cette tendance se manifeste toutefois différemment selon les provinces du pays et les générations, en particulier chez les millénariaux. Le présent article se penche sur la situation immobilière pour les millénariaux au Canada, en analysant les taux d’accession à la propriété, l’accessibilité financière et les obstacles auxquels ils sont confrontés sur le marché.


    Les grandes lignes

    • Les taux d’accession à la propriété sont en baisse partout au Canada, certaines provinces étant plus durement touchées que d’autres.
    • Dans la tranche d’âge des 25-29 ans, le taux d’accession à la propriété a chuté de 44,1 % à 36,5 %.
    • Parmi les quelques facteurs qui pourraient potentiellement aider les millénariaux en 2024, on peut citer les baisses de taux et la diminution des prix des propriétés.

    Est-ce la première fois que vous achetez une maison?

    Taux d’accession à la propriété dans les provinces

    Les taux d’accession à la propriété sont en baisse partout au Canada, certaines provinces étant plus durement touchées que d’autres, comme l’indiquent les données de 2021 de Statistique Canada. À titre de référence, le taux national d’accession à la propriété est passé de 69 % en 2011 à 66,5 % en 2021.

    Taux d’accession à la propriété dans les provinces : du plus haut au plus bas en 2021

    Province 2011 2021
    Terre-Neuve-et-Labrador 77,5 % 75,7 %
    Nouveau-Brunswick 75,7 % 73 %
    Alberta 73,6 % 70,9 %
    Saskatchewan 72,6 % 70,7 %
    Île-du-Prince-Édouard 73,4 % 68,8 %
    Ontario 71,4 % 68,4 %
    Manitoba 70,1 % 67,4 %
    Nouvelle-Écosse 70,8 % 66,8 %
    Colombie-Britannique 70 % 66,8 %
    Québec 61,2 % 59,9 %

    Abordabilité dans les provinces

    Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les provinces qui affichent les taux d’accession à la propriété les plus élevés ne sont pas les plus riches économiquement, mais plutôt les plus abordables. Avec un prix moyen des propriétés de 239 900 $ en 2021, le Nouveau-Brunswick a enregistré un taux d’accession à la propriété de 73 %. Terre-Neuve-et-Labrador se targuait d’avoir le plus grand nombre de propriétaires et d’avoir le deuxième prix moyen le plus bas au Canada, soit 263 900 $.

    Cependant, avec une augmentation du prix des propriétés de 135 % entre 2011 et 2021, il n’est pas surprenant que l’Ontario ait enregistré une baisse de 3,1 % du nombre de propriétaires. Dans le même sens, la Colombie-Britannique, qui abrite l’un des marchés immobiliers les plus chers du pays, a connu une baisse de 3,2 %. L’accession à la propriété reste inabordable dans ces plaques tournantes, où les prix moyens dans les grandes villes comme Toronto et Vancouver ont atteint respectivement 1 125 928 $ et 1 196 500 $.

    Les millénariaux sont les plus durement touchés par la crise de l’accessibilité au logement

    Les plus touchés par ce phénomène sont sans doute les millénariaux. Ce groupe démographique affiche le taux d’accession à la propriété le plus bas, les moins de 40 ans se situant en dessous de la moyenne canadienne de 66,5 %. Dans la tranche d’âge des 25-29 ans, le taux d’accession à la propriété a chuté de 44,1 % à 36,5 %, ce qui indique que l’accès au marché est très difficile.

    La corrélation entre la propriété des parents et la capacité de leurs enfants à posséder une propriété a conduit à un avantage évident pour certains, créant ainsi un fossé. Le taux d’accession à la propriété des millénariaux dont les parents possédaient plus d’une propriété était de 23,8 %, soit près du triple du taux des millénariaux dont les parents n’étaient pas propriétaires. Cela a conduit à une reproduction de l’inégalité dans l’accession à la propriété entre les générations.

    Comment les millénariaux peuvent-ils acheter une propriété en 2024?

    Parmi les quelques facteurs qui pourraient potentiellement aider les millénariaux en 2024, on peut citer les baisses de taux et la diminution des prix des propriétés. Mais ces facteurs dépendent fortement de la dynamique du marché et des facteurs économiques externes, qui sont souvent imprévisibles.

    • Une baisse des prix des propriétés : Il s’agit là d’une évidence. Des prix moins élevés permettraient d’accueillir un plus grand nombre de millénariaux sur le marché de la propriété. En 2023, nous avons remarqué une baisse globale des prix des propriétés, en particulier sur les principaux marchés comme l’Ontario et la Colombie-Britannique. Alors que les experts prédisent que les prix plongeront encore plus bas avant de rebondir en 2024, l’ampleur de la baisse réelle des prix des propriétés reste incertaine.
    • Diminution du taux d’intérêt de la Banque du Canada : Au cours des 21 derniers mois, l’économie canadienne a connu 10 hausses de taux d’intérêt. Aujourd’hui, en 2024, le marché de l’immobilier se remet encore de ces hausses, et l’on s’attend à des baisses de taux en milieu d’année. Un répit dans ce contexte de taux élevés, qui a laissé les acheteurs potentiels en marge du marché, permettra certainement aux millénariaux d’enfin entrer sur le marché.
    • Programmes gouvernementaux d’achat de logements : Le gouvernement a activement mis en place des programmes d’aide afin d’atténuer le défi croissant que représente l’accession à la propriété pour les millénariaux. L’efficacité de ces programmes reste toutefois à démontrer. Certains de ces programmes comprennent des subventions gouvernementales comme le crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation, le régime d’accession à la propriété (RAP), et de nombreuses remises provinciales sur les droits de cession immobilière.

      De plus, le nouveau compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété (CELIAPP) permet aux acheteurs potentiels de verser jusqu’à 8 000 $ par année (plafond à vie de 40 000 $) pour l’achat d’une première propriété. Si l’achat se fait au sein d’un ménage, chaque personne qui investit dans l’achat d’une propriété peut épargner sur son propre compte CELIAPP. Le CELIAPP prévoit une déduction fiscale sur les cotisations, comme un REER, mais offre des retraits exonérés d’impôt lors de l’achat d’une première propriété, comme un CELI.

    Avec nesto, aucun stress

    Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

    *Des conditions s’appliquent

    Foire aux questions

    Bienvenue dans notre section foire aux questions (FAQ), où nous répondons aux questions les plus courantes, élaborées par nos experts hypothécaires afin de vous aider à prendre les meilleures décisions en matière de financement hypothécaire.

    Quel est le pourcentage de millénariaux canadiens qui sont propriétaires?

    Les millénariaux canadiens ont connu la plus forte baisse du taux d’accession à la propriété par rapport aux générations précédentes. En 2021, les Canadiens âgés de 25 à 29 ans ont vu leur taux d’accession à la propriété chuter à 36,5 %, contre 44 % en 2011.

    Quel est le revenu moyen des millénariaux au Canada?

    Les millénariaux ont un revenu annuel moyen de 44 093 $ au Canada. Bien qu’ils gagnent plus que les baby-boomers ou la génération X au même âge, les revenus des milléniaux sont inférieurs au coût de la vie et à l’accessibilité du logement.

    Quelle est la génération qui possède le plus de propriétés?

    Les baby-boomers continuent de détenir la majorité des parts du marché immobilier en valeur totale des propriétés possédées.

    En conclusion

    La situation de l’immobilier au Canada, en particulier pour les millénariaux, est en train de changer radicalement. Avec la chute du taux d’accession à la propriété et l’accessibilité qui est une préoccupation croissante, les millénariaux sont confrontés à des défis considérables pour mettre la main sur leur propriété. Cependant, avec les changements potentiels du marché, les baisses de taux attendues et l’aide gouvernementale, il y a de l’espoir pour une amélioration de l’accession à la propriété pour les millénariaux dans les années à venir.


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux