Fondamentaux de l'Hypothèque #Achat de Maison

Comment acheter une maison saisie au Canada


Les propriétaires, quels que soient leurs efforts, sont parfois incapables de faire face à leurs demandes de prêts hypothécaires. Ce phénomène est particulièrement fréquent dans les grandes régions urbaines, où les propriétaires voient leur maison saisie. 

Une saisie peut également être due à d’autres raisons, comme de mauvaises conditions de vie ou une activité criminelle. Cependant, quelle que soit la situation qui a conduit à l’expulsion, les prêteurs qui ont encore un privilège sur la propriété feront tout ce qu’ils peuvent pour récupérer au moins une partie de leur investissement. 

Les maisons saisies pourraient ainsi être remises en vente. 

Faits saillants

  • Les maisons sont saisies lorsque le propriétaire manque à plusieurs reprises à son contrat hypothécaire, puis ces maisons sont mises en place à vendre par le prêteur
  • Une vente judiciaire ou un pouvoir de vente peut être utilisé pour la forclusion selon la province où la maison est située 
  • Les maisons de forclusion sont généralement moins chères mais peuvent devenir coûteuses lorsque plusieurs offres sont faites et qu’une guerre d’enchères commence

Saisies au Canada : processus de vente

Les maisons saisies au Canada ne sont peut-être pas si courantes. En effet, les prêteurs ne considèrent la saisie qu’en dernier recours et essaient généralement de négocier avec les propriétaires pour les aider à conserver leur maison. 

D’une manière générale, quatre remboursements de prêt manqués signalent généralement la révocation imminente du titre de propriété. Bien entendu, les provinces et les prêteurs peuvent avoir des réglementations différentes à ce sujet. 

Une fois que la période de forclusion commence, cela ne signifie pas que tout espoir est perdu. Les propriétaires peuvent se présenter pour prouver leur capacité de remboursement du prêt, car les prêteurs peuvent encore être ouverts à la négociation. 

Si le prêteur, d’autre part, évalue la demande et détermine qu’il est toujours incapable de respecter ses engagements hypothécaires, il mettra en vente les maisons reprises. 

Dès que la reprise de possession est définitive, les emprunteurs disposent de 30 à 35 jours pour quitter la propriété. La propriété est ensuite vendue de deux manières : 

Vente judiciaire

Dans le cadre d’une vente judiciaire, le prêteur doit faire appel au tribunal. Une requête est soumise au tribunal pour obtenir l’autorisation de procéder à la vente de la propriété. Cette procédure peut s’avérer coûteuse en temps et en argent, avec des frais de justice pour le procès qui en résulte. 

Le processus de saisie peut être déclenché par le prêteur après le premier défaut de remboursement. Par la suite, l’emprunteur reçoit une déclaration de créance et de possession, ce qui annonce déjà une procédure judiciaire. Il dispose de 20 jours pour déposer une réponse « Déclaration de défense ». 

Si l’emprunteur néglige de répondre ou perd le procès, le tribunal peut accorder au prêteur l’autorisation nécessaire pour procéder à la vente du logement. Il n’est pas rare de trouver des propriétés à vendre par la banque en Nouvelle-Écosse ou des maisons à vendre par la banque en Colombie-Britannique, car les ventes de ce type sont courantes dans les provinces suivantes:

  • Québec
  • Colombie-Britannique
  • Alberta
  • Nouvelle-Écosse
  • Saskatchewan

Pouvoir de vente

Un pouvoir de vente permet au prêteur d’éviter les procédures judiciaires et d’obtenir le droit de mettre le bien en vente. La clause de pouvoir de vente peut le plus souvent être incluse dans le contrat hypothécaire que l’acheteur obtient. 

En règle générale, après quatre paiements hypothécaires, le prêteur se réserve le droit de reprendre possession du bien. Toutefois, les emprunteurs bénéficient d’une période de rachat allant jusqu’à 35 jours pour régler leurs dettes, y compris les paiements hypothécaires, les pénalités de retard, les arriérés d’impôts et d’autres frais. 

S’il ne respecte pas ces engagements, l’emprunteur reçoit un avis d’expulsion d’une durée de 30 jours. Le prêteur peut alors choisir de vendre le bien aux enchères ou de procéder à une vente traditionnelle. Il n’est pas rare de trouver des maisons appartenant à la banque à vendre en Ontario ou des biens immobiliers saisis en Ontario, car les ventes de ce type sont courantes dans les provinces suivantes :

  • Ontario
  • Terre-Neuve
  • Île-du-Prince-Édouard 
  • Nouveau-Brunswick

Pourquoi les maisons saisies sont moins chères

La plupart des maisons saisies par les banques à vendre sont généralement moins chères ou à un prix réduit. Il est assez courant de trouver leurs étiquettes de prix quelques crans en dessous des maisons comparables dans la même région. Habituellement, la réduction appliquée à la propriété peut différer selon la région. Les acheteurs potentiels profitent généralement des propriétés de ce type, qui peuvent également s’accompagner d’autres avantages pour économiser de l’argent, notamment

  • des taux d’intérêt plus bas 
  • des mises de fonds réduites
  • suppression des frais d’évaluation ou de certains frais de clôture

Bien que ces maisons saisies ne soient pas extraordinaires, ce qui en fait une affaire énorme est le fait que les propriétaires cherchent à s’en débarrasser aussi vite que possible. 

La plupart des propriétés saisies par les banques en Ontario doivent être vendues rapidement car tout retard peut entraîner la perte de la possession. En d’autres termes, les vendeurs négocient à partir d’une position de faiblesse dont les acheteurs peuvent tirer parti pour obtenir une bonne affaire. 

Si les maisons saisies l’ont déjà été, les acheteurs sont dans une position de négociation encore meilleure. En effet, les banques ne veulent pas devenir propriétaires et la plupart des bureaux de shérifs ne disposent pas du personnel nécessaire pour surveiller les propriétés saisies. 

En outre, les institutions financières doivent traiter avec des investisseurs et des auditeurs, et par conséquent, elles voudraient se débarrasser des maisons saisies. Elles tentent généralement de récupérer la plus grande partie possible du montant initial du prêt, mais ce n’est pas particulièrement faisable. Les acheteurs peuvent alors négocier, par exemple, des saisies à Toronto ou des saisies à Montréal en étant en position de force. 

Risques liés à l’achat de maisons saisies

Il y a certains risques associés à l’achat de maisons saisies. Peu importe qu’il s’agisse de maisons saisies par la banque à vendre à Fredericton ou même de maisons saisies par la banque à vendre à Moncton. 

Ces risques sont généraux et devraient très bien être pris en compte dans votre processus de décision lors de la recherche de saisies près de chez moi :

Problèmes liés à la propriété en l’état

Le terme  » tel quel  » implique que la propriété n’est accompagnée d’aucune garantie et il est courant pour les propriétés saisies à vendre. Vous n’avez aucune certitude que les appareils électroménagers fonctionnent, et vous ne pouvez pas non plus déterminer les caractéristiques telles que l’intégrité structurelle, entre autres. C’est pourquoi les propriétés en vente doivent absolument être inspectées. 

L’achat de maisons saisies à vendre n’est assorti d’aucune garantie ni d’aucun accès à un rapport sur les biens immobiliers (RPR) conforme. Celui qui figure dans le dossier peut être fourni, mais il n’y a aucune garantie qu’il s’agisse d’un rapport actualisé. 

Cela est particulièrement vrai si les maisons saisies à vendre ont subi des modifications depuis la dernière enquête. 

Coûts et frais supplémentaires (droits de cession immobilière)

La taxe de transfert de terrain est l’une des dépenses que vous aurez à supporter au cours du processus. Si vous cherchez à explorer les maisons saisies en Ontario, pour les maisons de moins de 200 000 $, vous payez 1 %, pour les maisons entre 200 000 $ et 2 000 000 $, vous payez 2 %, tandis que pour les maisons de plus de 2 000 000 $, vous payez 3 %.  

Forte concurrence

Les articles à prix réduit font l’objet d’une forte concurrence, et les maisons saisies ne sont pas différentes. La demande pour ces maisons saisies à Toronto monte généralement en flèche et attire l’intérêt des résidents potentiels ainsi que des flippers et des investisseurs professionnels.  

Puisque la plupart des maisons saisies ont un prix bien inférieur au prix concurrentiel moyen au départ, il est sûr de dire que l’achat d’une maison saisie prend un tournant une fois que le mot sort. Les offres multiples affluent et une guerre des enchères peut commencer. Il en résulte que ce qui était autrefois une aubaine devient soudainement très cher. 

Il pourrait être judicieux de soumettre des offres pour plusieurs saisies bancaires en Ontario simultanément. En effet, votre offre sur certaines propriétés peut être supplantée par d’autres ou même par la tentation d’une offre entièrement en espèces. Indépendamment du fait que cela se produise, assurez-vous de revoir périodiquement l’inventaire de la banque dans le cas où les maisons possédées par la banque à vendre à Toronto réapparaissent.  

Préparez-vous au processus de demande

Le processus de demande d’achat de maisons reprises par la banque à vendre en Nouvelle-Écosse n’est pas exactement différent du processus d’achat d’une maison ordinaire. Voici les principales étapes à suivre pour augmenter vos chances d’acheter avec succès des maisons saisies par la banque TD Canada : 

Créer un budget

Les coûts impliqués dans l’achat de maisons de saisies de banques à Regina ou de toute autre saisie peuvent être assez importants. En outre, une propriété saisie peut nécessiter des réparations et des rénovations que vous devrez couvrir. 

Si vous ne pouvez pas couvrir ces coûts supplémentaires, en plus du paiement de base pour la maison, alors peut-être que vous pourriez opter pour une autre propriété qui vous conviendrait mieux. 

Certaines des dépenses que vous pouvez encourir sur les listes de saisies de la Banque RBC incluent : 

  • Inspection/évaluation 
  • Paiement pour allumer les services publics (électricité, eau, gaz, chauffage)
  • Nettoyage de la propriété et entretien général 
  • Déverrouillage des serrures
  • Achat d’appareils et de meubles 
  • Taxes foncières et de transfert de terrain 
  • Paiements pour les titres ou les permis requis pour les modifications
  • Réparation d’autres dommages 

Préparer les états financiers et les documents requis

L’utilisation d’une société immobilière ou l’achat de saisies rbc en Ontario nécessitent tous deux un processus d’approbation, comme c’est le cas pour un prêt hypothécaire ordinaire. Pour augmenter vos chances d’une transaction plus facile, vous pouvez commencer par travailler pour obtenir une approbation : 

  • Examinez et trouvez des moyens d’améliorer votre cote de crédit 
  • Versez une mise de fonds importante
  • Cherchez des moyens d’augmenter vos revenus
  • Remboursez vos dettes
  • Mettez de l’ordre dans vos finances 

Ce sont là quelques étapes qui peuvent vous permettre de réussir à acheter des maisons de rachat de banque à vendre à Sudbury, en Ontario. 

Engagez un agent immobilier 

L’achat d’une maison ordinaire est un processus assez long. Ce processus devient encore plus important lorsque vous optez pour des maisons saisies en Colombie-Britannique ou au Québec. L’aide professionnelle d’un agent immobilier facilite grandement le processus. Vous obtenez également l’avis d’un expert sur divers aspects qui pourraient être source de confusion pendant la transaction. En outre, si vous vous demandez comment trouver des listes de forclusions au Canada, un agent immobilier peut vous guider dans ce processus. 

Conclusion

L’achat d’une maison saisie au Canada suit tout un processus, mais ce n’est pas un processus extrêmement difficile. Une fois que vous avez décidé d’opter pour une maison saisie et que vous avez accepté les risques qui y sont associés, vous pouvez continuer à travailler sur votre demande. Si vous êtes bloqué à un moment donné, vous pouvez facilement faire appel aux services d’un agent immobilier pour vous sortir du pétrin et assurer la réussite de votre achat. 


Prêt à vous lancer?

En quelques clics vous aurez accès à nos meilleurs taux. Ensuite, vous pourrez appliquer en ligne pour votre hypothèque en quelques minutes!