Nouvelles de l’industrie

Le gouvernement fédéral met fin au programme incitatif pour l'achat d'une première propriété

Le gouvernement fédéral met fin au programme incitatif pour l'achat d'une première propriété

Table des matières

    Le gouvernement fédéral met fin au programme incitatif pour l’achat d’une première propriété

    La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a mis fin à son programme d’incitation à l’achat d’une première propriété (IAPP). Ce programme, qui avait été conçu pour aider les nouveaux acheteurs à entrer sur le marché immobilier, avait reçu des critiques mitigées depuis sa création. 

    L’adresse URL de la Stratégie nationale pour le logement est chezsoidabord.ca, d’où est née l’incitation à l’achat d’une première propriété. Ironiquement, le gouvernement fédéral a décidé de mettre fin au programme alors que les taux d’accession à la propriété chutent en raison de l’abordabilité et de la disponibilité des logements, qui n’ont jamais été aussi faibles.

    Fin des mises de fonds publiques

    Le programme IAPP, conçu pour réduire les coûts hypothécaires mensuels des acheteurs d’une première propriété en permettant au gouvernement de partager la valeur nette de l’achat de la propriété par le biais d’une mise de fonds supplémentaire, est maintenant officiellement terminé. La date limite pour les nouvelles demandes ou les demandes soumises à nouveau dans le cadre du programme est fixée au 21 mars 2024. Cette annonce a surpris, laissant déçus de nombreux millénariaux mis à l’écart qui attendaient un moment plus opportun pour acheter leur première propriété. 

    Des lacunes restrictives

    L’IAPP a suscité de nombreuses critiques. Nombreux sont ceux qui ont estimé que le programme était restrictif et peu utile, notamment en ce qui concerne les plafonds de revenus des ménages et le montant de l’hypothèque que l’acheteur pouvait contracter. Ces restrictions n’ont permis qu’à un nombre restreint de candidats de bénéficier du programme.

    Étrangement, certains Canadiens se demandent si le gouvernement a choisi de mettre fin au programme en raison des pertes qu’il a subies dans les valeurs nettes prises jusqu’à présent. Ou encore que la plupart des acheteurs d’une première propriété au Canada vivent dans des villes où le prix d’achat restrictivement bas de 480 000 $ (ou même le prix plus élevé de 675 000 $ à Toronto ou Vancouver) ne permet pas d’acheter quoi que ce soit après un test de stress hypothécaire sur la base des taux hypothécaires actuels avec une mise de fonds d’à peine 5 % ou 10 %.

    Toujours un acheteur potentiel, jamais un propriétaire

    Avec l’abandon de l’IAPP, les candidats à l’accession à la propriété peuvent être confrontés à des difficultés supplémentaires lorsqu’ils tentent d’entrer sur le marché immobilier. Dans le cadre de ce programme, vous pouviez emprunter jusqu’à 10 % de votre prix d’achat, ce qui vous permettait d’effectuer une mise de fonds plus importante, réduisant ainsi vos versements mensuels. Sans cette aide, de nombreux primo-accédants pourraient avoir du mal à assumer les coûts initiaux de l’achat d’une propriété. À condition, bien sûr, qu’ils puissent bénéficier d’un prêt hypothécaire pour la propriété qu’ils convoitent et qui se trouve là où ils souhaitent vivre.

    Une dernière porte qui se ferme

    La fin de l’IAPP pourrait se traduire par des versements mensuels plus élevés pour les propriétaires qui auraient compté sur le programme pour réduire le solde initial de leur prêt hypothécaire. Le programme permettait aux propriétaires de rembourser la subvention après 25 ans ou au moment de la vente de la propriété, le montant dû étant ajusté pour refléter la plus-value de la propriété. S’ils n’ont pas recours à l’IAPP, les propriétaires devront peut-être chercher d’autres méthodes pour faire face à leurs versements hypothécaires.

    La fin de l’IAPP marque un changement important dans le paysage immobilier canadien. Bien que le programme ait eu ses détracteurs, il a également constitué une ressource précieuse pour certains nouveaux acheteurs. Il sera intéressant de voir quelles nouvelles initiatives seront lancées pour aider ceux qui cherchent à entrer sur le marché immobilier. Pour l’instant, les candidats à l’achat d’une propriété devront se débrouiller sans l’aide de l’IAPP.Vous êtes prêt à vous lancer dans l’achat d’une habitation, avec ou sans l’IAPP? Contactez les experts hypothécaires de nesto pour vous aider dans votre démarche d’accession à la propri

    Best Mortgage Rates

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Get Rates

    0.00%5 Year Fixe

    Get Rates
    Check more rates

    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux
    Texte pour un devis express