Achat de Maison

Comment se préparer à devenir propriétaire

Comment se préparer à devenir propriétaire

Table des matières

    Vous vous apprêtez à acheter une habitation et à assumer la responsabilité d’être propriétaire? Posséder son propre domicile représente bien plus qu’un simple lieu de vie, c’est aussi un investissement dans votre avenir financier. 

    Aussi excitante que puisse être la perspective de devenir propriétaire, elle comporte aussi des défis qui exigent une préparation rigoureuse. Le marché canadien de l’habitation étant de plus en plus coûteux et concurrentiel, savoir comment se préparer à l’achat d’une propriété vous permettra de trouver l’habitation idéale pour vous et votre famille.


    Les grandes lignes

    • La préparation financière comprend l’établissement d’un budget, la vérification de votre cote de crédit et l’épargne en vue d’une mise de fonds.
    • L’utilisation d’outils en ligne, tels que la calculatrice de capacité d’emprunt hypothécaire, vous aidera à déterminer le montant que vous pouvez vous permettre de payer pour une propriété.
    • En magasinant pour trouver la maison, le prêt hypothécaire et l’agent immobilier adéquats, vous vous assurerez de faire la meilleure affaire.

    Comment se préparer à l’achat d’une habitation?

    Se préparer à devenir propriétaire nécessite une planification réfléchie. Veillez à mettre de l’ordre dans vos finances en établissant et en respectant un budget qui tient compte de vos revenus, de vos dépenses et de vos dettes. 

    Vérifiez régulièrement votre cote de crédit et corrigez tout problème qui pourrait nuire à votre capacité à obtenir un prêt hypothécaire. 

    Vous devez également disposer d’une mise de fonds et d’un montant supplémentaire pour couvrir les coûts additionnels éventuels. Ces mesures vous aideront à déterminer l’échelle de prix que vous pouvez vous permettre de payer et à éviter de vous surcharger financièrement.

    Étapes pour vous aider à vous préparer à devenir propriétaire

    Si vous envisagez d’acheter une habitation, il est important de commencer à vous préparer le plus tôt possible. L’accession à la propriété est un investissement important qui nécessite une réflexion et une planification approfondies. En vous y prenant le plus tôt possible, vous serez mieux à même de savoir comment vous préparer à l’achat d’une propriété.

    1. Vérifier et améliorer votre cote de crédit

    La première chose à faire est de vérifier votre cote de crédit et, si nécessaire, de prendre des mesures pour l’améliorer. Votre institution financière vous donnera probablement un accès gratuit à votre dossier de crédit par l’intermédiaire de son portail bancaire en ligne. 

    Les institutions financières utilisent l’une des deux principales agences d’évaluation du crédit au Canada, Equifax ou TransUnion. Si votre institution financière n’offre pas ce service, vous pouvez accéder gratuitement à votre dossier directement auprès des deux agences d’évaluation du crédit.

    La cote de crédit est basée sur plusieurs facteurs, comme l’historique de paiement, le volume de crédit que vous utilisez par rapport à celui dont vous disposez (utilisation du crédit), la durée de l’historique de crédit et le nombre de demandes de renseignements figurant au dossier.

    Votre cote de crédit est un chiffre compris entre 300 et 900. Plus votre cote de crédit est élevée, plus vous semblerez un candidat idéal aux yeux des prêteurs. 

    2. Réduire vos ratios d’ABD et d’ATD  

    Au moment de demander un prêt hypothécaire, les prêteurs tiennent compte des ratios d’amortissement de la dette pour déterminer ce que vous pouvez vous permettre d’emprunter et si vous êtes en mesure de rembourser le prêt hypothécaire. 

    Les prêteurs utilisent deux facteurs exprimés sous forme de ratios : l’amortissement brut de la dette (ABD) et l’amortissement total de la dette (ATD).

    • L’ABD indique le coût maximum du logement que vous pouvez assumer chaque mois et est limité à 32 % de votre revenu mensuel brut pour les prêts hypothécaires non assurés et à 39 % pour les prêts hypothécaires assurés. 
    • L’ATD indique le montant maximum que vous pouvez rembourser chaque mois. Il est limité à 40 % pour les hypothèques non assurées et à 44 % pour les hypothèques assurées.

    Vous pouvez calculer le montant que vous pouvez vous permettre d’emprunter en utilisant les pourcentages de l’ABD et de l’ATD par rapport à votre revenu brut. Ces ratios vous permettront de déterminer le prix que vous êtes en mesure de payer et, si vous avez des dettes en cours, de voir comment le fait de les rembourser réduira vos ratios et augmentera le prix que vous êtes en mesure de payer.

    Par exemple, vous souhaitez déterminer ce que vous pouvez vous permettre de payer mensuellement.

    • En utilisant un revenu mensuel brut (avant impôts) de 5 000 $ pour cet exemple, vos frais de logement mensuels totaux devraient être, au maximum, de 1 600 $ pour une hypothèque non assurée et de 1 950 $ pour une hypothèque assurée, afin de répondre aux critères de l’ABD. Le total des dettes mensuelles doit être au maximum de 2 000 $ pour une hypothèque non assurée et de 2 200 $ pour une hypothèque assurée, afin de répondre aux critères de l’ATD.

    3. Épargner pour une mise de fonds

    Le versement de la mise de fonds est l’un des plus grands obstacles à surmonter pour acheter un logement. Selon le prix d’achat, vous devez épargner 5 à 20 % du prix d’achat de la propriété à titre de mise de fonds. Si vous voulez éviter de payer l’assurance du prêt hypothécaire, vous devrez verser une mise de fonds équivalant à au moins 20 % de la valeur de la propriété. 

    Les habitations dont le prix d’achat est inférieur à 500 000 $ doivent faire l’objet d’une mise de fonds de 5 %. Les propriétés dont le prix d’achat est supérieur à 500 000 $, mais inférieur à 1 million $, nécessitent une mise de fonds minimale de 5 % sur la première tranche de 500 000 $, puis de 10 % sur le reste du montant. Si le prix d’achat de la propriété que vous souhaitez acquérir est supérieur à 1 million $, vous devrez verser une mise de fonds de 20 %.

    Comment calculer le montant de la mise de fonds nécessaire :

    Pour un prix d’achat de 750 000 $, vous devez disposer d’une mise de fonds d’au moins 50 000 $. Vous pouvez calculer ce montant comme suit :

    500 000 $ x 5 % = 25 000 $

    250 000 $ x 10 % = 25 000 $

    25 000 $ + 25 000 $ = 50 000 $ 

    4. Calculer votre capacité d’emprunt

    Vous pouvez utiliser la calculatrice de capacité d’emprunt hypothécaire de nesto pour déterminer le montant que vous pouvez vous permettre d’emprunter. La calculatrice évalue le montant que vous pouvez payer en fonction de vos revenus, du montant de votre mise de fonds et de vos dettes actuelles.

    Comment utiliser la calculatrice de capacité d’emprunt hypothécaire de nesto :

    Pour utiliser la calculatrice de capacité d’emprunt, sélectionnez la province où vous prévoyez acheter, puis entrez votre revenu annuel, le revenu du codemandeur (s’il y a lieu), la mise de fonds minimale que vous souhaitez verser et vos dettes actuelles. 

    Vous pouvez laisser les taxes foncières, les frais de copropriété et les coûts de chauffage comme estimations ou, si vous avez déjà un endroit en tête, vous pouvez entrer ces chiffres manuellement pour obtenir une estimation plus précise.

    5. Rechercher le meilleur taux hypothécaire, le meilleur prêteur et le meilleur produit

    Il est important, lorsque vous achetez une propriété, de rechercher les meilleurs taux hypothécaires, les meilleurs prêteurs et les meilleurs produits. Les meilleurs taux ne s’accompagnent pas toujours du produit qui vous convient le mieux. Il est donc important de vérifier les conditions et les caractéristiques offertes par les prêteurs, au-delà des taux, avant de prendre une décision. 

    Posez des questions sur les restrictions en matière de transfert, de conversion ou de refinancement de l’hypothèque, ainsi que sur les pénalités de remboursement anticipé si vous devez résilier l’hypothèque ou si vous souhaitez effectuer des remboursements anticipés afin d’économiser sur l’intérêt. 

    Le fait de bénéficier de conditions plus avantageuses que le taux peut vous permettre d’économiser beaucoup d’argent et de bénéficier d’une flexibilité indispensable si votre situation financière venait à changer.

    Devriez-vous opter pour un taux fixe ou variable?

    La décision d’opter pour un prêt hypothécaire à taux fixe ou variable est une question de tolérance au risque. Posez-vous la question suivante : pouvez-vous faire face à des versements hypothécaires fluctuants ou préférez-vous un versement fixe sur une période déterminée? Il est toujours recommandé de consulter un expert hypothécaire pour évaluer votre situation financière et vos objectifs à court et à long terme si vous n’arrivez pas à choisir l’option qui vous convient le mieux.

    6. Être admissible à un prêt hypothécaire

    L’obtention d’une préapprobation ou d’une préqualification hypothécaire vous donnera une idée de votre capacité d’emprunt. Une préqualification est une évaluation financière basée sur les informations que vous fournissez au prêteur, généralement en fonction de vos revenus, du montant que vous avez épargné pour la mise de fonds et d’une vérification sommaire de votre dossier de crédit. 

    Une préapprobation, plus poussée, évalue tous vos paramètres financiers. Avec une préapprobation, vous pouvez également obtenir un taux qui sera bloqué jusqu’à 120 jours et que vous pourrez utiliser pour l’approbation finale une fois que vous aurez signé une offre.

    Il est important de se rappeler qu’une préapprobation ou une préqualification n’est pas une approbation finale du prêt hypothécaire. Il n’y a pas de garantie d’approbation puisqu’elles ne sont pas liées à une propriété en particulier et qu’elles ne nécessitent qu’un contrôle sommaire de la solvabilité.

    Le prêt hypothécaire sera approuvé une fois que l’offre d’achat aura été acceptée et qu’il aura été déterminé que la propriété répond aux critères du prêteur. 

    Pour obtenir l’approbation finale, il faudra procéder à une vérification complète de votre situation financière, de vos revenus et de votre mise de fonds, ainsi qu’à un examen approfondi de votre dossier de crédit afin d’évaluer votre capacité à contracter un prêt hypothécaire sur la propriété que vous souhaitez acheter.

    7. Comprendre tous les frais cachés, les frais d’assurance et les coûts

    L’achat d’une propriété comporte un certain nombre de frais et de coûts supplémentaires. Vous devez prévoir des frais de clôture représentant environ 3 à 5 % du prix d’achat de la propriété. Il est toutefois recommandé de prévoir un montant plus proche de 5 %, pour bénéficier d’une plus grande marge de manœuvre. Les frais de clôture comprennent :

    • Les droits de cession immobilière
    • La TVH/TPS
    • L’arpentage
    • L’inspection de la propriété
    • Les frais d’évaluation
    • Les frais juridiques
    • L’assurance du titre de propriété

    En plus des frais de clôture, il vous faudra prévoir un budget pour les frais de déménagement si vous envisagez de faire appel à des déménageurs ou de louer un camion, ainsi que pour les frais d’entreposage si les dates d’emménagement et de déménagement tombent à des jours différents.

    8. Prévoir les coûts d’entretien et de travaux d’amélioration de votre habitation

    En plus d’économiser pour les frais de clôture, vous devez penser à économiser pour les frais d’entretien imprévus. Un autre coût potentiel à prendre en compte est celui des cotisations spéciales si vous achetez un appartement en copropriété. Il est également utile de mettre de côté des économies supplémentaires si vous prévoyez d’apporter des améliorations à votre logement immédiatement après en avoir pris possession.

    En disposant d’une réserve, vous serez moins stressé si quelque chose tombe en panne ou nécessite des réparations quelques mois après avoir emménagé dans la maison de vos rêves. 

    Prévoyez d’économiser environ 3 à 5 % du prix d’achat de votre logement pour ces dépenses supplémentaires.

    Pourquoi il est préférable de magasiner lorsque vous achetez une propriété

    Il est important de faire appel à un agent immobilier compétent pour vous aider à trouver la propriété idéale et à un agent hypothécaire qualifié pour obtenir les conseils d’un expert. Magasinez et comparez les inscriptions et les prix dans le secteur où vous prévoyez vivre. Un agent immobilier expérimenté et bien informé vous aidera à comparer les prix afin que votre offre corresponde au marché et qu’elle ait plus de chances d’être acceptée.

    Le bon expert hypothécaire vous aidera à obtenir le meilleur produit hypothécaire pour répondre à vos besoins. Il déterminera avec vous la solution hypothécaire la plus adaptée et vous aidera à obtenir le meilleur taux possible.

    Foire aux questions


    Dois-je souscrire une assurance hypothécaire en achetant une propriété?

    Si vous prévoyez de verser une mise de fonds inférieure à 20 % pour une habitation dont le prix d’achat est inférieur à 1 million $, vous devez souscrire une assurance hypothécaire. Le prêteur paie l’assurance hypothécaire si vous versez une mise de fonds de 20 % ou plus. L’assurance hypothécaire n’est toutefois pas obligatoire si vous achetez un bien immobilier d’une valeur supérieure à 1 million $.


    Combien dois-je épargner pour acheter une propriété?

    Vous devez épargner au moins 5 % pour la mise de fonds et prévoir un budget supplémentaire de 3 à 5 % pour les frais de clôture. Pensez à mettre de côté 3 à 5 % supplémentaires pour tout autre coût imprévu. 

    Par exemple, si vous prévoyez d’acheter une maison d’une valeur de 500 000 $, vous devrez économiser au moins 55 000 $ pour la mise de fonds et une réserve supplémentaire pour faire face à tout imprévu au cours du processus d’achat.


    Combien de temps faut-il pour acheter une propriété?

    La durée du processus d’achat d’une propriété dépend principalement de la recherche, de l’acceptation de l’offre et de l’identification de la propriété qui vous convient. Il y a ensuite une période de réflexion de 5 jours après l’acceptation de l’offre avant que la clôture ne puisse avoir lieu. La clôture peut être aussi rapide que 10 jours, bien que les prêteurs aient besoin de suffisamment de temps pour procéder à des vérifications préalables et envoyer les instructions relatives à votre hypothèque à votre avocat. Le délai le plus court est d’environ 30 jours, ce qui vous permet d’obtenir le taux le plus bas.

    En conclusion

    L’achat d’une propriété est un événement de vie majeur pour lequel il est essentiel d’être bien préparé. Prenez le temps d’établir un budget, de vérifier votre cote de crédit et d’épargner pour le versement de votre mise de fonds afin de vous placer dans la meilleure position possible pour un achat réussi.L’accession à la propriété est une étape importante de la vie qui nécessite une préparation financière minutieuse. Utilisez les outils et les conseils présentés dans cet article pour vous mettre sur la bonne voie et contactez les experts hypothécaires de nesto. Nous sommes là pour vous guider dans votre parcours d’accession à la propriété.

    Avec nesto, aucun stress

    Si on ne peut égaler ou battre le taux de la compétition, recevez 500 $*.

    *Des conditions s’appliquent


    Prêt à vous lancer?

    En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!

    Meilleurs taux hypothécaires

    Fixe
    Variable
    au

    0.00%3 Year Fixe

    Obtenez votre taux

    0.00%5 Year Fixe

    Obtenez votre taux
    Voir tous les taux